savon de Marseille

Issu de la pure tradition des savonniers marseillais, ce savon aux doux relents d’olive du Sud a été particulièrement attaqué par les conséquences de la mondialisation. Autrefois reflet d’une culture provençale plusieurs fois centenaire, le savon de Marseille authentique est aujourd’hui chahuté par la distribution de produits de moindre qualité pouvant néanmoins afficher la dénomination consacrée. Certains ne sont même pas produits en France !

Pour retrouver les odeurs et la qualité de ce produit de terroir, il est donc important de s’attacher à la composition du savon de Marseille véritable. En effet, comme pour tout produit d’exception, c’est autant le tour de mains et les procédés des artisans que la sélection des matières premières qui confèrent toute son authenticité au savon de Marseille. Voici donc quelques rappels incontournables pour ceux qui souhaitent profiter de l’hygiène à la provençale.

Le savon de Marseille et l’authenticité

La tradition du savon de Marseille est une affaire de transmission générationnelle dans la cité phocéenne. Les maîtres savonniers se lèguent les secrets de fabrication depuis des siècles, peaufinant ainsi chaque fois les techniques qui ont fait la réputation de ce produit un peu à part. Avec l’origine géographique et la conservation des savoir-faire, la composition du savon de Marseille véritable est le critère déterminant qui permet de reconnaître le seul produit méritant l’appellation au sens strict.

Le savon de Marseille remonte au moins au 14ème siècle lorsque les chroniques nous rappellent le nom de Crecas Davin, l’un des premiers à utiliser la soude pour façonner ses produits. Mais c’est Colbert qui formalisera la conception du dit savon en établissant une liste de critères à observer lors de la fabrication pour bénéficier de l’appellation et qui fera la renommée des savonneries marseillaises.

composition savon de Marseille

La composition du savon de Marseille véritable

Le premier des critères de fabrication concerne bien sûr la qualité de l’huile utilisée. Le savon de Marseille doit nécessairement être élaborée à partir d’huiles uniquement végétales. La savonnerie Fabre à Marseille est la garante de ce procédé depuis quatre générations, veillant jalousement sur une tradition d’exception et s’appuyant sur des matières premières de haute qualité pour satisfaire les clients et promouvoir l’unicité de la composition du savon de Marseille véritable.

L’enseigne respecte ainsi la proportion minimale de 72% d’huile ou d’extraits d’huile dans ses savons. La plus grande proportion de l’huile est d’olive et la savonnerie Fabre préfère en outre éliminer l’huile de palme de ses produits par souci de respect de l’environnement. Elle prend également soin de ne pas ajouter de conservateurs ou de colorants pour confectionner des produits naturels, aussi bons pour la peau que pour la planète !

Le procédé de fabrication du savon de Marseille

Pour jouir du label du procédé de fabrication, il est également nécessaire de respecter un cahier des charges précis lors de l’élaboration du produit. Le « procédé marseillais » se divise en cinq grandes étapes. De l’empâtage à l’estampillage, chacune de ses étapes impose des méthodes et des ingrédients précis, qui seuls permettent d’obtenir ce savon si particulier qui, sans colorant ni parfum d’aucune sorte, parvient à faire revivre des souvenirs d’enfance à son odeur unique.

La soude forme, avec l’huile, la base de la composition du savon de Marseille véritable. C’est tout l’art du maître savonnier que de lier ces deux éléments de base en un tout par le procédé de la saponification. A la fin du processus, les 72% d’huile d’olive réglementaires sont estampillés sur le cube de savon et permettent ainsi de reconnaître au premier coup d’œil le bon grain de l’ivraie. Un excellent repère pour savoir instantanément à quel produit vous avez affaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here