Si tout le monde apprécie les fraises, celles du commerce sont souvent décevantes et pleines de pesticides. Il est préférable de consommer des produits écologiques, pour une alimentation plus saine et la santé de l’environnement. Pourquoi ne pas faire pousser vos propres fruits pour avoir la garantie d’une culture au naturel ? Que vous disposiez d’un jardin ou d’un balcon, le fraisier est sans doute une des espèces de végétaux que l’on peut aisément faire pousser dans un pot ou dans un carré potager. Si l’idée de récolter vos propres fraises vous séduit, il est cependant nécessaire de savoir choisir les variétés et de comprendre les différents modes de cultures.

Les particularités des fraisiers

Planté de juillet à octobre ou au printemps, le fraisier est disponible racines nues ou en godets. La plante herbacée compte deux grandes variantes : la remontante et la non remontante. Le fraisier remontant produit plusieurs récoltes dans la saison, sur un laps de temps plus court, contrairement au non-remontant.

Dans ces deux grandes catégories sont classées plusieurs variétés de fraisiers :

  • La charlotte : connue pour ses fruits fermes, la charlotte est une variété de fraises issue du coupage de la mara des bois. Ses fruits sont reconnaissables à leur forme de cœur, leur parfum sucré et légèrement acide, ainsi qu’à leur couleur brillante.
  • La mara des bois : cette variété star des fraisiers offre des fruits de petit calibre, d’une teinte généralement foncée. Très productive, elle est relativement simple à cultiver, ce qui explique qu’on la trouve communément.
  • La gariguette : très connue, cette variété précoce de fraisiers non remontants produit des fruits aux couleurs entre le rouge vif et l’orangé, de forme allongée. La gariguette est moyennement productive.
  • La reine des vallées : aussi connue sous le nom de fraise des bois, la reine des vallées est un fraisier aux tout petits fruits, coniques et aux couleurs profondes. Particulièrement résistante aux maladies, cette variété de fraisiers rustique permet une culture à longueur d’année.
  • La maestro : cette variété de fraises est reconnaissable à ses fruits de gros calibre. Ce fraisier remontant est une plante rustique, solide et à la production abondante. Résistante aux gelées, elle offre également une belle résistance contre les maladies.
  • La nova gento : en plus d’offrir des fruits de très gros calibre, elle résiste assez bien aux maladies. Remontant, le plant de fraises nova gento produit d’importantes quantités.
  • L’annabelle : ce type de fraisier offre des fruits de taille moyenne aux teintes brillantes. Dotée d’un feuillage persistant sous les climats doux, l’annabelle est une plante remontante au rendement important.

fraisier

Les conditions de culture du fraisier

Les conditions préconisées pour la culture des fraisiers dépendent du type de plante.

Le procédé ne sera pas le même si vous optez pour une variété de fraisiers remontante ou si vous avez des préférences pour des variétés non remontantes. Les fraisiers remontants offrent leur meilleur rendement entre juin et les gelées. Ces variétés vous seront conseillées si vous préférez la consommation de fruits frais, juste cueillis. Les variétés non remontantes seront quant à elles plus productives entre la mi-mai et la mi-juillet et leurs fruits se feront abondants durant 4 semaines : les fraises que vous obtiendrez seront principalement destinées à la transformation (confitures, gelées, etc.). Les fraises sont fragiles et se conservent mal.

Quel que soit leur type, les fraisiers se cultivent unanimement sur des sols riches. Très gourmands, les fraisiers ont tendance à épuiser la terre, alors enrichissez leur milieu par de l’engrais organique spécial fraisier. Notons qu’il est recommandé d’utiliser des produits écologiques pour une culture en harmonie avec l’environnement et des fruits sains. En pleine terre, changez-les de place au bout d’un an ou deux. Un emplacement restant frais durant les beaux jours est également recommandé (pas de plein soleil, surtout dans le sud !). Ces plantes ont besoin de beaucoup de lumière et d’eau et sont sensibles aux gelées de printemps, alors protégez vos plants.

Vous pouvez cultiver les variétés buissonnantes en jardinière ou carré potager. Pour les variétés tapissantes, si l’espace est limité, pensez à couper leurs stolons pour éviter qu’ils ne se reproduisent trop et ne pas épuiser vos plants. Vous pourrez profiter de délicieuses fraises au naturel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here