voyage au Chili

Authentique, vaste et surtout impressionnant, tels sont les qualificatifs décrivant à juste titre le Chili. Bien souvent, lorsqu’on s’envole vers cette contrée de rêve, on ne pense qu’à sillonner ses grandes villes. Alors que le pays promet d’autres découvertes, celles orientées vers la nature. La rédaction vous donne un avant-goût de ce que cette dernière a donné de plus beauau Chili.

Entamer son voyage-nature au Chili dans le parc national Pan d’Azúcar

Le territoire chilien offre toute une ribambelle d’aires protégées, qu’il vous faudra certainement fixer votre choix sur celles que vous souhaitez impérativement découvrir. Dans votre sélection, on devrait idéalement trouver le parc national Pan d’Azúcar. Ce site au cadre enchanteur se trouve à 800 m au-dessus d’une superbe plage. Il s’étend environ sur une superficie de 40 000 ha. Diverses curiosités viennent multiplier ses valeurs esthétiques. Plages rocheuses et quelques sites archéologiques s’emparent de cette belle adresse de vacances. Pour un contact nettement plus proche de la nature, le camping est ici conseillé. Il s’agit, bien entendu, de l’une des solutions écologiques permettant la sauvegarde de l’environnement. Lors de votre passage au cœur de ce site, apprêtez-vous à découvrir toute une colonie de pingouins et de pélicans. Ne manquez pas d’apporter votre appareil photo, car le paysage qu’offre ce parc mérite que vous l’ayez en souvenir.

Poursuivre son aventure dans leplaisant parc national Torres del Paine

Pour continuer votre belle exploration, direction le parc national Torres del Paine. Ce lieu au cadre renversantse situe juste entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie. Celui-ci est catalogué comme étant l’une des zones sauvegardées les plus connues du territoire chilien. Il est mondialement connu pour ses pics rocheux acérés qui s’élèvent dans le ciel. De pures merveilles créées par Dame nature. Notons que cette authentique réserve est accessible par divers chemins de randonnée, qui sont plus ou moins longs et difficiles. Le temps d’un arrêt dans cet espace, prenez tout votre temps pour découvrir ses innombrables mammifères. Puma, chat de Geoffrey et renard de Magellan ne manqueront pas d’égayer votre parcours. Tout au long de cette parenthèse, laissez-vous bercer par les doux chants des oiseaux qui peuplent le site.

Vous l’aurez compris, ce parc est un véritable sanctuaire pour bon nombre d’animaux. Ainsi, pour garder intacts ses habitats, tous les voyageurs devront adopter les bonnes pratiques lorsqu’ils visitent cet endroit.En explorant les lieux, veillez à ne rien jeter. Emportez des sacs pour y mettre vos restes de nourriture et vos bouteilles.

tourisme vert Chili

Découvrir la réserve nationale Los Flamencos lors de cette virée

Pour parfaire votre escapade orientée nature au Chili, faites un bref arrêt dans la réserve nationale Los Flamencos. Ce coin à couper le souffle se trouve dans la commune de San Pedro d’Atacama, dans la région d’Antofagasta. La réserve Los Flamencos se répartit sur plusieurs zones particulièrement intéressantes dans cette partie du pays. La réserve vous convie à découvrir et à profiter d’une nature incroyablement riche et diversifiée. Ici, parcourez les sentiers qui bordent les lacs des hauts plateaux. Prenez également le temps d’apprécier ses salars peuplés de plusieurs flamants. Toutes ces découvertes constituent de beaux souvenirs que vous ne serez pas prêts d’oublier de sitôt. Pour plus de renseignements sur ce parc, n’hésitez pas à cliquer sur ce site. Tant qu’à être dans les environs de San Pedro d’Atacama, explorez donc son vaste désert.

Clore en beauté cette échappée en s’arrêtant au Valle de la Luna

Impossible de mettre un terme à ce voyage sans faire une pause au Valle de la Luna. Il s’agit de l’un des plus beauxpaysages de tout le Chili. La visite de ce chef-d’œuvre naturel ne peut qu’être le bienvenu. L’adresse se trouve à seulement 13 km au sud-ouest de San Pedro d’Atacama. Son apparence évoque quelque peu des paysages lunaires, en l’absence de tout signe de vie. Cette belle création de la nature a été modelée et façonnée durant des millénaires par l’eau, le vent et l’érosion.Celle-ci se singularise par l’absence de l’humidité, de flore, à l’exception d’une espèce de lézard, le liolaemus. Pour la protection de ce lieu à part, mais tellement beau, des gestes écologiques sont de mise. Chose d’autant plus à faire si l’on veut que nos futures générations puissent l’admirer dans toute sa beauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here