sophrologue et psychologue

Au cours de son existence, on peut être amené à consulter un sophrologue ou un psychologue. Si ces deux spécialistes s’occupent des troubles que tout un chacun peut ressentir suite à des angoisses, à un certain mode de vie ou un certain type d’éducation, à une situation difficile… Les symptômes qui peuvent vous conduire à consulter l’un ou l’autre de ces professionnels sont nombreux : maux de ventre, difficulté à respirer, palpitations, douleurs musculaires… Et pourtant, ces deux professions de la santé sont bien à distinguer. Découvrons ensemble dans cet article quelle est la différence entre un sophrologue et un psychologue !

Le rôle du sophrologue

Le sophrologue est un professionnel de santé qui a pour mission de transmettre des outils pour aider enfants et adultes à surmonter de nombreuses épreuves. Ainsi, le sophrologue permet de soulager les personnes qui souffrent d’anxiété, d’angoisse, de dépression, d’insomnies, de manque de confiance en soi… La sophrologie permet aussi d’apprendre à gérer la douleur et à préparer des événements difficiles comme un accouchement ou un examen. Le praticien prend en charge la conscience de ses patients. Il ne s’occupe pas du passé ou de l’origine du problème. Il cherche à amener son patient vers un mieux-être en travaillant ses structures corporelles, émotionnelles et mentales. Pour cela, le sophrologue utilise des techniques propres à la sophrologie basées sur la relaxation, la respiration et la visualisation. La sophrologie peut se pratiquer de manière individuelle ou collective.

rôle du psychologue

Le rôle du psychologue

Si le psychologue est aussi amené à traiter des problèmes d’anxiété, de dépression, d’angoisses, d’insomnies, de gestion de la douleur ou encore de manque de confiance en soi, son rôle différent de celui du sophrologue. En effet, le psychologue va chercher à comprendre quels sont les événements qui ont déclenché les troubles chez le patient. Le psychologue prend en charge l’inconscient. Il cherche à faire émerger des éléments pour traiter les troubles. Il est dans l’interprétation. Le psychologue s’intéresse principalement à la souffrance psychique. Il est possible de consulter un psychologue à l’hôpital, dans un centre de santé ou à son cabinet s’il exerce en libéral. Les outils du psychologue sont nombreux. Il va poser de nombreuses questions à son patient pour le cerner. Il peut aussi recourir à des tests psychologiques. Selon le trouble à traiter, il pourra orienter le patient vers d’autres professionnels de santé tels que des psychiatres, des sophrologues…

Des pratiques différentes, mais complémentaires

Comme vous le voyez, les missions et les méthodes de travail du psychologue et du sophrologue diffèrent bien qu’ils soient tous les deux des professionnels de santé et qu’ils cherchent le bien-être de leur patient. En fait, le travail du sophrologue est complémentaire avec celui du psychologue et inversement. C’est souvent le psychologue qui oriente son patient vers le sophrologue. De même, si le sophrologue pense que ces méthodes ne sont pas suffisantes pour aider son patient, il peut lui conseiller de consulter un psychologue. Certains patients peuvent également être plus réceptifs à l’une ou l’autre de ces thérapies. Ainsi, la sophrologie ou la psychothérapie pourront être des portes d’entrée pour permettre de soulager des maux qui peuvent être difficiles à supporter au quotidien et qui nécessitent la prise en charge par un tiers.

Cet article vous a permis de comprendre la différence entre le métier de sophrologue et de celui de psychologue. Ce sont deux professionnels de santé qui cherchent par des méthodes différentes à soulager des maux similaires. Le sophrologue et le psychologue n’ont pas la même formation et travaille de manière très différente, l’un prend en charge le conscient et l’autre l’inconscient. Malgré leurs différences, ce sont des pratiques complémentaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here