Une bonne nuit de sommeil est tout aussi importante que l’exercice régulier d’une activité physique. Ce sont là les premiers gages de la prévention de nombreux problèmes de santé, avec une alimentation saine et équilibrée, bien entendu. Seulement voilà : si les retombées négatives de la sédentarité et de la mauvaise alimentation apparaissent sur le long terme, celles d’un mauvais sommeil sont quasiment immédiates, à la fois sur les hormones, les fonctions cérébrales et la santé physique.

Le manque de sommeil : un problème de santé publique

Un sommeil de piètre qualité peut également entraîner une prise de poids et augmenter le risque de maladie chez les adultes et les enfants. Au cours des dernières décennies, la qualité et la quantité de sommeil ont diminué. En France, nous sommes passés pour la toute première fois sous la barre symbolique des 7 heures de sommeil par nuit en 2018… et encore, c’est la durée du sommeil pendant le week-end qui remonter la moyenne. Hypersomnie, insomnie, somnolence diurne, réveils intempestifs… les troubles du sommeil se multiplient, entamant notre qualité de vie au quotidien.

Les bonnes pratiques pour améliorer son sommeil sont connues : ne pas boire de boissons caféinées et/ou énergétiques après 16 heures, ne pas pratiquer une activité physique intense dans la soirée, éviter de prendre une douche chaude avant d’aller au lit, éteindre tous les écrans au moins une heure avant de se coucher, etc. Mais la mesure la plus décisive pour retrouver un rythme circadien équilibré concerne plutôt l’exposition à la lumière du soleil… ou à une lumière qui l’imite, le cas échéant.

trouble du sommeil luminotherapie

Augmentez votre exposition à la lumière vive

Votre corps possède une horloge naturelle qui mesure le temps et régit la production d’hormones en conséquence. C’est ce que l’on appelle le rythme circadien. Il affecte votre cerveau, votre corps et vos hormones, et vous aide à rester éveillé et intime à votre corps de lâcher prise au moment de dormir.

La lumière naturelle du soleil aide à maintenir l’équilibre de votre rythme circadien. Cela améliore l’énergie diurne, ainsi que la qualité et la durée du sommeil nocturne, vous épargnant les affres de l’insomnie et de la somnolence diurne, mais aussi des troubles de l’humeur et de l’asthénie. Chez les personnes souffrant d’insomnie, l’exposition à la lumière vive en journée, qu’elle soit naturelle ou simulée par une lampe de luminothérapie, améliore la qualité et la durée du sommeil réparateur. Elle permet la réduction de 83 % du temps nécessaire pour s’endormir. Pour en savoir plus sur la luminothérapie, consultez l’excellent dossier réalisé par nos confrères de Wizza : https://www.wizza.fr/luminotherapie/.

Une étude réalisée sur les séniors a montré que deux heures d’exposition à une lampe de luminothérapie correctement paramétrée pendant la journée augmentaient la durée du sommeil réparateur de deux heures, avec un boost de sa qualité de 80%. Bien que la plupart des recherches concernent des personnes souffrant de graves problèmes de sommeil, l’exposition quotidienne à la lumière naturelle ou dans le cadre de séances de luminothérapie à la maison ou au bureau vous aidera très probablement à améliorer la durée et la qualité de votre sommeil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here