Vous êtes ici : Bien et Bio » Environnement » Ecologie et développement durable » Les vélos électriques, et l’EME

Les vélos électriques, et l’EME

12 commentaires

Logo de l'EMELes associations ont toujours été un atout pour le développement durable et la vie communautaire. Aujourd’hui, j’ai découvert une association appelée l’Espace Mobilités Électriques (EME), crée en 1997 par la Mairie de Paris et par EDF. Son but : informer et conseiller sur les véhicules électriques, en mettant l’accent sur tous les deux roux électriques : les vélos à assistance électrique (VAE) et les scooters électriques.

Les VAE (à ne pas confondre avec les validations des acquis de l’expérience) sont des vélos équipés d’un moteur et d’une batterie électrique. En quelques coups de pédales, le système électronique du Vélo électrique se met en marche et facilite l’utilisation du vélo, sans polluer.

Les avantages du Vélo électrique

Le vélo à assistance électrique a des avantages impressionnants par rapport au scooter ou au vélo traditionnel :

  • Le VAE est silencieux et réduit fortement la pollution sonore des villes.
  • Il se met en pause dès que le vélo est à l’arrêt, réduisant encore plus le bruit et la pollution générée.
  • Il sensibilise à la vitesse, puisque qu’un VAE qui roule vite ira moins loin en termes de distance.
  • Le vélo électrique permet une réduction drastique de la pollution causé par les gaz.
Exemple de VAE : Vélo à assistance électrique

Exemple de VAE : Vélo à assistance électrique

De plus, les VAE bénéficient d’aides. La Mairie de Paris subventionne ainsi 25% de l’achat du vélo (jusqu’à un maximum de 400€), ce qui réduit considérablement le coût d’acquisition du VAE.
Le prix moyen de ce type de vélos est situé entre 600 et 1000€. Comparer les prix des VAE reste cependant assez difficile puisque les fabricants développent des modèles très différents les uns des autres (type de batterie, qualité des roues, porte bagage, …).

La location de vélo à assistance électrique

Beaucoup de personnes connaissent déjà les mairies qui proposent ce type de services avec Velib sur Paris ou encore Bicloo sur Nantes.
La mode des VAE est à peine lancée que de nombreuses entreprises commencent à proposer des services de location de vélo électrique. Le choix est donc de plus en plus simple pour ceux qui veulent un transport écologique et à bas prix. Gros point noir cependant, il faudra habiter dans une agglomération importante puisque ces services n’existent que dans les grandes villes françaises.

Des vélos à assistance électriques pliants

Et oui, le vélo à assistance électrique est aussi pliable. Et c’est là que ce moyen de transport prend toute son importance dans les grandes villes. Il est possible de le plier pour qu’il prenne moins de place, par exemple lorsque vous vous rendez sur votre lieu de travail.
Malgré la présence de la batterie et du moteur, les fabricants ont rivalisé d’ingéniosité pour transformés nos VAE en vélos électriques pliants.

Exemple de Vélo électrique pliant

Exemple de Vélo électrique pliant

Recharger son Vélo électrique

Le VAE se branche tout simplement sur une prise de courant standard pour se recharger. Comptez environ 6H pour recharger complètement votre batterie (70% de charge en 4h). Les modèles actuels ont comme indiqué auparavant une autonomie de 40 à 50km, ce qui dépasse de loin le kilométrage moyen d’un scooter classique (18km).
Il est également possible de recharger son vélo électrique sur des bornes. Malheureusement, il en existe assez peu en France. Vous en trouverez dans certains parkings souterrains sur Paris, ainsi que dans certaines grandes agglomérations. Pour mieux connaître les bornes près de chez soi, je vous invite à contacter votre mairie, ou d’aller sur le site de l’Espace Mobilités Électriques pour ceux qui habitent sur Paris.

Les batteries des vélos à assistance électrique

Tout comme pour des piles ou un ordinateur portable, les VAE possèdent plusieurs types de batterie. Vous trouverez ainsi 4 types de batteries pour votre vélo à assistance électrique :

  • Les batteries au plomb, qui correspondent aux batteries les plus anciennes et les plus répandues.
  • Les batteries nickel cadmium, plus chères mais ayant une performance plus grande que les batteries au plomb
  • Les batteries nickel métal hydrure sont également plus coûteuses et performante que les batteries au plomb, mais restent surtout utilisées pour les véhicules hybrides plutôt que sur les vélos électriques
  • Les batteries lithium-ion sont 3 fois plus performantes que les autres batteries, et sont donc par conséquent les batteries les plus chers.

Les batteries des vélos à assistance électrique sont fournies avec votre vélo, mais peuvent être achetées séparément auprès des différents fournisseurs.

L’association Espace Mobilité Électrique

L’association Espace Mobilités Électriques fait donc la promotion de ce moyen de transport écologique encore trop peu utilisé. Depuis sa création, l’association met en relation les différents acteurs du développement durable et de la mobilité entre le public, les collectivités territoriales et les professionnels du secteur.
Situé à la Tour des Dames (Paris 9ème), l’Espace Mobilité Électriques accueille le public de 10h à 13h et de 14h à 18h du lundi au vendredi afin d’essayer ces fameux Vélos à assistance électrique (VAE) et des scooters électriques. L’association donne également de la documentation sur les déplacements électriques et des conseillers sont là pour répondre aux différentes questions du public.

Espace Mobilités Electriques

112 quater rue Marcadet

75018 Paris

Tél : 01 53 20 09 69

Les locaux de l'Espace Assistance Electrique à Paris

Les locaux de l’Espace Assistance Electrique à Paris

Pour information, les VAE ont une autonomie qui varie entre les différents modèles, le type d’utilisation, le relief et la batterie utilisée. On estime entre 40 et 50km l’autonomie de celle-ci. Lorsque la batterie du Vélo électrique est vide, l’assistance est coupée et le VAE s’utilise alors comme un vélo standard.
Vous n’avez donc plus d’excuse pour remplacer votre vieux scooter par un vélo électrique non polluant et pratique à utiliser.

Sites liés aux vélos électriques :

  • Site officiel de l’association Espace Mobilités Electriques
  • Les économies d’énergie sur Bien et Bio (énergies solaires, dynamo, …)
Apprécier le silence, à l’arrêt le moteur ne tourne pas.
– Redécouvrir les plaisirs d’une conduite paisible, douce et sans à-coup.
– Rouler intelligemment pour optimiser la batterie : car plus on roule vite, moins on ira loin. Veiller à la charge de la batterie et à l’équilibre entre la vitesse et la consommation.
– Utiliser le frein au minimum : quand on veut réduire sa vitesse, utiliser la décélération du véhicule et non son frein, cela permet d’économiser de l’énergie et de recharger les batteries.
– Être vigilant car le 2 roues électrique est tellement silencieux que les piétons et autres usagers de la voirie ne l’entendent pas venir. Redoubler de prudence et anticiper les réactions.

Comment recharger son 2-roues ?
Le 2 roues se branche sur une prise de courant standard (220V, 16A) et se recharge entièrement en 6h environ (70% de charge en 4h).
Les modèles actuellement disponibles sur le marché français ont une autonomie moyenne de 50km, ce qui est largement suffisant quand on sait que le kilométrage quotidien moyen d’une utilisation de scooter « classique » est de 18 km.

Ancien logo de l'Espace Mobilité Electrique

>Si vous êtes intéressés par les vélos électriques, vous pouvez par exemple optez pour la marque Matra, un véritable gage de qualité pour les vélos électriques :

Un exemple de vélo Electrique Matra

Un exemple de vélo Electrique Matra


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/vae-velos-electriques-velo-assistance-electrique-eme/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 12 janvier 2010

Thèmes associés :

Les commentaires :
sancie

J’aime beaucoup votre blog.

Marie

Je suis d’accord ! Mon fils veut se acheter un cyclomoteur et je l’ai convaincu de lui acheter un vélo électrique. Je me rencontre qu’ils ont les mêmes bénéfices et sont beaucoup plus salutaires pour l’environnement.

Francois

Pour les mégapoles qui profitent d’un climat doux, ils seront très pratiques quant à moi. Toutefois au niveau pollution, c’est entendu qu’ils aideront à réduire le smog et la pollution près des citoyens. Par contre beaucoup d’endroits produisent leur électricité grâce au charbon, un mal pour un bien.

Alexandre

j’ai 2 km pour aller à mon travail
et j’y vais en moto
je vais peut être en acheter un
seul le prix me freine un peu je ne sais pas si l’aide de la ville de paris s’étend à l’ile de France
je suis dans l’Essonne

Ann-Charlotte

Je ne sais pas s’ils prennent en compte toute l’île de France pour bénéficier d’une aide sur l’achat d’un vélo électrique.

Je vous conseille de contacter directement l’EME pour e savoir plus à ce propos.

navy

Dilemme environnemental des bicyclettes électriques En ce moment, on ne jure plus que par la bicyclette électrique. On cite l’engouement pour cet engin dans des pays comme la Chine ou l’Inde mais est-ce finalement une solution véritable pour l’environnement ?

Vous savez que tant la Chine que l’Inde ont des économies en plein boom. Vous avez probablement entendu que certaines villes de ces pays sont de plus en plus surpeuplées et que, du coup, le trafic routier devient un énorme problème.

Dans ces villes, la plus grande partie de la population utilise des bicyclettes pour circuler. On constate cependant à présent que plus de 40 millions de personnes utilisent des bicyclettes électriques comme moyen de transport et cela créé un problème environmental de plus.

Dans certaines de ces villes, la bicyclette électrique surpasse en nombre les voitures ou les vélos standards. Cela va de la simple bicyclette équipée d’un moteur au scooter électrique (qui ont la même priorité là-bas que les bicyclettes et peuvent rouler sur les même voies aménagées).

Certains soutiennent qu’il s’agit d’une modification positive pour l’environnement car silencieux, non-polluant et permettant une meilleure mobilité que l’auto ou le bus.

Des opposants viennent rappeler par contre que la sécurité de ces engins laissent à désirer, que la congestion du trafic s’accroît au lieu de décroître de cette manière et que cela provoque davantage de pollution mais de manière indirecte (lors de la production et lors des fuites de l’acide contenu dans les lourdes batteries).
Certaines villes chinoises commencent d’ailleurs à les interdire sur la route…

Les Chinois voient bien sûr l’avantage du vélo électrique. Il permet d’aller plus loin sans pour autant passer à une onéreuse voiture (qui sera coincée dans les bouchons).

Un vélo électrique va en effet en moyenne 35 % plus vite qu’un vélo normal et permet de plus grands trajets.
Cela se paie par contre par la pollution puisque ces vélos utilisent quasiment tous des batteries au plomb et acide de la taille de celles des voitures approximativement.

On estime à 30-40 % le plomb de la batterie qui sera relâché dans l’environnement, soit environ 3 kg / batterie. Si vous prenez le chiffre de 40 millions de vélos électriques circulant en Chine, cela fait une pollution au plomb colossale !

Il faut cependant avant tout évaluer le succès du vélo électrique par rapport à l’auto. Car enfin, la véritable question est :

Est-ce que le vélo électrique remplace la voiture ? (pour un citoyen lambda en moyenne)

En fait, les études sembleraient montrer que cela remplace plutôt les bus et les vélos standards…

Reste que pour atteindre des lieux plus lointains qu’avec le vélo à pédale, le vélo électrique est ce qui existe de plus souple et d’impact le plus modéré sur l’environnement.

andré

Bonjour , la ville et plusieurs particuliers ont acheté des VAE à l’ entreprise SEDRE rue de l’ Industrie à 14700 Falaise . Cette entreprise est en liquidation judiciaire.
cependant ses vélos Vedoo type BMX 22 , d’importation chinoise , tombent preque tous en panne . les particuliers se retournent vers la ville ( puisque nous en avons acheté 3 ) pour savoir où trouver des pièces de rechange.
d’où ma question , connaissez vous les coordonnées de cette entreprise chinoise , merci ;
Vous pouvez ausssi m’ appeler au 02 33 87 88 07

Balthazar

c’est vrai que ces vélos coutent assez cher, mais plus ils en vendront plus les prix baisseront.Pour faire un petit trajet quotidien , je pense qu’il est plus rentable d’avoir un vrai vélo et puis ca fait toujours du bien de faire un peu de sport tout les jours.

Mme Anne Smirnow

Question :
Je demeure en région vallonnée (auvergne) et un vélo électrique conviendrait très bien à mon âge (pour les côtes)
– Mais où puis-je en acheter un ?
– Et comment le recharger ?
Y-a-t-il subvention pour vélo loisirs (suis en retraite)

Merci.

jeannine

ayant un gros problème à un genou » la prothèse me guette » je voudrais remplacer mon vélo

par un vélo électrique ,je ne sais quelle marque choisir ayant malgré tout 2 cotes ,que me conseillez vous

L’ ADME donnait une petite subvention le fait elle toujours?

Merci de me répondre J SIROU

Jenny

Ça m’intéresse mais plein des questions ! Combien des kilos ? La vie de la batterie ? Si on peut voir combien reste dans batterie = stress pour moi ? Il faut l’assurance, un casque ?
J’habite dans le Var près Toulon, est-ce qu’on peut les essayer avant de l’acheter? Est-ce qu’ils sont compliqués à comprendre (j’ai des lésions cérébrales) et l’entretien ?

Ann-Charlotte

Bonjour Jenny,
Je vous invite à contacter les sociétés et organismes mentionnés dans cet article.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)