À quel moment exactement les bougies sont-elles devenues des éléments incontournables de la vie courante ? Impossible de répondre avec précision avec cette question. Sur un gâteau d’anniversaire, dans les lieux de culte ou de pèlerinage, pour aromatiser l’atmosphère d’une pièce… Les bougies sont partout ! Seulement, en dépit de leur apparence inoffensive, elles sont loin d’être toutes sans danger. Quand la mèche s’enflamme, c’est parfois le début d’une invasion de molécules toxiques. Le seul moyen d’y échapper consiste à se tourner vers les bougies naturelles. Qu’apportent-elles de si bon pour votre maison, mais aussi pour votre santé ?

Pourquoi opter pour des bougies parfumées naturelles ?

Avouez que les bougies apportent une allure particulière à une décoration. De par leur simple présence, elles donnent une touche cosy à la maison. Elles laissent également transparaître votre sens du style. Si elles sont parfumées, elles embaument la pièce, associant des odeurs à des souvenirs. De par leur simplicité, les bougies naturelles et artisanales sont les meilleures pour offrir une ambiance saine à votre maison. Vous l’aurez compris : les bougies font bien plus qu’illuminer la pièce.

Pour éviter qu’elles ne vous empoisonnent à petit feu, elles se doivent cependant d’être biologiques. Dépourvues de paraffine, d’herbicides ou de pesticides, les bougies naturelles et biologiques sont une alternative saine aux modèles standards. Du fait de leur composition 100 % naturelle, ces bougies sont entièrement biodégradables. De leur mèche en coton (ou en bois) à leur cire, tous leurs éléments retournent indéniablement entre les mains de Dame Nature.

Avec autant de bienfaits, comment ne pas les aimer ? À noter qu’en fonction de la nature de la cire, la combustion et l’émanation de parfums varieront. C’est donc un critère à prendre en compte au moment de l’achat.

bougies parfumées naturelles

Pourquoi les bougies industrielles sont-elles dangereuses ?

N’importe qui a déjà été confronté à une bougie. Se présentant sous la forme d’un pilier blanc, vendue à un prix dérisoire, elle est entrée dans les mœurs. Peu importe la classe sociale ou le pays, la bougie bon marché parvient systématiquement à tirer son épingle du jeu.

Afin de prendre conscience de la situation, il est nécessaire d’examiner en détail les éléments qui composent une bougie. Dans les usines de fabrication de bougies, les ouvriers ont recours à de l’acide stéarique et à de la paraffine pour créer la cire. Potentiellement dangereux, l’acide stéarique peut irriter les voies respiratoires, voire provoquer des explosions. La paraffine, quant à elle, n’est pas mieux lotie. En effet, il a été scientifiquement prouvé que sa combustion provoquait la libération de gaz nocifs. Est-ce vraiment surprenant quand on sait que la paraffine est un dérivé du pétrole ?

Et le cauchemar ne s’arrête pas là ! Même la mèche des bougies conventionnelles cache des squelettes dans son placard. Afin d’améliorer la tenue des flammes, les industriels l’imprègnent de Borax, une molécule chimique utilisée en tant qu’insecticide. À ces éléments déjà dangereux, il convient de rajouter la présence de potentiels additifs. Parfums comme colorants sont autant de corpuscules nocifs pour l’Homme et la nature. À chaque fois que vous allumez une bougie industrielle, ce sont des centaines de toxines qui envahissent l’atmosphère.

Est-ce à dire que vous devez renoncer à votre amour des bougies ? Bien évidemment que non. Vous n’avez qu’une chose à faire : vous tourner vers des alternatives biologiques.

Quelles sont les différentes cires utilisées dans la fabrication de bougies naturelles ?

De nombreuses cires sont utilisées dans la fabrication de bougies naturelles parfumées. Mais deux d’entre elles sortent du lot pour leur côté biologique.

La cire d’abeille

Sa richesse en nutriments est telle qu’elle est souvent considérée comme un matériau premium. Produit de la ruche, elle fait des merveilles aussi bien en cosmétique que dans la maison. Cela est dû en grande partie à sa teneur élevée en vitamine A, en acides gras et en alcools. Répondant au nom latin de Cera alba, la cire d’abeille est appréciée pour son aspect respectueux de l’environnement. En brûlant, elle purifie l’air.

De fait, les bougies naturelles coulées avec ce matériel permettent de se débarrasser des éléments toxiques. Pollen, poussières et saletés n’ont qu’à bien se tenir. Pour les personnes asthmatiques ou souffrant d’allergies, investir dans des bougies en cire d’abeille peut se révéler salvateur.

Comme tous les matériaux, la cire d’abeille présente quelques défauts. Son point de fusion est extrêmement haut, ce qui augmente les risques de se brûler avec de la cire chaude. De plus, elle se mélange difficilement aux colorants et aux parfums.

Les cires végétales

Colza, soja, palmier, myrte, Carnauba, riz, Candelilla… Nombreuses sont les matières à même d’être transformées en cires végétales. Alternatives écologiques à la paraffine, elles présentent également l’avantage de brûler pendant plus longtemps.

Victimes de leur succès commercial, les cires végétales ont induit une agriculture intensive des espèces concernées. À maintes reprises, des écologistes ont pointé du doigt l’utilisation d’Organismes génétiquement modifiés (OGM) et de pesticides par les fournisseurs de matières premières. Motivés par l’appât du gain, ces derniers ont recours à des intrants chimiques afin d’augmenter le rendement de leurs fermes.

Fort heureusement, il existe encore des entrepreneurs agricoles véritablement soucieux du bien-être de la planète. Si vous décidez d’opter pour des bougies naturelles en cires végétales, veillez à en choisir une dont la cire est dépourvue d’OGM et de pesticides.

Comment parfumer naturellement une bougie biologique ?

Même si elle constitue l’essentiel du corps de la bougie, la cire n’est pas le seul élément qui mérite votre attention. Même s’ils représentent difficilement 2 % de la masse totale, les parfums peuvent ruiner tous vos efforts écologiques. Vous serez heureux d’apprendre qu’il est possible de parfumer naturellement les bougies.

Les huiles essentielles

Concentrés d’extraits végétaux, les huiles essentielles peuvent être employées pour agrémenter une bougie naturelle. Pour éviter les mauvaises surprises, le choix doit cependant absolument tenir compte du point éclair de la solution. Par point éclair, on entend la température à laquelle l’huile essentielle prend feu. Par exemple, l’essence de citron Mearome, dont le point éclair est à 53 °C, s’enflammera à 70 °C. En revanche, placée dans le même environnement, l’huile essentielle de cannelle (point éclair = 94 °C) restera stable.

Pour pouvoir être utilisée dans une bougie naturelle, une huile essentielle doit absolument avoir un point éclair au moins égal à 65 °C. C’est par exemple le cas des huiles essentielles d’orange douce, de bergamote, de petit grain bigarade et même d’ylang-ylang.

Les huiles végétales

Pour créer des bougies naturelles, il n’est pas rare que l’artisan mélange cire organique et huile végétale. Cela permet non seulement d’abaisser le point de fusion, mais aussi de donner de la structure à la bougie. Ce faisant, le créateur de bougies influe aussi sur le rendu olfactif de son chef-d’œuvre. C’est ainsi qu’une bougie comprenant de l’huile de noisette aura une odeur légèrement musquée lors de sa combustion.

Un autre exemple de ce phénomène, c’est l’impact de l’huile de monoï. Sentant bon le soleil et le sable chaud, cette huile rajoute du soleil dans les bougies naturelles qui en renferment.

Les extraits naturels

Pourquoi se limiter à des corps liquides pour aromatiser une bougie naturelle ? Dans la nature, ce ne sont pas les éléments parfumés qui manquent. Certains d’entre eux résistent si bien aux hautes températures qu’il serait insensé de ne pas en profiter. Séchée et finement broyée, l’écorce de clémentine est un puissant arôme qui fera souffler un vent tropical sur les bougies. Ajoutée juste avant leur coulage, elle donnera un coup de peps à la préparation.

Même son de cloche pour les épluchures de pomme, lesquelles peuvent être utilisées pour apporter de la gourmandise dans une bougie. Une fois allumée, la bougie aura des effluves de tarte à la pomme qui mettront l’eau à la bouche. Il est aussi possible d’avoir recours à des fleurs de lavande, des feuilles de citronnier ou encore des gousses de vanille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here