séance ventouses chinoises

La thérapie par les ventouses a été pratiqué de façon universelle depuis des milliers d’années. Les ventouses chinoises sont utilisées pour stimuler la circulation sanguine, énergétique et lymphatique. Les médecins chinois les utilisent pour traiter les douleurs aiguës, ou rhumatismales, les états d’anxiété, de stress ou de grande fatigue. Depuis ces 10 dernières années, les ventouses chinoises sont aussi utilisées à des fins esthétiques afin de tonifier la peau du visage.

Cette pratique médicale est connue dans le monde sous plusieurs noms :

  • Cupping therapy dans le monde anglo-saxon. Ce nom fait référence à la forme de tasse des ventouses chinoises.
  • Al Hijama dans la médecine traditionnelle arabe. Cette technique est très populaire dans le monde musulman. Cette appellation vient du mot arabe «hijm» signifiant absorber et extraire.
  • Thérapie par les ventouses. Il s’agit de l’appellation couramment employée en médecine traditionnelle chinoise pour désigner cette pratique médicale.
  • Médecine des ventouses. Cette appellation provient du kinésithérapeute, ostéopathe, kiné-chinois et acupuncteur Daniel Henry. Il a mis au point cette appellation afin d’enrichir la pratique des ventouses chinoises en s’appuyant sur la pratique de la médecine contemporaine. La médecine des ventouses est une pratique médicale, à la confluence de la kinésithérapie, de l’ostéopathie et de la médecine traditionnelle chinoise, codifiée et structurée par un protocole clinique.

Histoire de la thérapie par les ventouses

Les ventouses médicales sont utilisées depuis plusieurs millénaires. Ce procédé thérapeutique s’inspire d’une croyance vieille comme le monde : afin de guérir il faut faire sortir le mal à l’extérieur du corps. A partir de ce principe est né de nombreuses techniques thérapeutiques visant à aspirer le mal hors du corps.

Des traces de cette thérapie ont été retrouvé dans les grandes civilisations de l’antiquité telles que l’Egypte, la Chine et la Grèce.

En Grèce Antique, les ventouses sont citées par Hippocrate (460-377 av. J.-C) dans son ouvrage «l’art de guérir». Hippocrate avait recours aux ventouses pour les traitements en rhumatologie, pneumologie et gynécologie.

Le premier ouvrage médicale en Egypte, le papyrus d’Ebers, date du XVI ème siècle avant notre ère et fait mention de l’utilisation de cette pratique médicale dans le traitement des douleurs et des maladies.

En Chine, la première référence faite à la thérapie par les ventouses vient du Bo Shu, livre chinois datant de la dynastie Han (206 av. J-C à 220 ap. J.-C). Et la première utilisation de la technique des ventouses est attribuée à Ge Hong (283-341 ap. J.-C), célèbre herboriste et alchimiste chinois. A cette époque, les ventouses utilisées étaient des cornes de buffle percées à la pointe. Les médecins chinois aspiraient eux-mêmes l’air par l’embout de la corne afin de produire un effet de succion sur la peau et les muscles. Ces premières techniques médicales étaient employées afin d’aspirer le pus et le mauvais sang afin de traiter les furoncles et les morsures d’animaux venimeux.

Aujourd’hui la médecine des ventouses est encore très pratiquée dans de nombreux pays. Elle gagne en popularité dans nos sociétés où les traitements naturels sont de plus en plus appréciés.

bienfaits ventouses chinoises

Les différents types de ventouses

La pratique de la thérapie par les ventouses a bien évidemment évolué au fil du temps depuis l’utilisation des ventouses en corne de buffle. Voici les différents types de ventouses :

  • Les ventouses en verre. Il s’agit des ventouses les plus souvent utilisées de nos jours. Pour cette pratique, on utilise une flamme afin de faire brûler l’oxygène à l’intérieur de la ventouse avant de l’appliquer sur la peau du patient. La ventouses une fois appliquée provoque un effet de succion immédiat plus ou moins prononcé suivant le type de traitement.
  • Les ventouses en bambou. Les médecins chinois utilisent également ce type de ventouses, très pratiques notamment pour introduire des décoctions de plantes curatives.
  • Les ventouses en plastique à pompe. Ces ventouses offre la possibilité d’une utilisation rapide et simple des ventouses.

Les multiples vertus des ventouses chinoises

Les bienfaits des ventouses chinoises sont nombreux, permettant de traiter des pathologies très variées :

  • Activation de la circulation sanguine. L’action des ventouses sur la peau a pour effet de dilater les pores et les vaisseaux sanguins, activant la circulation du sang.
  • Stimulation du drainage lymphatique. La lymphe joue un rôle actif dans la constitution de nos défenses immunitaires par le filtrage des bactéries et par la production d’anticorps. L’action des ventouses permet de renforcer le drainage lymphatique.
  • Tonification du Qi. Selon les conceptions de la médecine traditionnelle chinoise, le sang nourrit les tissus, les organes, et l’esprit. Il est le véhicule du Qi, ou énergie vitale. Le sang est l’élément indispensable, permettant la circulation du Qi à l’intérieur de l’organisme. Ainsi lorsque le sang stagne, le Qi ne circule pas. Ceci peut causer des douleurs. L’action des ventouses permet de lever les obstructions à la circulation énergétique afin de renforcer l’énergie vitale.
  • De façon plus globale, les ventouses permettent de soulager la douleur comme le montre cette étude, en agissant activement sur la circulation. Elles jouent un rôle actif dans le traitement de tout type de troubles circulatoires.
  • Apaisement du système nerveux. Les ventouses chinoises ont également une action sur le système nerveux. Leur action peut soulager les maux de tête chroniques, les vertiges, l’apathie, l’anxiété, la fatigue, les raideurs musculaires.
  • Elimination des toxines. La thérapie par les ventouses permet également de renforcer le métabolisme. Elle favorise l’élimination des toxines, permettant l’évacuation des agents pathogènes externes, tels que le vent, le froid, l’humidité.
  • Tonification de la peau. Enfin les ventouses jouent un rôle tonifiant sur la peau. C’est la raison pour laquelle elles sont utilisées dans les soins de beauté holistique. Les ventouses chinoises peuvent être utilisées à des fins esthétiques pour raffermir la peau du corps et du visage.

Depuis ces vingt dernières années l’utilisation des ventouses chinoises est devenu très populaire dans la médecine du sport grâce au praticien Daniel Henry, auteur de l’ouvrage «Guide Thérapeutique en médecine des ventouses». Aujourd’hui, de nombreux praticiens utilisent les ventouses afin de soigner les blessures liées au sport et soulager les douleurs articulaires ou musculaires afin d’accélérer la récupération physique des sportifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here