Vous êtes ici : Bien et Bio » Environnement » Pollution & Environnement » Les français et les déchets. Un enjeu bien perçu.

Les français et les déchets. Un enjeu bien perçu.

0 commentaire

dechets.JPG

Eco-Emballages a mis en ligne sur son site une étude inédite sur « L’enjeu des déchets dans les élections municipales » (en *.pdf). Au delà de l’aspect des élections municipales, qui sont, vous en conviendrez, moins « durables » que la gestion des déchets, se sont de précieuses informations qui sont à retirer de ce document.

Un nombre de déchets en baisse

La première figure qui doit attirer notre attention est intitulée « Prévention & Recyclage ». On y apprend que le nombre de déchets (en tonnes) est en léger déclin depuis maintenant 10 ans. De 4,7, nous sommes arrivés à 4,4 millions de tonnes de déchets à traiter en 2006.

Le tonnage des déchets (en millions de tonnes) de puis 1994

Chiffre étonnant lorsque l’on pense à la multiplication des emballages individualisés, à l’augmentation mathématique de la consommation… Mais la pente douce vers une baisse est amorcée.

Le traitement des déchets ressort comme étant la question « préoccupante » principale. Elus et candidats se disent à 92% préoccupés par leur traitement, le grand public l’est lui à 74%… Cela est plus faible, mais les déchets sont devant les énergies renouvelables, le réchauffement climatique… L’action de Jean Louis Borloo pendant la semaine du tri a sans doutes eu son impact (A chaque fois que je choisi un produit, je vote (sic) disait-il sur les plateaux télé).

Des français concernés

68% des personnes interrogées se déclarent concernées par le problème du traitement des déchets ménagers. 55% souhaitent être plus informées, signe que les communications sur le domaine, pourtant nombreuses, ne trouvent pas leur public.

L'implication du grand public pour la protection de l'environnement...

Les actions déjà entamées, ou que les sondés seraient prêt à mettre en place sont assez répandues déjà. Tri des déchets, économies d’énergie, les messages passent. En tant que magasin de produits bio, on apprécie le « consommer plus de produits bio, même si ils sont plus chers« . L’idée de Bio = cher ne risque pas de s’effacer de si tôt.

87% des personnes interrogées disent avoir plusieurs poubelles pour trier leurs déchets.

tri_selectif_1.JPG

Les problèmes récurrents de manque d’infrastructures, de non informations ne semblent pas freiner les foyers qui souhaitent s’impliquer.

ordures_menageres_1.JPG

Le problème des déchets réglé ?

La production d’ordures ménagères par habitant diminue, contrairement à ce que peuvent en penser les consommateurs. Ils sont 85% à penser que la quantité produite augmente. La solution passe par le tri, on le sait. Les français perçoivent bien le rôle de chacun, ils se familiarisent avec les responsabilités des communautés des communes, le tout dans le prolongement du Grenelle… Tout va bien alors ?

Et si on s’attaquait aussi au problème des déchets à la source ? Et si on demandait aux producteurs / fabricants de limiter les emballages. La « culpabilisation » des ménages a diminuée, ce qui est logique au vu des résultats de l’étude présentée ici. Mais le lobbying face aux industrielles reste mesuré… L’overpackaging est un travers qu’il faut combattre.

Source : Eco-Emballages
« Déchets à recycler », crédit photo Cap21photo


Partagez cet article !

https://www.bien-et-bio.info/gestion-dechets/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 25 février 2008

Thèmes associés :

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)