Vous êtes ici : Bien et Bio » Santé et alimentation » Santé naturelle & médecine douce » L’efficacité des éponges amincissantes « bio » prouvée !

L’efficacité des éponges amincissantes « bio » prouvée !

1 commentaire

tour-taille-minceur_1.jpg

Aujourd’hui il ne sera pas question de crèmes amincissantes mais d’éponges amincissantes ! Éponges amincissantes ou galets minceurs, les deux termes existent, mais le produit est similaire. Les produits s’appliquent obligatoirement sur des cuisses mouillées, idéalement après la douche,
une fois par jour. Il faut masser la cuisse sur la totalité de sa surface, du genou au pli de l’aine. Le produit se trouvant dans les éponges fait alors « émulsion »avec l’eau qui se trouve sur la peau.

Et c’est l’action gommante qui commence. Pas un simple gommage lié à la texture du galet (présence de picots), mais un gommage naturel, car les éponges amincissantes dont nous vous parlons (bio évidemment), sont constituées d’actifs naturels. Pentaviton, Centella Asiatica, Coleus barbacus, Chrysantellum et Gelisium, autant de noms exotiques mais à l’efficacité prouvée. Et oui, c’est bien pour cela que nous vous en parlons ! Aussi loin que possible des allégations présentent en pagaille dans nos spot TV et annonces de presse féminine, nous vous proposons un petit zoom sur une étude cosmétologique, réalisée par l’Unité de Pharmacologie Clinique de l’Université Victor Segalen Bordeaux 2.

L’étude date de 2001. Conduite par le Dr Alain Jacquet et le Pr Nicholas Moore, son objet était d’évaluer l’efficacité, la tolérance, et l’acceptabilité cosmétique des éponges amincissantes.

“La diminution des circonférences de cuisse est mise en évidence dès la fin de la deuxième semaine d’utilisation du produit”

13 patientes, de 39 à 62 ans (moyenne d’âge 48.5 ans), ont utilisées pendant 28 jours les produits. Mètre en main, les scientifiques ont constaté la réduction du tour des cuisses. Premier résultat : Toutes les volontaires reconnaissent une tolérance cutanée excellente. Autre résultat : Le volume des cuisses diminue.

« Après 28 jours de traitement, on met en évidence une différence significative, entre J0 et J28, pour les deux variables analysées, à savoir la circonférence moyenne et le volume moyen des cuisses. Cette diminution est mise en évidence dans un délai rapide, puisqu’elle est significative, dans tous les cas, dès la fin de la deuxième semaine d’application du produit« . explique le rapport.

La conclusion est encore plus significative : « Lors des consultations de début, milieu et fin d’essai il était pratiqué un interrogatoire, un
examen clinique des sites d’étude et une mensuration de chaque cuisse à deux niveaux différents séparés de 30 millimètres. La diminution des circonférences de cuisse est mise en évidence dès la fin de la deuxième semaine d’utilisation du produit ce qui, au vu de notre expérience dans l’évaluation de l’efficacité de produits amincissants, est une excellente performance et traduit la rapidité d’action de ce produit. Cette diminution reste stable jusqu’à la fin de l’essai. Dans les conditions de cet essai, la très nette efficacité des EPONGES AMINCISSANTES est ainsi mise en évidence
« .

Le questionnaire, auquel les volontaires devaient répondre est lui aussi particulièrement intéressant. Etude Clinique Galet de Massage Lyopatch (*.pdf) Découvrez les galets minceur sur notre boutique Bien et Bio (il est actuellement en « Coup de Coeur »)


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/eponges-amincissantes-bio-naturelles/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 31 juillet 2007

Thèmes associés :

Les commentaires :
SoAnn

Intéressant dis donc!:-) Ils sont décidemment forts ces Bordelais!;-)

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)