Madagascar

En plein Océan Indien se trouve une île un peu à part qui alimente depuis toujours les fantasmes des navigateurs et ceux des touristes en quête d’authenticité. La République de Madagascar est connue en Europe grâce aux récits des touristes les plus téméraires, qui ont choisi de se lancer dans la riche aventure qu’est la découverte de cette île. Mais pour la plupart d’entre nous, Madagascar n’est encore qu’un songe insaisissable.

Profitant d’une position géographique particulière et de multiples ressources endémiques, Madagascar a pourtant de nombreux atouts pour devenir une destination touristique d’importance. Un climat tropical, une culture mixte et riche de ses diverses influences ainsi que l’hospitalité des habitants ont d’ailleurs permis de lancer de multiples projets d’écotourisme sur place. Le groupe SOS propose donc de mettre le cap sur Madagascar en combinant développement et découverte. Explications.

Une longue histoire avec la France

L’histoire de Madagascar ne peut se comprendre sans d’abord analyser sa position géographique. Située au carrefour de multiples voies de communication, l’île a accueilli de nombreuses vagues d’immigration qui ont toutes participé à l’enrichissement de sa culture propre. Perses, arabes, bantous, tous ont atteint Madagascar à différentes époques, façonnant des habitudes de vie et des coutumes uniques qui font tout le charme de Mada.

La relation entre Madagascar et la France débute par ce qu’on a appelé la première expédition de Madagascar en 1883. Suite à ce contact, les deux pays verront leurs destins inextricablement liés pour le meilleur mais aussi pour le pire, jusqu’à ce que Madagascar gagne son indépendance en 1960. Malgré le passé parfois douloureux, la connexion entre la France et l’île restera, notamment à travers les initiatives sociales comme celle-ci, https://planete-urgence.org/une-association-du-groupe-sos/, initiée par le groupe SOS et visant à proposer aux touristes de mettre le cap sur Madagascar autrement.

écotourisme Madagascar

Un territoire immense et méconnu à visiter

Si le groupe SOS a choisi de s’intéresser au développement de l’île de Madagascar, c’est avant tout parce que les conditions l’exigent sur place. De nombreux aspects e la vie quotidienne des habitants restent à améliorer mais le pays dispose tout de même d’une richesse spécifique à son état. Cinquième plus grande île du monde, Madagascar abrite une faune et une flore uniques, qu’il est nécessaire de protéger mais aussi de mettre en valeur pour justement assurer la pérennité de sa biodiversité.

Avec l’écotourisme, c’est un nouveau cap sur Madagascar que peuvent prendre les voyageurs. Ici, le voyage se fait social et émancipateur. L’objectif est autant de découvrir un pays immense, riche de ses particularismes locaux que de promouvoir le développement local. Sans jamais faire d’assistanat, les touristes soutiennent l’économie locale et participent à l’émancipation des populations locales de manière durable.

Cap sur Madagascar avec le groupe SOS

Avec ses différentes branches qui travaillent à des domaines aussi divers que la jeunesse, les solidarités ou la transition énergétique, le groupe SOS est en première ligne dans la lutte contre l’exclusion. Depuis sa création, il ne cesse de se porter au secours des plu démunis en offrant de compenser le manque de soutien étatique dans différents contextes. Sur l’île de Madagascar, il a développé plusieurs projets pour soutenir les populations locales.

L’association Santé Sud est ainsi impliquée dans la formation des médecins pour mieux les préparer à leurs interventions, notamment dans le contexte rural. Planète Urgence s’attache plutôt à favoriser le développement d’une économie locale avec le reboisement de certaines régions, le soutien à la filière apicole ou à celle du tapia. Avec le groupe SOS, c’est enfin un soutien fort sur lequel s’appuyer pour les îliens. Il ne vous reste plus qu’a mettre cap sur Madagascar et venir participer à l’effort collectif en visitant simplement ces terres uniques au monde !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here