La Norvège, principal pays producteur de pétrole en Europe, veut réduire ses émissions de 30% d’ici 2020 (comparé aux chiffres de 1990) et vise la neutralité carbone en 2050… Une prise de conscience au niveau national, la clé de la réussite selon le FAO, qui va dans le bon sens.

De l’importance de l’école

« Les enfants sont les adultes de demain ». C’est un peu cliché mais cette phrase prend tout son sens en matière d’éducation au respect de l’environnement. En Norvège, le gouvernement l’a (un peu) compris en envoyant à chaque classe une copie du film « Une vérité qui dérange » d’Al Gore. Ce n’est pas 1h30 de DVD qui va changer les habitudes de consommation et de déplacement des petits Norvégiens. On attend plus, y compris en France…

Mais la Norvège est un modèle à suivre. A la pointe de la recherche dans les techniques de capture du CO2, les ambitions affichées donnent envie de traverser la Mer du Nord pour aller y vivre et respirer sain.

Modèle transposable ?

Tout le problème des modèles des pays du Nord (cités pendant la campagne présidentielle en matière de plein emploi) c’est que leur situation est difficilement transposable ailleurs. Pénuries en énergie, nombre d’habitants plus faible, habitudes de vie, rythme, les points de comparaison ne manquent pas. Un modèle n’est jamais à 100% transposable, surtout en matière d’écologie, mais la voie tracée devrait servie de modèle.

Allez consulter un article très intéressant sue EcoloduJour, où il est notamment question de la Norvège en détails.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here