Plus qu’une tendance du moment, le « healthy » représente pour certains un mode vie. Si vous êtes curieux de savoir ce que c’est, vous découvrirez dans la pratique ce que signifie réellement manger « healthy ». Dans la même optique, cette rubrique vous dévoilera de façon concrète comment cuisiner « healthy ». Prêts à vous aventurer pour tester d’autres manières de réaliser des préparations saines et savoureuses ? Suivez le guide.

Manger « healthy » en quelques mots

À la base, cette pratique signifie avant tout l’adoption d’un régime à 100 % naturel, avec moins d’acidité et plutôt végétal. Pour ce faire, privilégiez par exemple les tofus en les assaisonnant à toutes les sauces pour varier le goût. De même, les laitages sont remplacés par des boissons végétales, tandis que le beurre cède sa place à l’avocat, à l’huile d’olive ou encore à la noix pour les différentes préparations.

Il s’agit d’une alimentation dont la composition est riche en nutriments essentiels, spécialement choisis pour leur bienfait ultime pour votre santé. Dans cette optique, les recettes se font principalement à base de fruits et de légumes. Il s’agit entre autres de smoothies, salades de crudités ou encore des jus de légumes, sans oublier les pousses et les germes. Ils sont appréciés pour leur apport en vitamines, antioxydant, fibres et minéraux.

Il a également pour principe d’exclure tout aliment à base de viande rouge, en optant les plats composés de viande blanche de temps en temps. Vous devez plutôt favoriser les préparations faites avec du poisson, en préférant les espèces de petite taille. En effet, elles sont plus saines en étant moins chargées de mercure, comme c’est le cas des anchois ou du hareng. Sélectionnez notamment les poissons les moins gras tels que sole, mulet, daurade…

Cuisiner « healthy » en quelques étapes

Après avoir fait le tour sur le principe du manger « healthy », il est temps de découvrir la manière de préparer vos aliments. Pour ce faire, vous aurez à respecter certaines règles comme vous devez disposer des ustensiles. Dans cette perspective, vous aurez le plaisir de choisir une large gamme d’outils de cuisine sur https://journaldecuisson.com.

Ainsi, pour réaliser des recettes « healthy », vous devez procéder en fonction de vos ingrédients.

Céréales

Optez pour des variétés pauvres en gluten et peu acides comme le quinoa ou le riz complet. Vous pouvez les préparer pour la base de vos galettes ou en les mélangeant avec du coulis de légumes. Elles sont également parfaites en risotto ou à défaut il suffit de les cuire au wok.

Légumes

Il est important d’avoir au moins 700 grammes de légumes dans votre assiette pour gagner en vitalité. Vous pouvez notamment les sublimer en les assaisonnant juste avec un filet d’huile de première qualité. Vous serez surpris de goûter à des plats pleins de saveur en les relevant avec des mélanges d’épices.

Autrement, préférez la technique de cuisson à la vapeur afin de conserver un maximum de nutriments. Si vous souhaitez les garder plus de 24 heures, faites des préparations sous forme de soupes ou de veloutés.

Légumineuses

Idéales pour remplacer les protéines animales, elles constituent des aliments très riches en nutriments. Pour ce faire, vous pouvez les faire pousser dans l’eau 2 jours à l’avance afin d’obtenir des germes. Une cuisson rapide suffira pour les préparer.

Protéines

Il est essentiel de prévoir un apport quotidien avec 100 grammes de protéine, en privilégiant les poissons ou les viandes blanches. Le mieux est de les cuire à basse température de manière douce, de préférence en les passant au four. Vous pouvez éventuellement les sublimer en les faisant mariner avec des mélanges de sauce aromatique.

Huiles

Pour couvrir vos apports essentiels en acide gras, votre corps a besoin de 25 grammes d’huile. Dans ce sens, donner la priorité aux graisses végétales de première pression à froid pour la cuisson des repas.

Bref, manger et cuisiner « healthy » consiste principalement à favoriser les aliments à base de végétal dans votre régime. La manière de les préparer contribue notamment à la préservation des nutriments essentiels contenus dans ces légumes et fruits. Il peut s’agir d’un effet de tendance, mais au fond c’est une pratique intéressante pour vous aider à rester en pleine forme et en bonne santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here