La mode éthique… c’est chic ! L’engouement pour le coton bio et autres fibres naturelles est de plus en plus visible. A l’origine réservé à quelques connaisseurs, le coton bio se démocratise peu à peu. Et surtout ce qui se démocratise, c’est l’image du vêtement naturel. Fini le gros pull coupe droite réservé aux écolo du finfou du Larzac, le vêtement éthique se veut chic !

Citons par exemple, Miséricordia, qui propose des vêtements design en faisant travailler des communautés au Pérou. Les exemples sont nombreux, toujours aussi passionnant à découvrir d’ailleurs. Et parfois, il arrive que le coton bio s’invite dans votre supermarché. Monoprix, oui oui, qui a écoulé 1.100.000 pièces en 2006, et qui devrait faire +40% cette année ! Entre 6 et 7% plus chers à la caisse, ces tee-shirts possèdent une authenticité qui séduit de plus en plus de monde. Un achat déculpabilisant ou militant, peu importe, cet achat devient en tout cas un achat plaisir, car les vêtements équitables sont beaux !

La Redoute commercialise du bio depuis 2005, tout comme la Camif. Tout le monde s’y met oui. Un marché qui va devenir massif, et les premiers arrivés, les précurseurs, doivent regarder d’un oeil assez mauvais les géants de la grande distribution, sauter sur l’occasion, maintenant que le travail de sensibilisation est amorcé.

Aujourd’hui c’est GAP qui s’y met. Du coton bio, mais pour bébé. « Baby Gap Organic », une collection pour les petits, jusqu’à leurs 12 mois… et après ? On ne sait pas ! Après 12 mois c’est l’inconnu. Peut être une gamme plus grande arrivera-t-elle ?

Bébé aura le droit à des petites broderies d’animaux… Sinon dans un autre registre, Victoria’s Secret lance une gamme de sous vêtements bio en coton bio du Burkina…

Un petit lien qu’on aime beaucoup ici, c’est Ideo, vêtements biologiques ET équitables !

Source : Site des marques

Enregistrer

3 Commentaires

  1. Joli blog : j’aime beaucoup !!!… et joli travail !
    Bravo à tous.
    Je suis aussi blogueuse… 😉
    Pour venir me « visiter », c’est par ici :
    Nat

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here