Economies d’énergie

Le 21ème siècle sera à n’en pas douter un moment fort de l’évolution humaine. L’Histoire retiendra sûrement cette époque particulière comme celle de la révolution numérique, un moment clé dans l’avancée des droits des personnes mais aussi et surtout celui de la prise de conscience écologique. Dans les sphères publiques et privées, tous ont désormais en tête l’importance des enjeux environnementaux pour la perpétuation de notre mode de vie et l’heure est maintenant à l’action.

Dans cette optique résolument interventionniste, le ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé, pour la période 2018-2020, un appel à programmes dans le cadre des CEE (Certificats d’Economies d’Energie). Ce dispositif qui impose aux distributeurs d’énergie d’inciter leurs clients à économiser gaz, fioul et électricité.

Le fournisseur Eni a été désigné comme le porteur du volet relatif à la sensibilisation des collégiens et lycéens. Une responsabilité importante qui manifeste la nécessité bien comprise d’inclure les jeunes dans un changement radical des pratiques de consommation. Explications…

Education et sensibilisation des nouvelles générationsL’énergie, l’enjeu du 21ème siècle

Avec la multiplication des outils numériques, la consommation croissante d’énergie qui en résulte et ses conséquences écologiques de plus en plus médiatisées, l’énergie revient au centre des préoccupations de notre siècle. Les énergies polluantes, telles le fioul, le charbon ou le gaz sont historiquement les plus implantées dans le monde. Néanmoins, elles tendent à être remplacées par des énergies plus propres. L’électricité nucléaire est produite grâce à l’uranium extrait du sol. A ce titre, elle est également une énergie fossile mais ne produit pas de pollution immédiate. Pourtant, la sécurité des centrales, leur vétusté ainsi que le stockage des déchets posent question, notamment pour les générations futures.

Les énergies renouvelables présentent plusieurs avantages. Par définition, elles sont inépuisables, disponibles quasiment en permanence et surtout elles permettent d’atteindre l’indépendance énergétique. Même si leur développement est toujours en cours et donc imparfait, le solaire, l’éolien, la biomasse, l’hydroélectricité ou la géothermie représentent l’avenir énergétique de l’humanité. La question des coûts de développement, des rendements ou encore des nuisances pour les populations alentours sont des points à améliorer sur lesquels travaillent aujourd’hui de nombreux ingénieurs mais aussi les pouvoirs publics, à l’origine d’initiatives telles que Génération Energie .

énergie verte

Les économies d’énergie, une nécessité

Si la consommation d’énergie par habitant augmente de façon exponentielle, les ressources fossiles, elles, s’épuisent rapidement. La conséquence principale pour les ménages est donc l’augmentation du prix de l’essence ou celui de l’électricité. Par ailleurs, l’augmentation des gaz à effets de serre provoque un changement climatique désormais incontestable et une altération de la qualité de l’air dans les grands centres urbains.

Les économies d’énergie sont le levier sur lequel tout un chacun peut s’appuyer pour apporter sa contribution au virage indispensable que l’humanité se doit de négocier. Le choix de se fournir en énergie « verte », le changement de son comportement de consommateur ou bien la rénovation thermique de son habitation sont des exemples de pratiques économes en énergie qui influent directement sur la consommation mais peuvent aussi être le vecteur d’une communication nécessaire sur l’importance de nos choix énergétiques à destination des jeunes générations.

sensibiliser les jeunes aux économies d’énergies

Education et sensibilisation des nouvelles générations

Le gouvernement a bien compris l’urgence de la situation écologique. Pour y remédier, le ministère de la Transition écologique et solidaire a mandaté Eni pour proposer à 4000 classes d’ici à 2020 de participer au programme Génération Energie. Son action se décline sous plusieurs modalités. Les collégiens et lycéens se verront d’abord proposer une intervention de 2 heures sur le temps de classe pilotée par des professionnels du secteur qui leurs transmettront les fondamentaux et les enjeux de la consommation d’énergie.

Par ailleurs, une plateforme digitale et une chaîne Youtube seront mises en service pour permettre de toucher un maximum d’élèves. Tests, quizz, défis, la plateforme se veut ludique et pédagogique. Les élèves y apprendront les éco-gestes depuis leur smartphone et se familiariseront avec les questions environnementales. La chaîne Youtube vise à proposer du contenu pédagogique mais également à faire participer les jeunes au travers de jeux concours qui récompenseront les meilleures vidéos postées à échelles locales et nationales. Via l’éducation et la sensibilisation des enfants, c’est toute la famille qui profitera de leurs nouvelles connaissances et fera de l’énergie le cheval de bataille du 21ème siècle !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here