bienfaits du gingembre

Le gingembre est une plante vivace tropicale herbacée à racine tuberculeuse très appréciée dans le monde entier pour ses divers bienfaits sur la santé. Cette plante est originaire d’Inde et son rhizome irrégulier et rugueux est très utilisé dans la cuisine et la médecine traditionnelle.

Quelques généralités

Appartenant à la même famille que le curcuma, le gingembre est aujourd’hui cultivé en Inde, au Sri Lanka, en Amérique Centrale, aux Antilles, en Jamaïque et au Brésil. La racine est récoltée après floraison, lavée puis séchée.

Ses vertus sont nombreuses et en plus d’apporter des bienfaits sur le corps, le gingembre donne un goût original et particulier aux plats cuisinés. Le gingembre possède ainsi plusieurs caractéristiques intéressantes comme : des vertus aphrodisiaques, une grande capacité antioxydante, des vertus anti-inflammatoires, une amélioration de la santé cardiovasculaire, un soulagement des troubles digestifs et il est très peu calorique.

Il est alors consommé partout dans le monde pour soulager les maux de tête, le rhumatisme, les nausées et le rhume. Dans le cadre médical, le gingembre est consommé en capsule, en poudre, en tisane ou en sirop.

Dans cet article nous allons voir les différents bienfaits apportés par le gingembre sur le corps.

Pour son pouvoir antioxydant

Un antioxydant est un agent qui protège des dégâts pouvant attaquer les cellules du corps par oxydation, en neutralisant les radicaux libres. Ceux-ci sont des espèces réactives générées par la respiration cellulaire. Ils sont responsables des dommages cellulaires au niveau de l’ADN et peuvent être la cause du développement de plusieurs maladies cardiovasculaires, de certains types de cancer et des maladies causées par le vieillissement.

Le gingembre possède alors une quarantaine d’agents antioxydants, dont la plupart sont résistants à la chaleur et peuvent être libérés lors de sa cuisson. Lorsqu’il est cuit, il possède ainsi une activité antioxydante bien plus importante.

Le (06)-gingérol et le (10)-gingérol sont les principaux actifs responsables du goût épicé du gingembre frais. Ces actifs possèdent des caractéristiques anti-inflammatoires, antioxydantes et anticancéreuses réputées dans le monde entier. En effet, il a été démontré que le gingembre aurait des propriétés thérapeutiques pour le traitement du cancer de la prostate.

Lorsque le gingembre est déshydraté, les « gingérols » se transforment en des agents appelés « shogaols » qui peuvent protéger les cellules contre le composé coupable de la maladie d’Alzheimer.

gingembre

Pour ses vertus anti-inflammatoires

Le gingembre possède des constituants aux vertus anti-inflammatoires, reconnus depuis bien des années. Parmi eux, nous pouvons mentionner les « gingérols » qui sont les principaux actifs du gingembre, dont les effets bénéfiques ne sont plus à démontrer. Il y a également les « shogaols » et les « paradols » qui agissent de différentes manières.

Il a été démontré que la consommation de gingembre frais pourrait être bénéfique pour la réduction des douleurs liées à l’arthrite. Des études supplémentaires sont nécessaires afin de prouver l’efficacité réelle du gingembre dans le traitement des douleurs liées aux troubles inflammatoires chroniques.

Pour contrer les nausées et les vomissements

Plusieurs études ont démontré que le gingembre possède un effet antiémétique plutôt efficace. Il est d’ailleurs conseillé de prendre 0,5 à 1,5 g de gingembre en capsule pour atténuer ou stopper les nausées et les vomissements durant la grossesse. C’est pareil pour le traitement placebo, en cas de nausées et de vomissements après une chirurgie, 1 g de gingembre en capsule pourrait être suffisant.

Pour le mal de transport, une consommation de gingembre en capsule serait efficace pour prévenir des nausées et des vomissements. Toutefois, cela reste encore à étudier en profondeur. Vous pouvez d’ailleurs trouver une liste des meilleures boîtes de rangement pour vos capsules sur lajoliemaison.fr.

Les « gingérols » et les « shogaols » seraient les actifs responsables de cet effet antiémétique. Ces éléments agissent en effet dans la réduction des mouvements de l’estomac.

Pour aider dans la digestion

Le gingembre aide à stimuler la sécrétion de la bile et l’activité des enzymes digestifs, permettant une digestion plus simple et plus rapide des aliments.

Pour aider dans le traitement du diabète de type 2

Une consommation de 3 g de gingembre en capsule pendant 8 semaines serait bénéfique chez un individu atteint de diabète de type 2. La poudre de gingembre a la capacité de diminuer les valeurs de glycémie à jeun et d’hémoglobine glyquée. Le gingembre offre également une plus grande résistance à l’insuline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here