Vous êtes ici : Bien et Bio » Environnement » Ecologie et développement durable » Nantes Métropole agit pour le tri sélectif

Nantes Métropole agit pour le tri sélectif

3 commentaires

Trisac, et le tri prend des couleurs

A Nantes, à partir du 11 Juin, 45.000 habitants expérimenteront TriSac, un système de gestion des déchets basé sur le tri entre déchets recyclables et non recyclables. Ce système de collecte sélective en porte à porte permet de répondre aux problématiques de l’habitat Nantais, composé à 75% d’habitations collectives. Les habitants procèdent donc eux mêmes à la séparation recyclable/non recyclable. Deux couleurs de sacs, bleu et jaune, qui sont ensuite séparés au centre de tri. Un système qui permet d’économiser l’installation de grands bacs de tri en zones urbaines et qui semble fonctionner.

D’autres solutions ont également été testées. C’est le cas du compostage.

Parti de l’équation simple (Pour avoir des poubelles moins volumineuses, il faut moins les remplir), Nantes Métropole a fourni à des habitants de Bouguenais et Orvault (communes de la périphérie Nantaise), des composteurs. Destinés à recueillir les déchets organiques et sains de la maison (tontes de pelouse, restes de légumes et de fruits non traités, cendres, copeaux de bois, mouchoirs et même coquilles d’œuf), l’opération fut un succès.6161 foyers équipés, des tonnages d’ordures ménagères en diminution, l’opération va se généraliser à l’ensemble de la métropole…


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/nantes-tri-selectif/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 9 juin 2007

Thèmes associés :

Les commentaires :
Philippe

Autre solution écologique, le broyeur de déchets alimentaires, qui broie et envoie en station d’épuration les déchets organiques, éliminant ainsi décharges et problèmes s’y rapportant, sacs plastiques non dégradables, gaz putrides, méthane, pollution, rôdeurs, mouettes, etc. Les stations d’épuration y trouvent aussi leur compte puisque elles reçoivent trop de liquide et arrivent donc à épaissir leurs boues plus rapidement. Le broyeur apporte donc un plus aussi bien au foyer qu’à la collectivité, c’est une des réponses écologiques à la question des déchets. Bien entendu le compost est la meilleure solution mais le volume est souvent trop important, trop lent à se dégrader, et nécessite un jardin !

M. Etienne Bouché

Mon jardin d’ environ 120m2 non loin du centre des Impôts de Nantes génère à son échelle pas mal de tontes, branchages, etc…
J’ai donc décidé de faire l’acquisition d’un broyeur de végétaux silencieux afin de réduire les allées venues vers les centres de tri (pollution automobile) et éviter de mettre trop de sacs sur la rue lors du passage des encombrants.
Ayant réalisé un investissement relativement important en ce qui me concerne, est-il possible pour un habitant de Nantes d’obtenir un composteur à l’instar des habitants de communes limitrophes.
Merci de votre réponse.

Geoffroy Barre

A voir avec Nantes Métropole !
Dans le cas présent, il s’agissait d’installations multiples, de modèles « standardisés ». Je ne suis pas sûr que la Métropole le fasse aux particuliers sur du « one shot »… Prenez contact avec eux et surtout tenez nous au courant…

Il se visite ce jardin ?

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)