Vous êtes ici : Bien et Bio » Environnement » Ecologie et développement durable » Bonnes nouvelles sur le front de l’énergie

Bonnes nouvelles sur le front de l’énergie

0 commentaire

 

 

A lire les derniers bulletins sur l’innovation technologique dans le monde, on mesure que la recherche de nouvelles formes d’énergie moins (voir non) polluante est au centre de tous les labos, et c’est une bonne nouvelle !!

Petit tour d’horizon des perspectives, et pour finir, la cerise sur le gâteau de l’éolien :

Au Japon notamment, plusieurs expérimentations sont en cours :

  • un laser à pompage solaire : basé sur l’utilisation cyclique de magnésium, le principe est de générer de l’hydrogène, qui pourra être utilisé dans des générateurs à H2 et fournir de l’énergie électrique mais aussi thermique (cogénération). Ce cycle du magnésium permet de produire de l’hydrogène à partir d’une source d’énergie gratuite et inépuisable. Un tel système serait idéalement installé dans les déserts ;
  • utiliser de l’hydrogène et non plus du charbon dans l’industrie sidérurgique : actuellement, 99% de l’énergie utilisée dans la sidérurgie provient du charbon, et le secteur sidérurgique est responsable de 40% des émissions de CO2 des industries japonaises. Les fours nouvelle génération utiliseraient l’hydrogène comme réducteur à la place du coke. Les différents partenaires comptent développer un premier petit four expérimental en 2008 pour obtenir avant 2020 un démonstrateur commercial. Le coût de développement du futur « four à réduction par hydrogène » est estimé à plusieurs dizaines de milliards d’euros ;
  • notons qu’en parallèle, une recherche collaborative internationale existe déjà pour l’enfouissement du CO2 dégagé par les hauts-fourneaux ou pour l’utilisation de charbon de bois permettant une production neutre en carbone. Japan Steel a par ailleurs commencé la recherche et le développement de techniques permettant de récupérer l’hydrogène issu de la fabrication de coke. La plate-forme d’essai installée dans une des usines du groupe produit actuellement 0,2 tonne de H2 par jour ;
  • en Israël, c’est du coté des ballons d’hélium que se tourne (notamment) la recherche : il est en effet possible de produire de l’électricité en utilisant des ballons gonflés à l’hélium et recouverts de cellules photovoltaïques. Ces ballons, pour lesquels un brevet a déjà été déposé, pourraient dans un premier temps équiper les navires, plateformes pétrolières, comme tous les bâtiments nons raccordés au réseau électrique.

Toujours au Japon, alors que le Ministry of Economy, Trade and Industry s’interroge sur la mise en place d’un marché national de droits d’émission de CO2, l’Energy Bank vient d’être créée. Son objectif premier est de promouvoir les installations eco-énergétiques dans les petites et moyennes entreprises ainsi que chez les particuliers.

Enfin, je ne vous quitterai pas sans vous avoir relaté la bonne nouvelle des marchés financiers du jour : Vestas, le fabricant danois d’éoliennes, leader sur le marché, a annoncé, pour le second trimestre, un profit cinq fois supérieur à celui de l’année dernière. Comme bon nombre d’acteurs de la filière, le groupe est submergé de commandes, et ses résultats sont bien supérieurs aux attentes des analystes.

Tous ces éléments me semblent montrer que nous sommes en bonne voie vers l’adoption de sources d’énergie non polluantes… vraiment non polluantes. J’en réfère ici à la publication proposée en kiosque par EDF « E= Moins de CO2″…. il y a dedans des infos intéressante, une bonne présentation des enjeux et problématiques… mais payer 2 € pour lire un bourrage de crâne sur le nucléaire comme solution optimal aux problème de CO2… là, désolée, je dis NON !


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/recherche-nouvelles-energies-renouvelables/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 22 août 2007

Thèmes associés :

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)