Vous êtes ici : Bien et Bio » Bien et Bio » Nos produits bio » La luminothérapie contre le blues de l’hiver

La luminothérapie contre le blues de l’hiver

1 commentaire

Soleil et luminothérapieIl y a des signes qui ne trompent pas : changement d’heure, chauffage allumé, nuits plus longues,… L’hiver est bien là, avec les défauts et inconvénients qui vont avec : fatigue, baisse de moral, dépression saisonnière, …
Pourquoi ? Parce que notre corps réagit naturellement au manque de lumière. Alors comment peut-on combattre ces effets ? Avec la luminothérapie, tout simplement.

Qu’est ce que la luminothérapie ?

A quoi cela sert ?

La luminothérapie consiste à recréer les effets positifs de la lumière du soleil dans une pièce, afin de ne pas souffrir lors de journées de moins en moins ensoleillées.
Autrement dit, elle permet de retrouver le moral et la forme. Pendant l’hiver, la luminothérapie peut donc compenser le manque de soleil, et évite chez certaines personne le SAD, syndrome de dépression saisonnière.
On peut ainsi retrouver la luminothérapie dans des lampes de bureau, des ampoules ou encore des réveils, parfois même avec un agrément médical. L’appareil peut alors être prescrit par un médecin.

Intox et vérités

« La luminothérapie consomme beaucoup d’électricité »
Faux – Une ampoule de luminothérapie n’utilise pas plus d’électricité qu’une ampoule basse consommation. On retrouve sur les emballages la même échelle d’énergie allant de A à Z. La plupart des lampes ampoules sont ainsi située entre A et B, et soit donc au même niveau que les ampoules basses consommation.

« La luminothérapie peut être dangereuse »
Vrai et Faux – la luminothérapie n’est pas plus dangereuse qu’une lumière classique. Elle ne va pas abîmer votre peau par exemple, et n’émet pas d’UV. Attention cependant, elle peut être dangereuse comme toute source de lumière, si par exemple vous la fixez dans les yeux pendant un temps prolongé.

« La source de luminothérapie doit être placé loin de moi »
Faux – Pour les modèles classiques, la lampe peut être placée n’importe où dans une pièce. Même pour celles ayant un agrément médical (plus puissantes), il est possible de les placer juste à côté de soi.

« La luminothérapie peut réduire ma fatigue »
Vrai – Plusieurs études l’ont démontré. Une lampe ou ampoule de luminothérapie réduit la fatigue, et ce pour plusieurs raisons. Le corps va réagir différemment puisqu’il ne sera plus en manque de lumière. Cela influe directement sur la fatigue et sur le moral. Pour ceux qui doivent se concentrer sur un objet (un livre, une télévision ou un ordinateur), cela réduira aussi la fatigue de vos yeux.

Les lampes de luminothérapie

On peut classer les lampes de luminothérapie de 2 manières : celles avec un agrément médicale, et celles sans. Ce qui change entre les deux est la puissance, et donc les bienfaits qu’elles peuvent apporter au corps humain.
Dans le cas des lampes de luminothérapie avec agrément, leur qualité et leur bienfaits ont été validé et prouvé. Parmi elles, on retrouve différent modèles. Le point commun entre elles, c’est la puissance de la lumière : 10 000 lux, soit l’équivalent d’une journée ensoleillée pendant les mois d’hiver. Bien et Bio en a testé et sélectionné 4.

Lampe de luminothérapie Arabica

Lampe de luminothérapie Arabica

Lampe de luminothérapie DeskLamp

Lampe de luminothérapie DeskLamp

Lampe de luminothérapie Bright Spark

Lampe de luminothérapie Bright Spark

Les ampoules de luminothérapie

Il existe également des ampoules de luminothérapie dont la lumière se rapproche de celle du soleil.
Elles sont cependant moins puissantes : vous ne pourrez donc pas soigner la dépression saisonnière avec, ni améliorer votre moral pendant l’hiver. Cependant, elles ont deux avantages importants :

  1. Elles réduisent la fatigue (écran d’ordinateur, télévision, …)
  2. Elles éclairent de manière plus importante une pièce qu’avec une ampoule basse consommation traditionnelle.

Les simulateurs d’aube

Pour terminer notre tour d’horizon des possibilités offerts par la luminothérapie, il existe ce que l’on appelle un simulateur d’aube. Au lieu d’un simple réveil, ces appareils vous permettent de vous éveiller grâce à une lumière progressive, comme le lever du soleil.
Les réveils sont donc plus lents et beaucoup moins agressifs. Il est également possible de choisir en complément une musique, une sonnerie ou une radio, en fonction des goûts de chacun. Certains simulateurs d’aube comme le lumie 250 permettent même d’avoir sa propre carte mémoire, pour se réveiller à la fois avec la lumière du jour et ses musiques favorites.


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/luminotherapie-hiver/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 18 novembre 2010

Thèmes associés : luminothérapie

Les commentaires :
Léa

Bonjour
Oui tout à fait, c’est pratiqué depuis des années dans le Nord ( pas si loin que cela de la France ) et cela donne de très bon résultats.
Cordialement.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)