faire une piscine naturelle

Se baigner dans une piscine naturelle constitue un must. Dépourvue de produits chimiques, l’eau revigore l’organisme. Le bassin embellit le jardin, les propriétaires peuvent s’y ressourcer, comme s’ils étaient en plein milieu de la nature. Comment construire une piscine naturelle ? Faisons le point sur les différentes étapes et les conditions à respecter.

Choisir un endroit plat et ombragé

La mise en place d’une piscine naturelle commence par le choix de l’emplacement. Un endroit plat et ombragé est la meilleure solution. Le terrassement sera plus facile, les travaux n’occasionneront pas de grosses dépenses. Par ailleurs, la qualité de l’eau sera meilleure. En effet, les rayons UV favorisent la prolifération des algues. La présence d’une source s’ombre limite ce risque.

La taille de la piscine dépend de la surface disponible et du budget. Il est important de se renseigner sur les dépenses avant de commencer les travaux. Éviter les zones encombrées par les arbustes et les souches d’arbres est également recommandé.

Creuser le trou de la piscine et le lagunage

Prenez le temps de délimiter les parties à creuser. Au lieu d’engager plusieurs personnes armées de bêches, il est mieux de louer une pelle mécanique, elle est à la fois rapide et précise.

La surface du bassin doit dépasser les 40 m2, sa profondeur variera de 1 à 2 mètres. Veillez à ce que le fond soit parfaitement plat et les murs légèrement en pente. Même si le choix du design est libre, une forme rectangulaire ou carrée est plus pratique, elle facilite l’alignement et le remplissage.

Le lagunage est destiné aux plantes et les autres éléments qui assureront la purification de l’eau. Sa taille sera équivalente à la moitié de la piscine au maximum. Il est essentiel de ne pas descendre au-dessous des 30%. Enfin, la profondeur maximale est de 1.20 m.

Un petit mur séparera ces deux parties.

Mise en place de piscine naturelle

Assurer l’étanchéité du fond et des parois

Vous avez le choix entre deux options : un revêtement synthétique ou de la bentonite.

Le revêtement synthétique assure une excellente étanchéité. Sa mise en place est simple et rapide. Procéder par étapes permet de bien couvrir toutes les surfaces. Effectuer quelques coupes facilite l’ajustement. Lorsque le revêtement est bien installé, vous pouvez verser sur le fond des roches volcaniques ou du gravier.

La bentonite est une solution naturelle. La quantité requise varie selon la nature du terrain, la moyenne est de 3 kg par m2. Une épaisseur de 7.5 cm garantira une bonne étanchéité. Il est nécessaire de se protéger en portant un masque et des gants. Pour information, un terrain sablonneux nécessitera plus de matières.

Remplir le bassin

Remplir le bassin par l’eau de pluie prend énormément de temps. L’opération peut durer quelques mois si la précipitation est insuffisante. Se doter en amont d’un équipement de récupération des eaux de pluie figure parmi les meilleures solutions. Il réduira la facture d’eau et l’attente sera moins longue au moment du remplissage. L’eau issue des forages profonds est réputée pour sa qualité. Enfin, si aucune de ces options n’est possible, recourir au robinet devient nécessaire. Néanmoins, il est essentiel que le lagunage soit rempli avec de l’eau douce.

Aménager le lagunage

Les plantes nettoieront l’eau, produiront de l’oxygène et assureront le rôle de parasol. Combiner plusieurs espèces permet d’atteindre ces objectifs. Parmi les options figurent entre autres le nénuphar jaune, la sagittaire double, la pesse d’eau, le cornifle nageant, l’élodée, les carex et les nymphéacées.

Un bon aménagement optimisera leurs actions. Il consiste à verser une couche de gravier ayant une épaisseur de 12 cm au sein de la zone. Il est primordial que les deux bassins soient correctement séparés. Les plantes n’envahiront pas la piscine.

Installer une pompe à eau

Cet équipement favorisera la circulation de l’eau entre le bassin principal et le lagunage. Les sites spécialisés comme https://www.id-piscine.com proposent plusieurs modèles. L’installation requiert une certaine compétence. L’intervention d’un professionnel garantira le bon fonctionnement du circuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here