Psychologie sociale

La psychologie sociale est une partie de la psychologie scientifique et son principal rôle est d’étudier la manière dont les relations interpersonnelles ou encore la culture influent sur le comportement et les ressentis de l’être humain. Pour ce faire, cette discipline se réfère à des méthodes scientifiques qui peuvent être illustrées par des indices de mesure ou par des questionnaires adressés aux individus. Suite à cela, une analyse des données recueillies est effectuée afin de tirer des conclusions. Cette science se trouve entre deux disciplines : la psychologie et la sociologie.

Quelles sont les origines de la psychologie sociale ?

Cette discipline avait déjà été développée juste après le XVIIIe siècle, cependant elle débuta aux États Unis au début du XXe siècle. Les premières études en psychologie sociale consistaient à essayer de comprendre l’impact des interactions sociales sur le comportement des individus et d’étudier le comportement en groupe. La première étude était faite par Norman Triplett et fut publiée en 1897. Durant la période de la seconde guerre mondiale, la psychologie sociale a servi d’outil pour analyser l’impact de la propagande et de la persuasion.

Après la guerre, cette science s’est tournée vers les problèmes d’ordre social et racial, ce qui a ouvert la voie à des sujets comme la dissonance cognitive. Ce domaine a atteint son apogée vers les années 1980-1990 avec l’établissement de normes de réglementation au niveau des travaux de recherche. En France, on trouve de nombreux précurseurs de cette discipline comme Gustave Le Bon, Gabriel Tarde, etc. Aux États-Unis on trouve William McDougall considéré comme l’un des pères de la discipline, B. Watson, Floyd Henry Allport…

Psycho sociale

Principes et fonctionnement de ce domaine

En ce qui concerne les principes de base de la psychologie sociale, il y a d’abord la portée de l’influence sociale. Dans ce principe, il est dit que l’environnement influe sur une personne, mais aussi sur ses émotions et ses comportements. Un autre principe de la discipline souligne que les aspects cognitifs et sociaux participent à la construction de la vision personnelle de chaque individu.

On distingue aussi 3 principes de motivations : le besoin de contact, c’est-à-dire les relations interpersonnelles sont très importantes pour l’être humain ; le besoin de valorisation en se comparant à des gens de référence et le besoin de maitrise qui renvoie au fait d’étudier les évènements extérieurs afin d’en connaitre la suite.

La psychologie sociale, pour quoi faire ?

La psychologie sociale sert à faire une étude approfondie sur les relations entre l’être humain et la société. Pour elle, il y a une grande différence entre les processus de psychologie individuels et les processus sociaux. Elle sert à analyser et à comprendre l’attitude de l’être humain dans un milieu social soit, lorsqu’il est en groupe. La compréhension de cette attitude va se baser sur la réaction ou la manière de faire de l’individu.

Cette discipline permet d’apporter des réponses sur le comportement de l’individu dans la dynamique de groupe. À travers l’étude de ces attitudes, la psychologie sociale pourra se baser sur des théories afin de faire une prédiction des évènements, c’est-à-dire le comportement et les émotions de l’individu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here