Je ne sais pas vous, mais moi, ce temps, je ne peux plus !!! Pas de soleil, un ciel bas, de l’humidité… Alors qu’après un bon été bien chaud, la peau bien gorgée de soleil, je suis généralement contente d’aborder la rentrée, là… non. Comme dit la chanson « j’veux du soleil ! ».. alors heureusement, j’en trouve… grâce à ma lampe de luminothérapie !!!! Merci ma Bright Spark II 🙂

luminotherapie_bright_spark.jpg

On le sait, la lumière du jour, et surtout du soleil, influe sur notre humeur et agit sur notre biorythme. Lorsque nous en manquons, nous nous sentons souvent moins énergiques, perdons notre optimisme et pouvons même connaître des troubles du sommeil et de l’appétit. C’est notamment le cas de toutes les personnes (1 femme sur 5, 1 homme sur 10) qui ont tendance à déprimer en hiver.

Mais grâce à la luminothérapie, on peut éviter ces inconvénients, en bénéficiant, chez soi, quelque soit le temps, d’une exposition à une lumière dont le spectre reproduit celui de la lumière du jour. Ainsi, finito fatigue, coup de blues et autres « j’ai envie de rester sur mon canapé blottie dans un plaid » : quelque soit le temps qu’il faut dehors, on a la pêche que nous donnerait une journée radieuse. Un vrai petit miracle.

Et pour bénéficier de ces bienfaits dès le réveil, pour accompagner les grognons du « j’veux pas m’lever » et autres « pff, déjà« , rien de tel que le simulateur d’aube. Le Lumie 250, par exemple, est génial ! Il permet de se réveiller au rythme d’une aube dont on a soit même réglé la durée, comme si on était réveillé par les rayons du soleil. Manque juste le cui-cui des oiseaux 😉

Pour s’endormir, idem… on se croirait dans le désert, à s’endormir au rythme de la lumière déclinante, qui nous accompagne doucement vers le sommeil… de quoi faire de jolis rêves…

Et pour les enfants, c’est génial : il existe des produits comme le simulateur d’aube Junior, qui les aident à réguler leur sommeil (les parents qui me lisent comprendront le GRAND intérêt que ça peut avoir…), et peuvent même, pour les plus petits, projeter des jolis dessins au plafond et rester en mode « veilleuse » une fois le crépuscule établit.

Non, vraiment, avec un été comme nous avons eu… je vois mal comment on pourrait passer l’hiver sans les merveilles de la luminothérapie !!!

Et vous, vous avez d’autres idées ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here