Pédagogie neurosciences

Les neurosciences désignent une discipline qui s’intéresse au fonctionnement et la structure du système nerveux des individus. Il faut préciser que la pédagogie en Neurosciences se distingue par sa transversalité. Vous y trouverez de la biologie, des mathématiques, de la chimie, de la psychologie, etc. De nos jours, son enseignement est grandissant dans les universités ainsi que les écoles françaises. Il convient ainsi d’examiner tour à tour son influence des neurosciences dans les écoles, mais aussi à l’université en Hexagone.

L’utilité de la pédagogie des neurosciences à l’école

Il est intéressant de remarquer que depuis quelques années, l’enseignement des neurosciences est en vogue dans les écoles françaises. Mais quel peut être l’apport des neurosciences dans l’enseignement des enfants ? En réalité, les sciences cognitives, dans leur généralité, peuvent permettre de s’informer sur les pratiques pédagogiques des enseignants. L’utilité des neurosciences dans l’amélioration de la pédagogie des élèves se jauge sur au moins quatre points essentiels : la lecture, les troubles d’apprentissage, l’apprentissage des langues et la mémorisation. Concernant l’apport des neurosciences dans l’accroissement des performances des enfants en lecture, notez que les psychologues livrent des éléments importants permettant de comprendre les mécanismes de son apprentissage. Sur ce point, il est, d’ailleurs recommandé, de consulter l’ouvrage Nouveaux regards sur la lecture.

S’agissant l’apprentissage des langues, l’apport des neurosciences tient au fait qu’elles permettent d’éviter les pensées préfabriquées (« pour maitriser une langue, il n’y a rien de mieux que de séjourner dans un pays étranger », « on naît doué pour les langues »). Les sciences cognitives permettent ainsi de déconstruire ces mythes. Enfin, le rôle des neurosciences dans la mémorisation se manifeste par le fait que les chercheurs en la matière donnent des indications pour augmenter les performances des enfants dans ce domaine. Ainsi, les neuroscientifiques conseillent-ils d’espacer les enseignements pour que les enfants les mémorisent plus rapidement et plus aisément.

Apprentissage neurosciences

Ce sont, donc en partie, ces avantages constatés des neurosciences qui poussent les autorités françaises à l’instaurer petit à petit dans les écoles. Il est espéré que les neurosciences éradiquent, à long terme, les maux dont souffre l’éducation en France. Les études récentes des neuroscientifiques et psychologues amènent les enseignants à révolutionner leurs pédagogies. En effet, ces analyses auront permis de définir les temps normaux qu’un individu peut rester attentionné. À un certain seuil, l’enseignant ne pourra pas captiver l’attention des apprenants. Grâce aux neurosciences, ils prennent en compte ces données dans l’enseignement.

Les neurosciences à l’université

Les neurosciences gagnent également du terrain dans les grandes universités et instituts de formation français. Il est noté de plus en plus de chercheurs qui se tournent vers les sciences cognitives. Mieux, les recherches en neuro éducation prennent de l’ampleur dans les universités de France. La portée de la neuro éducation est de créer un pont entre les résultats des recherches des neuroscientifiques et la pédagogie à l’école.

Les formations en la matière sont nombreuses et variées. Vous pouvez noter les cours de Stanislas Dehaene au collège de France, des MOOC comme celui intitulé « Education par la recherche-Neurosciences à l’école », les sites de sciences cognitives (Sciences-cognitives.fr). En définitive, il apparaît clairement que les neurosciences jouent un rôle important dans la pédagogie aussi bien à l’école qu’à l’université. Les résultats des recherches neuroscientifiques sont de plus en plus pris en compte par les pédagogues en France.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here