aliments femme enceinte

Les malformations du sexe des garçons, une puberté précoce chez la fillette entre 7 et 8 ans et le développement de certains cancers sont autant de signes qui ont été constatés par les spécialistes sur un échantillon de 35 000 femmes enceintes. Selon le professeur Charles Sultan, spécialiste en endocrino-pédiatrie, l’augmentation du nombre de malformations serait liée à ces produits. Poursuivant dans la même veine, un laboratoire américain identifie la présence de 250 molécules chimiques dans le sang du fœtus. C’est pour protéger femmes et enfants pendant la grossesse que les professionnels de la santé maternelle et néonatale recommandent une alimentation 100 % bio pour la femme enceinte. En outre, celles-ci ont pour instruction de se tenir hors de portée des pesticides pendant toute la période de préparation à l’accouchement.

Faites le plein de protéines

Les légumes et la volaille sont des aliments riches en protéines. Leur consommation est nécessaire pendant la grossesse pour un meilleur entretien de l’organisme de la femme enceinte. Leur nécessité est certaine, car c’est pendant cette période qu’elle en a le plus besoin. En effet, ces substances assurent une bonne croissance des cellules et notamment celles du placenta. De plus, la constitution des différents tissus et le développement du cerveau humain en sont tributaires. C’est pourquoi l’alternance entre les deux types est conseillée : ceux d’origine animale et ceux d’origine végétale. La préférence va néanmoins aux protéines végétales, étant donné que l’autre catégorie contient des acides qui augmentent la charge de travail des reins. De nombreux aliments riches en matières protéiniques comme le poulet, les lentilles, les pois chiches, les haricots blancs, les haricots verts, ou les fèves bio concourent au bien être de la femme enceinte. Les viandes rouges sont à exclure formellement de son alimentation pendant cette période.

Renforcez votre taux de glucides

La dépense énergétique de la femme enceinte étant très élevée, celle-ci a besoin de glucides pour compenser la perte d’énergie. Cette énergie dépensée provient des glucides présents dans les féculents, les céréales et les légumes secs. Renforcez votre alimentation en consommant plus de ces aliments, car ceux-ci assurent votre bien être et celui de votre bébé. Pendant la grossesse, privilégiez les sucres lents par rapport aux sucres rapides. Cette deuxième catégorie est à proscrire de votre régime alimentaire, vu leur faible intérêt pour vous deux. Durant cette période, les spécialistes recommandent la consommation des flocons d’avoine, des pommes de terre, du riz brun, du pain complet, du quinoa, des pâtes semi-complètes, ou du pain au son. La consommation des céréales, des légumes et des féculents peut se faire sans danger tout au long de la grossesse.

aliments bio femme enceinte

Consommez les aliments riches en lipides

Les lipides jouent un rôle dans l’apport en énergie et au développement du cerveau. Ce sont par ailleurs des éléments constitutifs de la membrane cellulaire. À l’observation, de nombreuses femmes enceintes évitent ces aliments par peur du surpoids. Pourtant, sans tomber dans l’excès, leur consommation est impérative. La consommation excessive des fritures ou des produits de charcuterie est cependant déconseillée surtout parce qu’ils sont à l’origine de troubles digestifs. Les omégas et les acides gras constituent de fait l’option à privilégier. On les retrouve dans l’huile de colza, les fruits à coque bio et même dans certains poissons comme les sardines, le thon, le saumon ou le maquereau.

Privilégiez une alimentation riche en fibres alimentaires

La perturbation du transit intestinal est à la fois régulière et normale chez la femme enceinte. Il faut cependant craindre les périodes de constipation qui, outre les douleurs, peuvent être source de problèmes telles les hémorroïdes. La consommation des aliments bio riches en fibres est de ce fait d’une importance capitale pour éviter la survenue de tels désagréments. Leur rôle étant la fluidification du transit, cela implique une consommation ininterrompue de ces aliments pendant toute la période de préparation à l’accouchement. Vous pouvez vous en procurer en mangeant des céréales comme les abricots, les figues, les haricots rouges, du céleri, des noisettes, des haricots verts, des pruneaux, des poireaux, des raisins secs ou des noix pour ne citer que ceux-là.

Rechargez votre organisme en calcium

L’importance du calcium dans la formation du squelette et la solidification des os n’est plus à démontrer. Les produits laitiers et notamment les laits végétaux en sont pourvus. En effet, les aliments comme le soja, les amandes et l’avoine contiennent du calcium. Il est conseillé de les consommer à l’état brut pour en profiter au maximum. La précision vaut son pesant d’or, l’organisme d’une femme enceinte nécessite un apport important en calcium. N’hésitez donc pas à en consommer au maximum pendant cette période. Les produits comme le brocoli, les épinards, le chou-fleur, le chou-rave, le cresson, le kale ainsi que les graines de sésame vous en apporteront. Vu sa dangerosité, le lait cru doit être éliminé de la liste d’aliments bio à consommer pendant la grossesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here