Les cotons-tiges sont un fléau pour l’environnement. À ce titre, ils vont disparaître des supermarchés au profit de solutions plus écologiques et durables, à l’instar de l’oriculi. Les oriculis sont des cure-oreilles en bambou, réutilisables. Le nom « oriculi » est un terme déposé par Lamazuna. On parle alors couramment de « cure-oreille », qui existe à la fois en bambou et en inox. 

Les avantages de l’oriculi

Pourquoi utiliser un oriculi au quotidien ?

Une solution responsable et écologique

Ce système vient tout droit du Japon et permet aujourd’hui de remplacer le classique coton-tige. Le tout, avec une solution totalement zéro déchet et écologique. L’oriculi se compose d’un bâton de bambou sur laquelle on retrouve une boule de couleur permettant de reconnaître son propriétaire. L’autre extrémité prend la forme d’une petite cuillère qu’il faudra simplement nettoyer avant et après chaque utilisation. 

Les oriculis permettent donc de se nettoyer quotidiennement les oreilles sans avoir à utiliser des cotons-tiges. Mais ce n’est pas là leur seul avantage : l’oriculi est un système simple, qui ne fait pas mal. Il suffit de ne pas l’enfoncer trop loin dans le conduit auditif, tout simplement.

Un système sûr pour nettoyer les oreilles

En effet, la nature a très bien pensé nos oreilles. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les cotons-tiges ne sont pas du tout le meilleur outil pour les nettoyer. Nos oreilles s’auto-nettoient en évacuant le cérumen. Nul besoin d’enfoncer un coton-tige à l’intérieur pour les nettoyer. Cette technique serait même néfaste. L’oriculi permet de récolter l’excès de cérumen à l’entrée de l’oreille ou d’évacuer un début de bouchon sans enfoncer le cérumen au fond du conduit auditif.

Les oriculis sont beaucoup plus adaptés que les cotons-tiges pour nettoyer le conduit auditif. Les professionnels ORL déconseillent l’utilisation des cotons-tiges, notamment parce qu’ils n’ont pas été mis au point pour nettoyer les oreilles ! Alors que l’oriculi, oui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here