Vous êtes ici : Bien et Bio » Bien-être » Bien-être et détente » Comment choisir son oreiller naturel idéal ?

Comment choisir son oreiller naturel idéal ?

0 commentaire

Ce n’est pas toujours facile de trouver l’oreiller naturel de nos rêves pour dormir paisiblement et confortablement. Nous avons chacun nos préférences de forme, de garnissage et nos propres attentes concernant les bienfaits d’un oreiller.  Plutôt dur ou mou ? Choisir n’est pas forcément évident. Et pourtant, trouver l’oreiller qui nous correspond est primordial pour notre bien-être. C’est pendant la nuit que nous pouvons reposer notre corps et notre esprit. Il ne faut donc pas négliger notre confort lors de ces heures de sommeil. Elles sont très importantes puisqu’elles agissent sur notre moral et sur nos émotions au quotidien.  C’est pourquoi nous allons vous donner quelques conseils en vous présentant les caractéristiques de différents types d’oreillers naturels.

 

Des oreillers fermes et statiques

Les oreillers en liège

Premièrement, il y a les oreillers en liège qui se démarque grâce à leur compacité et à leur stabilité dû aux fins granulés calibrés qui les composent. Le liège est issu de la couche supérieure du tronc du chêne-liège. Ce garnissage possède des propriétés hydrofuge et imputrescible. Cela est donc très pratique si vous transpirez beaucoup la nuit ou bien si votre oreiller se trouve dans un milieu humide. De plus, une fois modelé, le liège ne bouge pas et permet à l’oreiller de conserver sa forme sans risque d’affaissement ou de retrait sous le poids de la tête.

Les oreillers de sarrasin

Ensuite, vous trouverez également les oreillers de sarrasin qui sont indétrônables pour les personnes ayant des cervicales fragiles ou bien qui n’aiment pas avoir un oreiller mou. En effet, l’enveloppe du grain de sarrasin est petite, plate et facile à sculpter. Elle peut donner le résultat d’une masse dense, idéale pour caler la cervicale sur une surface ferme. La particularité de la forme de la balle de sarrasin vous garantit un maintien stable et fiable. De plus, cet oreiller s’adapte très facilement à vos besoins puisqu’il garde la même position sans s’affaisser ou bien s’étaler sur les côtés. Ayant une très grande résistance face à l’usure, vous pouvez le garder pendant des années. Il vous donnera une réelle sensation de fraîcheur, de confort et de soulagement. Cependant, veillez à choisir un oreiller assez grand et adapté à votre taille pour qu’il ne devienne pas, au contraire, inconfortable. Il faut également penser à l’aérer régulièrement.

Les oreillers d’épeautre

Enfin, vous pouvez également vous tourner vers les oreillers d’épeautre qui sont connus pour leur élasticité et leur résilience. Ils ont une grosse balle en épi, légère, souple et gonflante qui donne un garnissage aéré et particulièrement stable engendrant un confort tonique. L’épeautre est l’ancêtre du blé et a été redécouvert pour ses multiples propriétés médicinales. Sa bonne odeur vous rappellera la campagne et vous fera ressentir une véritable sensation d’apaisement. Ce type d’oreiller convient parfaitement aux individus ne supportant pas les oreillers mous puisqu’il ne présente aucun risque d’enfoncement. Étant donné que l’oreiller d’épeautre est doté d’un garnissage traditionnel, il faut penser à l’aérer régulièrement et à l’exposer au soleil.

 

Un oreiller plus fluide : le millet

Ce type d’oreiller s’adapte à toutes les positions de sommeil grâce à la fluidité de sa forme qui permet un glissement naturel et silencieux et qui se remet en place au moindre mouvement nocturne. La balle de millet permet une structure serrée de l’oreiller. Malgré sa grande fluidité, il est ferme et détient un très bon maintien des bords de l’oreiller à son centre. Les cervicales sont donc très bien calées.  Cet oreiller apporte une sensation de fraîcheur et de douceur notamment au niveau de la nuque. Naturellement, il faut penser à l’aérer et à le mettre au soleil régulièrement.

Des oreillers amortis souples

Les oreillers en laine

Tout d’abord, vous trouverez dans cette catégorie les oreillers en laine de mouton, très confortables lorsqu’ils sont bien garnis. Lorsque la laine est rembourrée de façon très serrée et donc bien dense, cela permet de maintenir le port de tête haut et de renforcer la durabilité de l’oreiller. Ces oreillers sont assez compacts et permettent de bien caler les cervicales. Le côté amorti-souple est fortement présent. En plus d’être naturellement agréable, les oreillers en laine absorbent l’humidité. Cela est donc très pratique si vous avez de fortes transpirations.

Les oreillers en duvet d’oie

Pour finir, nous allons parler de l’oreiller en duvet d’oie qui est l’oreiller de référence pour s’adapter à toutes les positions de sommeil. Son garnissage est en fait la partie la plus légère et la plus gonflante du plumage de l’oie. C’est pourquoi il donne un résultat très moelleux ainsi qu’une élasticité optimale permettant d’obtenir un aspect amorti souple permanent. Cet oreiller est donc très confortable et particulièrement douillet grâce à la grande quantité d’air qu’il est capable d’absorber. Vous ressentirez un réel effet de suspension et de flottement aérien.

 

A présent, vous savez tout sur les différentes propriétés des oreillers naturels. Vous n’avez plus qu’à les comparer et à déterminer lequel vous correspond le plus et répond le mieux à vos besoins.

Enregistrer


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/choisir-oreiller-naturel-ideal/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Safya Defer - Dernière mise à jour : le 28 décembre 2016

Thèmes associés :

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)