La naturopathie est une forme de médecine alternative qui se concentre sur les remèdes naturels pour stimuler et soutenir la capacité de guérison de l’organisme.

La naturopathie ne suit pas un chemin unique vers la santé. Elle associe la nature à la science moderne. Cette approche des soins de santé englobe un large éventail de techniques et de thérapies non invasives, y compris les méthodes, principes et pratiques de guérison traditionnels.

La médecine naturopathique se concentre sur la prévention holistique et sur un diagnostic et un traitement complets. Les médecins naturopathes travaillent avec la capacité inhérente du corps à restaurer et à maintenir une santé optimale. Le médecin naturopathe tente d’encourager la bonne santé en aidant à créer un environnement interne et externe propice à la guérison.

L’histoire de la naturopathie

De nombreuses pratiques associées à la naturopathie remontent à plusieurs siècles, mais la naturopathie moderne a été fondée et nommée par le médecin allemand Benedict Lust au début du XXe siècle. Elle était populaire aux États-Unis dans les années 1920 et 1930. En l’espace de quelques décennies, la médecine conventionnelle, également connue sous le nom de « pharmacothérapie », s’est imposée et la naturopathie a disparu. La naturopathie a regagné une certaine popularité dans les années 1970, lorsque les Américains ont commencé à apprécier les approches alternatives et « holistiques » de la médecine.

Types de praticiens de la naturopathie

Aujourd’hui, les médecins naturopathes exercent aux États-Unis et au Canada dans des cabinets privés, des hôpitaux, des cliniques et des centres de santé communautaires et peuvent fournir des soins de santé individuels et familiaux. Un médecin naturopathe autorisé (ND) fréquente une école de médecine naturopathique de quatre ans et reçoit les mêmes formations de base qu’un médecin aux états-unis. Cela différe en France car il suffit d’une seule année d’étude dans une école agréée FENA. Les naturopathes étudient également les approches thérapeutiques holistiques et non toxiques, en mettant l’accent sur le bien-être et la prévention des maladies. En plus d’un cursus médical standard, le médecin naturopathe suit une formation de quatre ans en nutrition clinique, acupuncture, médecine homéopathique, médecine botanique, psychologie et conseil. Un naturopathe à Toulouse doit passer des examens professionnels pour être autorisé par un État ou une juridiction à exercer en tant que médecin généraliste de soins primaires. En outre, les ostéopathes, les dentistes, les infirmières et les autres professionnels de la santé peuvent pratiquer la naturopathie.

Les NDs traitent la plupart des conditions médicales. Parmi les affections les plus courantes qu’ils traitent figurent les allergies, les douleurs chroniques, les problèmes digestifs, les déséquilibres hormonaux, l’obésité, les troubles respiratoires, les maladies cardiaques, les problèmes de fertilité, la ménopause, la fatigue surrénalienne, le cancer, la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique. Les naturopathes peuvent effectuer des interventions chirurgicales mineures, mais ne pratiquent pas de chirurgie majeure. Les NDs peuvent utiliser des médicaments sur ordonnance, mais ils mettent l’accent sur l’utilisation d’agents de guérison naturels.

Les principes de la naturopathie

Bien que les diverses organisations de naturopathie aient des points de vue différents sur l’étendue de la pratique du naturopathe et que les différents praticiens adoptent des approches différentes en matière de diagnostic et de traitement, les naturopathes traditionnels adhèrent à certains principes de base :

  • Le pouvoir de guérison de la nature. La naturopathie soutient que le corps a la capacité inhérente de se guérir lui-même et, lorsqu’il fonctionne à un niveau optimal, d’éviter les maladies. La naturopathie a pour but d’aider votre corps à faire exactement cela.
  • Traiter la personne dans son ensemble. Les naturopathes partent du principe que la santé et la maladie ne se résument pas aux germes et aux infections. Les facteurs mentaux, physiques, spirituels et environnementaux jouent chacun un rôle. Les naturopathes prennent tous ces facteurs en considération lorsqu’ils élaborent un traitement. Ainsi, alors qu’un professionnel de la santé conventionnel peut prescrire des médicaments pour supprimer les symptômes, un naturopathe peut rechercher des approches alternatives, car l’objectif est de rétablir la santé, et non simplement de bannir la maladie.
  • D’abord, ne pas faire de mal. Ce principe fait bien sûr partie du serment d’Hippocrate prêté par les médecins. Traditionnellement, la naturopathie se concentre sur des thérapies douces et non invasives qui améliorent le processus de guérison. C’est ce principe qui sous-tend la réticence à se tourner immédiatement vers les médicaments pour guérir. Les naturopathes évitent généralement les méthodes qui ne font que soulager les symptômes sans s’attaquer à la cause. C’est le fondement d’un autre principe :
  • Identifier la cause. Au lieu de traiter les symptômes, les naturopathes cherchent à identifier et à traiter la cause sous-jacente. Les symptômes ne sont pas la cause de la maladie – ils indiquent simplement que votre corps est déséquilibré. La cause est souvent plus difficile à identifier. Il peut s’agir d’une carence en vitamines ou en minéraux ou d’un problème émotionnel. En identifiant et en traitant (ou en éliminant) la cause, les symptômes peuvent être soulagés plutôt que supprimés.
  • La prévention. Les naturopathes accordent une grande importance aux soins préventifs. Les naturopathes évaluent vos facteurs de risque et font des suggestions qui vous aideront à rester en bonne santé.
  • Le médecin en tant qu’enseignant. Les naturopathes se considèrent comme des enseignants et essaient d’apprendre à leurs patients comment prendre en charge leur propre santé. Cela peut impliquer de suggérer des changements nutritionnels, émotionnels, diététiques ou d’autres changements de style de vie.

La naturopathie est-elle efficace ?

Les naturopathes sont disposés à travailler en collaboration avec leurs homologues de la médecine conventionnelle. Vous devez poursuivre vos traitements existants tout en vous faisant soigner par un naturopathe. Assurez-vous de tenir tous vos professionnels de la santé au courant de tous les traitements que vous recevez.

Quand consulter un naturopathe ?

Vous pourriez vouloir consulter un médecin naturopathe pour un certain nombre de raisons. Vous souffrez peut-être d’une maladie chronique qui ne répond pas aux soins conventionnels. Mais vous n’avez pas besoin de souffrir d’une maladie particulière pour consulter un médecin naturopathe. Vous pouvez simplement vouloir améliorer votre état de santé général.

La naturopathie est particulièrement bien adaptée aux affections chroniques telles que l’asthme, les douleurs musculaires, les allergies et l’arthrite, ainsi qu’aux troubles qui peuvent avoir un facteur lié au stress ou à l’alimentation, comme les problèmes digestifs, l’insomnie, les troubles cutanés et la fatigue. Les médecins naturopathes traitent également les rhumes, la grippe et les bronchites. Certains sont formés à l’accouchement naturel et beaucoup traitent le syndrome prémenstruel (SPM) et d’autres problèmes liés aux menstruations et à la ménopause.

Si vous souffrez d’une maladie grave qui nécessite une hospitalisation, une intervention chirurgicale importante ou un traitement d’urgence – par exemple, si vous avez un os cassé – demandez une aide médicale conventionnelle. Vous pouvez recevoir des soins de suivi de votre médecin naturopathe, ce qui peut favoriser les voies de guérison naturelles dans le corps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here