Vous êtes ici : Bien et Bio » Santé et alimentation » Santé naturelle & médecine douce » Changement de saison, l’occasion de faire une cure de détoxination.

Changement de saison, l’occasion de faire une cure de détoxination.

1 commentaire

pied_patchs_kinotakara_extrait.jpg

J’aime beaucoup ces histoires. Pas les légendes, mais les histoires des inventeurs de produits. Comment ont-ils eu le déclic, et l’envie de créer un produit ? Quel a été le révélateur, le déclencheur ? Aujourd’hui, petit zoom sur les patchs Kinotakara, ces patchs de détoxination qui nettoient l’organisme, et dont la création est passionnante.

Une histoire vieille de 26 ans
Kawase Itsuko, il y a plus de 25 ans maintenant, est partie du principe suivant : si les arbres parviennent à vivre pendant des siècles sans aide spéciale, les hommes devraient pouvoir eux aussi améliorer leur longévité. A condition de trouver ce secret des arbres…

En alliant ses connaissances et les techniques et théories médicales de l’époque, elle s’est aperçue que la résine des arbres avait une fonction détoxifiante. Elle agit comme purifiant et permet de drainer les toxines, les impuretées, en dehors des arbres.

C’est donc cette fonction de détoxination (ou détoxification) qu’elle a reproduit au travers des patchs kinotakara. Composés de produits naturels, les patchs aident le corps à se nettoyer de ses impuretés. Pour cette invention, Kawase Itsuko a reçue le prix de la meilleure invention et nouvelle technologie, des mains du fils de l’Empereur du Japon en personne !

Une belle histoire, je trouve, qui part de l’observation de la nature, de l’inspiration de la nature, pour l’adapter à l’homme !

pied_patchs_kinotakara.jpg

Pour les curieux, sachez que les patchs Kinotakara se posent sous les pieds, la détoxination ayant lieu pendant la nuit, sans efforts.

Et c’est de saison !
Les patchs kinotakara permettent une détoxination du corps. Les toxines accumulées (par l’ingestion d’aliments non adaptés à nos capacités gastriques, à la pollution ambiante, aux vaccins, métaux lourds et traitements allopathiques…) restent dans notre corps… et les patchs, et stimulant le système lymphatique par le biais des points de reflexologie plantaire, permettent de les évacuer. Les cures peuvent se faire régulièrement, mais elles sont d’autant plus efficaces lors des changements de saison.

Les excès consécutifs à la période estivale (nourriture en grande quantité, boissons sucrées, etc…) constituent une source d’intoxination importante.

Regardez comment les patchs agissent sur l’organisme : les patchs sont noirs, voir suintants, lorsqu’on les enlève. Les résultats visibles prouvent bien que le corps est encrassé, que la machine est grippée. Mais plus loin que les patchs noircis, ce sont les effets bénéfiques, le mieux vivre généré qui est primordial. Vous ressentirez dans votre corps une stimulation générale, un nettoyage, qui dopera votre énergie et vous rendra plus résistant.


Partagez cet article !

https://www.bien-et-bio.info/kinotakara-patchs-changement-saison/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 11 septembre 2007

Thèmes associés :

Les commentaires :
Richard

Bonjour, je suis réflexologue à Paris et je ne connaissais pas cette technique.
L’aromathérapie est utilisée par certains réflexologues dans leurs manipulations. Cette technique procède de la même logique. Pourquoi pas ! C’est à essayer.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)