La luminothérapie est une méthode pour lutter contre la dépression qui comporte de nombreux bénéfices reconnus par plusieurs médecins. De nombreuses études récentes ont montré qu’exposer des patients atteints de dépression légère et/ou de dépression saisonnière à la luminothérapie permet de rétablir leur rythme biologique, de retrouver leur bien-être et leur bonne humeur. A ce titre la luminothérapie à le vent en poupe et s’attire les faveurs de nombreuses personnes. Mais qu’en est-il vraiment ?

Qu’est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie est une technique qui permet de soigner certains troubles de l’humeurs, telles que la dépression ou la dépression saisonnières. Elle consiste à exposer quotidienne le patient à une source de lumière blanche qui peut s’apparenter à celle émise par le soleil. Il est également important que cette source de lumière puisse apporter les mêmes qualités et avantages qu’une exposition au soleil.

Également appelée photothérapie ou encore héliothérapie, cette technique apparentée – à tort – aux médecines douces consiste à venir combler le déficit en lumière naturelle vie une exposition plus ou moins longue à une lampe dédiée. Pour qu’une lampe de luminothérapie fasse son effet, la lumière doit pénétrer dans la rétine du patient afin que la lumière puisse être transmise au cerveau. Cette lumière va ensuite agir sur les neurotransmetteurs qui eux, font effet sur la dépression. Voila pourquoi il est important de respecter non seulement les indications de durée mais également de distance lors de l’utilisation d’une lampe.

Pourquoi se tourner vers la luminothérapie ?

La luminothérapie comporte de nombreux bénéfices et permet de lutter contre tous les troubles liés à la dépression. Grâce à la mélatonine et la sérotonine qui vont être sécrétées suite à l’exposition, la thérapie présentera ses effets positifs sur l’utilisateur au bout de quelques jours seulement. Naturellement, plus l’exposition à la lumière sera puissante et régulière, plus la stimulation sera optimale.

Utilisée depuis près d’un siècle puis négligée par manque de crédibilité scientifique, la luminothérapie retrouver désormais peu à peu ses lettres de noblesses sous l’impulsion de nouvelles études (lien : http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.630.672&rep=rep1&type=pdf) aux résultats positif. Elle est très souvent conseillée pour lutter contre la dépression saisonnière en remplacement de traitement médicamenteux plus lourd et aux effets secondaires plus nombreux et plus gênants en particulier dans le cadre du traitement d’une maladie bien souvent peu grave et transitoire.

Ce syndrome qui apparaît souvent en début d’hiver peut avoir un effet négatif sur l’horloge biologique et le rythme circadien. La luminothérapie permet donc de réguler l’humeur et de combattre la dépression. Elle va avoir des vertus préventives sur le dérèglement de l’horloge biologique et permettre au patient de moins ressentir la dépression. Cette pratique pourra également être utilisée pour contrer les troubles du sommeil liés à la dépression post-partum.

La luminothérapie va donc permettre de rééquilibrer votre horloge biologique tout en procurant à votre cerveau la lumière et les effets biochimiques de l’exposition à cette dernière en découlant dont il a besoin au cœur de l’hiver. Ces deux éléments permettront de gérer efficacement et de résoudre les symptômes liés à la dépression. Il est donc important de ne pas opter sur un traitement entièrement constitué d’un traitement luminothérapie.

Réduire les symptômes dépressifs

Enfin, grâce à l’influence que la luminothérapie aura sur la sécrétion de sérotonine, la thérapie va permettre un sommeil plus reposant. Avoir un sommeil reposant va permettre de réduire les crises d’anxiété et donc réduire les symptômes dépressifs. Enfin, la thérapie va régulariser votre taux de mélatonine et vous apporter des effets curatifs.

Pour finir, sachez que la luminothérapie est une pratique que vous pouvez réaliser directement chez vous à l’aide d’une lampe de luminothérapie mais également au bureau ou en déplacement en particulier grâce aux lampes portables ou – encore mieux – aux lunettes de luminothérapie. Il est conseillé d’en faire quotidiennement pour avoir des résultats optimaux. Cependant, veillez à vous renseigner sur le sujet pour obtenir le plus d’informations possible en particulier car la luminothérapie est un véritable traitement médical.

A ce titre il peut être déconseillés aux personnes souffrant de certaines maladies mentales (en particulier le trouble bipolaire) ou à certaines personnes souffrantes ou ayant souffert de malades oculaires. Comme pour tout traitement médical, prenez bien soin de vous procurer du matériel de qualité, en veillant à ce que votre lampe dispose d’une certification médicale estampillée CE (les mauvaises copies chinoises de lampes de luminothérapie pullulent sur le web !) et bien sûr : consultez votre médecin avant de vous lancer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here