En 2006, ces voitures dites « propres » ont représenté près de la moitié des ventes totales de véhicules, selon le palmarès publié mardi 15 mai par l’Agence pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie (Ademe).