alzheimer

Avec l’âge, il est possible que l’être humain perde la mémoire. On peut alors développer sans le savoir la maladie d’Alzheimer. C’est quoi la maladie d’Alzheimer et comment le reconnaître? Découvrez dans cet article des informations sur cette maladie, les symptômes et le diagnostic.

Reconnaître la maladie d’Alzheimer : quels sont ses symptômes ?

La définition

La maladie d’Alzheimer est une pathologie qui survient au niveau du cerveau. On le définit comme la dégénérescence des neurones caractérisée par des lésions du tissu nerveux. Ces lésions sont causées par des molécules qui forment des « plaques amyloïdes » et par l’accumulation de protéine anormale appelée TAU que le cerveau n’arrive plus à éliminer. Son nom vient de celui qui a mené les premières études, en 1906, l’allemand Alois Alzheimer.

Le mécanisme d’apparition

Cette dégénérescence conduit au dysfonctionnement de certaines zones du cerveau, notamment au niveau des hippocampes qui sont touchés les premiers par la maladie. On observe alors des troubles de la mémoire. Les hippocampes sont responsables de la reconstitution de la mémoire. Le cerveau n’arrive plus à associer tous les éléments constitutifs d’un souvenir, qui provoque au début une perte de la mémoire épisodique, les souvenirs des épisodes de la vie du patient. On peut avoir ainsi des  troubles de l’orientation spatio-temporelle.

En s’aggravant, la maladie s’attaque à d’autres types de mémoires comme la mémoire sémantique, qui regroupe les souvenirs acquis par des concepts comme le sens des mots. Des troubles du langage et de l’écriture s’installent alors.

Puis, elle touche au type de mémoire dite procédurale, des mémoires issues de l’apprentissage comme faire du vélo ou s’habiller. Ici, le lobe frontal est atteint. On peut constater des troubles du mouvement et des concentrations qui vont nuire peu à peu à l’indépendance du malade.

Et à terme, le cerveau n’arrive plus à coordonner et à analyser des informations comme la reconnaissance des objets et des personnes, et peut ne plus ressentir des émotions.

Un malade de l’Alzheimer présente des troubles du sommeil, de la démence et des troubles cognitifs comme la confusion, l’anxiété, la dépression,  l’agressivité ou l’irritabilité.

Une perte assez importante des neurones conduit à la mort du sujet.

maladie alzheimer

Diagnostic de la maladie

Les causes de la maladie d’Alzheimer sont encore inconnues à ce jour, et il n’y a pas de traitement qui en guérit totalement. Ainsi, il est important de diagnostiquer la maladie dès les premiers symptômes afin d’appliquer des traitements visant à ralentir sa progression.

Pour diagnostiquer la maladie, on procède généralement à l’interrogation du patient. L’interrogation permet d’évaluer la capacité du cerveau du patient à réagir dans la compréhension des questions et la formulation des réponses en utilisant sa mémoire.

Des méthodes plus approfondies consistent à faire des tests neuropsychologiques. Des chercheurs ont aussi développé des tests sanguins pour détecter la présence des molécules pathogènes. Plusieurs recherches et expérimentations sont en cours pour améliorer le diagnostic de cette maladie.

Des organismes scientifiques comme l’Institut du cerveau ICM poussent leur recherche pour l’investigation de l’origine et de l’évolution de la maladie sur des aspects médicaux, sociaux et sociétaux. Les recherches offrent un espoir de maîtriser la maladie d’Alzheimer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here