Vous êtes ici : Bien et Bio » Santé et alimentation » Santé naturelle & médecine douce » La cure de sève de bouleau

La cure de sève de bouleau

0 commentaire

A chaque début de printemps, la nature nous offre un breuvage délicieux et bienfaisant : la sève de bouleau. Autour du 15 mars, lorsque l’énergie du printemps grandit dans la nature, la seve de bouleau monte dans les arbres. Celle du boulot présente le double avantage d’être facile à récolter, et très riche en micronutriments. En cette période de changement de saison, c’est un rendez-vous incontournable pour les adeptes de la santé naturelle.

Cure de sève de bouleau bio

Faire une cure de sève de bouleau : pourquoi ?

Les bienfaits de la sève de bouleau sont multiples : ils sont plus ou moins connus.

Parmi le plus connu et très largement reconnu, la sève de bouleau est un diurétique non-irritant et un dépuratif. Elle aide donc au nettoyage du corps (effet détox), en stimulant les fonctions d’évacuation des toxines accumulées durant l’hiver, et en drainant tout l’organisme. Cette action drainante lui permet notamment d’apporter de très bons résultats dans la lutte contre la cellulite, et dans l’amélioration de nombreux problèmes de peau. Elle permet également l’élimination des chlorures de l’urée, de l’acide urique, du cholestérol, et dans certains cas, de dépôts urinaires.

Le drainage par le jus de bouleau se fait sans risque de pertes minérales ou de carences, car la sève de boulot est très riche en minéraux : phosphore, calcium, silicium organisme…c’est un excellent reminéralisant, qui va donc aider à combattre la fatigue, l’arthrite et les rhumatismes.

De récentes études ont également démontré l’effet positif de l’écorce du bouleau sur le mélanome. Des études sont en cours sur ses effets possibles sur d’autres types de cancers.

Faire une cure de sève de bouleau bio : comment ?

Pour profiter au mieux des propriétés d’une cure de sève de bouleau, l’idéal de la suivre pendant 3 semaines (21 jours) le plus tôt possible après la récolte, soit entre février et avril selon les années. Plus la sève sera fraîchement extraite, plus elle sera riche et « vivante », c’est-à-dire dans son processus de montée vers la cime pour redonner vie à l’arbre. La dose généralement conseillée est de 2 à 4 cuillères à soupe par jour.


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/cure-seve-de-bouleau/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 23 mars 2016

Thèmes associés :

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)