culotte menstruelle

De nombreux signaux forts manifestent une forme de libération de la parole des femmes en ce début de siècle. Les réseaux sociaux ont par exemple permis de dénoncer des pratiques archaïques, basées sur un système patriarcal dépassé et délétère, concernant notamment le harcèlement des femmes au quotidien ou le plafonnement de leur carrière.

Le débat autour des menstruations démontre également une forme d’ouverture vers un sujet naguère tabou et avec la question du zéro déchet durant les règles, l’écologie rejoint le combat des femmes pour leur émancipation. Explications.

Le zéro déchet durant les règles

Il est désormais admis que la lutte des femmes pour trouver leur place dans la société et dénoncer les pratiques immorales qui les visent chaque jour est un combat essentiel qui se devra d’être mené à bien dans les années à venir par l’ensemble de la société. Les inégalités salariales, le harcèlement de rue ou encore les violences conjugales sont autant d’aspects prioritaires pour lesquels il est important d’agir rapidement. Mais le combat passe aussi par d’autres voies, plus invisibles.

La levée du tabou autour des règles est par exemple une nécessité pour que notre société accepte enfin les femmes dans l’entièreté de leur être. Et grâce à l’action de nombreuses militantes et artistes engagées, ou d’entreprises conscientes comme Jho, on entrevoit enfin un changement des mentalités. D’autant que les combats d’avant-garde se rejoignent. Avec le zéro déchet durant les règles, c’est l’écologie et l’émancipation de la femme qui avancent main dans la main.

culotte menstruelle

La coupe menstruelle

Les récentes interventions gouvernementales sur la précarité menstruelle démontrent que la prise de conscience est en marche, même si les premières actions et mesures restent timides. Comme toujours, c’est de la parole que viendra réellement la libération et, peut-être plus encore, de la prise en compte par les acteurs économiques de la nécessité de soutenir les femmes. Avec la coupe menstruelle, les sites spécialistes proposent désormais un vrai outil au service du zéro déchet durant les règles.

Lassées des tampons et serviettes hygiéniques à la composition pour le moins nébuleuse et au coût exorbitant, beaucoup de femmes se tournent en effet vers la coupe menstruelle. Il en existe de multiples formats, dont les caractéristiques s’adaptent à la grande variété des flux féminins. On peut les utiliser seules ou en combinaison avec des serviettes et des tampons bio.

Les culottes menstruelles

Le concept de zéro déchet pendant les règles n’est pas nouveau mais il est en pleine expansion, porté par la prise de conscience généralisée de la part des femmes. Les fabricants font donc preuve d’inventivité pour proposer des produits répondant à la fois à ces critères écologiques mais visant aussi à améliorer le confort des femmes pendant la période de leurs règles. Et la culotte menstruelle est certainement l’outil le plus confortable pour atteindre cet objectif.

Sur les pages de Jho par exemple, on peut trouver des culottes qui semblent classiques mais qui combinent en fait un grand nombre de technologies. Discrètes, protectrices, anti-allergies et réalisées en grande partie avec des matériaux naturels et bio, elles offrent une protection nocturne ou diurne efficace et invisible. Non seulement elles permettent d’éliminer les déchets liés aux règles mais en plus elles vous feront faire de belles économies en termes de protection hygiénique !

Vous avez donc à présent, pour celles qui continuent d’utiliser des protections hygiéniques non réutilisables (tampons, serviettes), de quoi avoir des alternatives biologiques et biodégradables à privilégier afin de de réduire l’impact environnemental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here