De plus en plus de personnes choisissent de ne pas avoir recours à la prothèse dentaire et peuvent laisser leur dent manquante. Cela s’explique par le fait que les prothèses dentaires peuvent être vraiment chères et ne sont pas totalement remboursées par la Sécurité Sociale. Ceux qui ont des soucis financiers font donc en sorte de vivre sans prothèse. Il existe pourtant des solutions qui peuvent vous aider à profiter d’un Remboursement prothèse dentaire intéressant. Vous avez, par exemple, la possibilité de choisir de souscrire à une assurance santé qui peut prendre en compte des prothèses dentaires.

Les lignes qui suivent vous donnent toutes les informations importantes sur le remboursement de la prothèse.

 

Le coût de la prothèse dentaire

Il est tout d’abord important de savoir que le coût de la prothèse dentaire peut être fixé de manière libre par les spécialistes chirurgiens-dentistes. Cela dit, vous avez la possibilité de trouver des tarifs moins élevés. En général, les coûts peuvent varier selon le type de prothèse et du matériau que le professionnel utilise pour sa conception. Ce point peut également dépendre d’autres facteurs importants comme la localisation du cabinet dentaire ou encore la réputation du spécialiste.

Il existe cependant des moyennes sur les tarifs qui sont pratiqués par les chirurgiens-dentistes de France. Sachez que la prothèse se décline en plusieurs modèles et types. Si vous avez besoin d’une couronne métallique ou céramo-métallique, vous pouvez débourser entre 350 et 1200 euros. Pour une couronne céramique, le coût peut varier entre 600 et 1500 euros. L’Ilay-core peut coûter entre 125 et 300 euros. Un appareil dentaire complet vous sera facturé entre 1230 et 2500 euros et un appareil dentaire sur 1 à 3 dents peut coûter entre 380 et 550 euros.

Si vous avez besoin d’une bridge sur 2 dents piliers et un élément intermédiaire pour le remplacement d’une dent, vous devez débourser entre 1300 et 2000 euros.

Avant de commencer les soins de votre dent, vous devez demander à votre spécialiste quels sont les tarifs impliqués. Pour cela, il doit vous émettre un devis dans lequel il doit être mentionné une description très précise et détaillée du traitement envisagé ou des matériaux utilisés, l’endroit où la prothèse est fabriquée, le montant des honoraires qui est adapté au traitement dont vous avez besoin ainsi que le montant qui doit être remboursé par la Sécurité Sociale. Vous avez donc la possibilité d’accepter ou de refuser les soins.

 

Le remboursement de la prothèse par la Sécurité Sociale

Il est important de savoir que la Sécurité Sociale ne rembourse pas la prothèse dentaire de manière intégrale. En effet, des bases de remboursement ont été mises en place avec un plafond en avril 2019 sur certains soins dentaires et d’autres en 2020 et 2021.

Les bases sont donc fixées selon les interventions et les types de prothèse dont vous avez besoin. Les niveaux de prise en charge peuvent être différents selon le panier de soin. Pour le panier « 100% santé », tous les soucis dentaires sont remboursables par l’assurance maladie obligatoire et celle complémentaire.

Dans le panier tarifs maîtrisés, les prothèses dentaires entrent dans les soins dont les prix sont plafonnés. Le remboursement dépend de la couverture mutuelle de l’assuré. Dans le panier aux tarifs libres, le tarif est, comme son nom l’indique, libre et l’assuré doit prendre en charge du reste.

 

Le remboursement par la mutuelle

Les mutuelles peuvent actuellement proposer différents types de remboursement. Vous pouvez opter pour une offre annuelle que vous pouvez cumuler, un pourcentage du tarif de la convention assuré par la Sécurité Sociale, une offre qui mélange le pourcentage et le forfait fixe ou une couverture ne disposant d’aucun plafond et selon les frais des soins.

Pour le pourcentage du tarif de convention que la Sécurité Sociale doit payer, votre mutuelle doit prendre en compte du tarif de convention fois le pourcentage de la garantie, ce qui vous emmène à avoir le remboursement de votre mutuelle. Sachez que le montant du remboursement ne peut pas dépasser le montant des frais qui sont payés.

Il existe une prothèse dentaire qui est provisoire. Cette dernière et portée avant la prothèse définitive et elle permet de dissimuler la bouche édentée et de s’habituer à la fonctionnalité originale de la bouche en attendant la pose de la prothèse. Les prothèses dentaires provisoires peuvent coûter de 450 à 1800 euros. La Sécurité Sociale peut prendre en charge de 70 pourcent du tarif de ce type de produit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here