Vous êtes ici : Bien et Bio » Santé et alimentation » Santé naturelle & médecine douce » Huile d’Argan Bio : les vertus de l’Argan du Maroc

Huile d’Argan Bio : les vertus de l’Argan du Maroc

4 commentaires

L’arganier, duquel est issue l’huile d’argan, est un arbre dont le « commerce fait vivre directement ou indirectement plus de 3 millions de personnes. Cet arbre, aux multiples usages, joue un rôle socio-économique et environnemental très important dans le sud-ouest marocain. Avec plus de 800.000 hectares d’arganiers, cet arbre constitue la 2ème essence forestière de la Région.

L’arganier est considéré comme un arbre spécifiquement marocain, même s’il en existe quelques pieds en Algérie. L’arganeraie est une forêt domaniale gérée par l’administration des Eaux et Forêts, mais les habitants de l’arganeraie jouissent cependant de droits coutumiers d’usage.

Malheureusement, l’arganeraie se trouve entraînée dans un processus de dégradation, voire de disparition dans un avenir relativement proche à cause de la dégradation du relief et des sols du à l’action humaine. La valorisation de l’arganier par le biais des produits à base d’argan et avec l’implication des communautés locales peut être un moyen de relancer durablement la foresterie rurale.

L’arganier et ses produits respectent l’environnement
L’arganier est une source de produits naturels très efficaces, qu’il s’agisse de l’huile d’argan ou des produits biologiques aux actif extraits de ses tissus. Ce développement des produits à l’argan se fait en adéquation avec le respect de l’environnement. L’arganeraie est aujourd’hui une réserve de biosphère pour le Maroc et l’UNESCO.

L’utilisation de l’huile d’argan en médecine traditionnelle

Outre son emploi dans l’alimentation humaine, l’huile d’argan est utilisée en médecine traditionnelle pour les soins corporels et pour le traitement de l’acné juvénile, de la varicelle et des rhumatismes. Par ses propriétés hypocholestérolémiantes, elle serait indiquée pour la prévention de l’athérosclérose.
Produit de soin complet, l’huile d’argan aurait des propriétés nutritives, protectrices et adoucissantes, régénératrices de la peau et des cheveux ternes et cassants. Elle est utilisée aussi bien pour les soins des cheveux et du cuir chevelu que de la peau sèche et ridée.

On la conseille pour les irritations, les eczémas, les gerçures et les brûlures. Elle apaiserait les rhumatismes et les douleurs articulaires, stimulerait et développerait les capacités cérébrales. Elle préviendrait les risques de fausse-couche et stimulerait la production de sperme (azoospermie).

L’huile d’argan est l’une des huiles les plus riches en acides gras insaturés.

Ces derniers s’introduisent dans les phospholipides membranaires, hydratent la peau et la nourrissent. De ce fait, l’huile d’argan est émolliente et son action se différencie nettement de celle d’un émollient classique.
Grâce à sa teneur élevée en acide linoléique, l’huile d’argan a des propriétés revitalisante. Son effet hydratant et restructurant a été confirmé scientifiquement lors de tests sur des animaux carencés en acide gras essentiel (AGE) (9). Le traitement de ces animaux par l’huile d’argan diminue rapidement et pour une longue durée la perspiration chez l’animal carencé en acide gras essentiel (activité dès le 4ème jour d’application). Il s’agit d’une réelle reconstitution du stratum corneum. Cet effet hydratant a été confirmé en clinique (Colloque International sur Les Ressources Végétales : L’Arganier et les plantes des zones arides et semi-arides. Faculté des Sciences, Université Ibnou Zohr, Agadir, Actes 1999 ; 103-106).

La carence en acide gras essentiel , inévitable avec l’âge, cause un vieillissement cutané qui se traduit par un dessèchement et une perte d’élasticité de la peau, favorisant ainsi l’apparition de rides. La correction d’une carence en acide gras essentiel permet de retarder le vieillissement cutané.
En plus d’assurer la fluidité membranaire, les acide gras essentiel sont des médiateurs cellulaires.
D’après les travaux des nutritionnistes, ces acides (acides linoléique, linolénique, etc.) seraient des précurseurs biologiques de ces hormones intracellulaires que sont les prostaglandines.
Ces dernières sont des molécules régulatrices fondamentales des différents systèmes cellulaires, en particulier de tous les échanges membranaires. Les acides gras insaturés jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiovasculaires et la famille des oméga 6 (comme l’acide linoléique) est indispensable à la croissance de l’enfant.

Les Anti-radicaux libres de l’Argan protègent des maladies
L’huile d’argan est relativement riche en tocophérols : 700 mg/kg (huile d’olive : 320 mg/kg). Les principaux représentants de cette classe composés dans l’huile d’argan sont l’alpha-tocophérol ou vitamine E (5%), le gamma-tocophérol (83 %) et le delta-tocophérol (12%) (5).
Les polyphénols identifiés sont l’acide caféique (2ppm) et l’oleuropéine (4ppm) (3).
Les tocophérols (vitamine E) et les polyphénols sont des antioxydants naturels. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans la conservation de l’huile et dans la prévention de plusieurs maladies, car se sont des anti-radicaux libres.

Dans certaines conditions, les radicaux libres (RL) sont produits en excès et ils induisent des dommages et des lésions dans l’ADN, dans les protéines cellulaires essentielles et dans les lipides membranaires.
Les radicaux libres peuvent initier des réactions en cascade, telle la peroxydation lipidique (d’où altération des membranes et mort cellulaire). L’hyperproduction des radicaux libres est à la base des explications physiopathologiques des grandes maladies dites neurodégénératives : sclérose latérale amyotropique, maladie de Parkinson et maladie d’Alzeimer. D’autres maladies, telles que le cancer et les maladies cardiovasculaires, semblent fortement corrélées à un excès de . La cataracte et les problèmes articulaires sont également souvent cités. La pharmacologie des vise à développer des médicaments anti-radicaux libres, qui sont des antioxydants.

A consulter :
Cosmétiques Bio à l’huile d’argan

Crédit photo : andré-M, Aceduline et Ginette&Firedrich


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/huile-argan-maroc/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 11 mai 2009

Thèmes associés :

Les commentaires :
Icare

La question est: est ce que le prix est justifié des produits de beauté à base d’argan quand on connait le prix de revient de l’argan ?

Ces effets sont connus mais à la revente il y a un coût non négligeable.

Etienne

L’huile d’argan est très à la mode mais sa proportion est infime dans certains produits qui basent pourtant leur promotion sur ses effets positifs. Arnaque?

J’ai également cru lire quelque part que les conditions de travail des femmes dans ces coopératives sont déplorables. Beaucoup de controverses autour du sujet…

Emilie

Certes les vertus de cette huile ne sont plus a prouver mais son exploitation intense, sachant que le Maroc est le seul pays producteur, risque de nuire à cet arbre endémique.

Julie

Il est vrai que l’huile d’argan est une huile aux multiples bienfaits. Très appréciée pour la fabrication des cosmétiques, l’huile d’argan fait l’objet d’une demande croissante qui doit parfois nuire à l’environnement (notamment pour la culture conventionnelle, non bio).

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)