Nombreux sont ceux qui ont la mauvaise habitude de primer les traitements chimiques dès qu’ils ressentent une gêne corporelle. Cependant, la consommation des médicaments génériques peut, à long terme, réduire leur efficacité sur l’organisme et avoir des effets néfastes sur la santé. D’ailleurs, plusieurs personnes n’hésitent pas à redoubler la dose des médicaments pour un soulagement spontané de la douleur. Une pratique qui tend pourtant à impacter directement sur les organes du corps (rein, estomac, etc.).

L’aromathérapie se présente comme étant la solution parfaite pour soigner efficacement tous types de maladies. Focus sur cette médication 100 % naturelle, sans aucun effet secondaire.

À chaque trouble son traitement aromathérapeutique

Comme son nom l’indique, l’aromathérapie est issue de l’usage d’huiles essentielles bio à des fins thérapeutiques. Bien plus qu’une simple concoction à odeur agréable, ces essences permettent de traiter différents types de troubles selon les vertus du végétal à partir duquel ils ont été conçus.

Les huiles essentielles ont également la capacité de prévenir l’apparition de maux fréquents. Voici 5 exemples d’arômes extraits de plante ou de fruits et leurs propriétés…

  • Huile essentielle de ravintsara : l’huile extraite de cette plante originaire de Madagascar est excellente pour booster l’immunité.
  • Huile essentielle de citron : idéal pour traiter les troubles digestifs.
  • Huile essentielle de lavande : pour traiter l’insomnie et apaiser les brûlures.
  • Huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) : parfait pour traiter la grippe et éradiquer les microbes.

La diversité des huiles essentielles vous permettra donc de disposer du meilleur traitement selon le trouble rencontré.

Mode d’utilisation divers pour les huiles essentielles

Amplement priser, et ce depuis plusieurs millénaires, cette forme de traitement à base de plante apporte son lot d’avantages aux usagers. La médication à base d’huile essentielle peut être faite soit par inhalation, soit par voie orale et aussi par voie topique.

  • Par inhalation : diffusée dans l’air à partir d’un diffuseur, l’huile essentielle sera ingérée à travers les voies respiratoires. L’arôme qui s’y émane atteindra par la suite le cerveau et touche le bulbe olfactif, qui est le siège de la thérapie émotionnelle.
  • Par voie orale : quelques gouttes de votre huile essentielle sont à verser dans une cuillerée de miel ou sur un comprimé neutre.
  • Par voie topique : cette action vise à diffuser la concoction à multiples bienfaits à travers la peau. Pour ce faire, mêler votre huile à une crème, un onguent ou une cire et appliquer sur le derme.