Vous êtes ici : Bien et Bio » Le Bio en général » Que signifie le « Bio » ?

Que signifie le « Bio » ?

11 commentaires

Le Bio, nous en mangeons tous les jours, mais surtout au sens commercial du terme : il faut vivre Bio, manger des produits BIO, avoir une démarche BIO, …

Mais qu’est ce que cela implique réellement pour nous ?

Qu’appelle t-on BIO ?

Le BIO est un terme qui peut très facilement induire en erreur tout à chacun.

A l’origine, on appelle BIO tout ce qui est biologique et naturel, ce qui sous entend tout ce qui est sain pour notre santé et pour l’impact que la production peut avoir sur notre environnement. Mais depuis quelques années déjà, un produit BIO désigne en réalité tout produit issu de l’Agriculture Biologique en utilisant ce terme.

Logo AB

Le logo AB

Il peut aussi avoir le logo Européen, ou encore le logo Ecocert qui sont des variantes certifiant plus ou moins la provenance et la qualité des produits.

Pour faire partie des produits AB, il doit répondre à plusieurs critères pour pouvoir être considéré comme tel. Ces critères sont très nombreux et dépendent du type de produit concerné, mais en voici une sélection :

  • Le gavage des animaux est interdit.
  • La santé des animaux doit placer en priorité la prévention et non l’utilisation de médicaments à titre curatif. Dans ce cas de figure, l’homéopathie et la phytothérapie doivent être utilisées en priorité.
  • Au minimum 95 % des ingrédients d’origine agricole d’un produit labellisé doivent eux-même porter ce label.
  • Les arômes ajoutés doivent être tous naturels.
  • Les OGM et dérivés d’OGM sont intégralement interdits.

Et la liste continue longuement.

Un exemple d'agriculture "naturelle"

Un exemple d’agriculture « naturelle »

En résumé, un produit BIO est un produit ayant le label AB (Agriculture Biologique). Et c’est justement là que le bas blesse car on parle de produits BIO à tord et à travers, notamment en l’appliquant parfois à tord à des textiles ou encore à des ustensiles de cuisine, brouillant encore plus la compréhension d’un tel terme pour l’ensemble des français.

Le problème, c’est que cette appellation est utilisée à tord et à travers à des fins commerciales. Mais qu’est ce que réellement un produit BIO ?

Le BIO : une manière d’être

En réalité, c’est avant tout une manière de penser et de consommer. Ce n’est pas parce que vous consommez des produits BIO que vous aurez une meilleur santé.

Quand vous faites vos courses, il est certains qu’un produit ayant le label AB sera sans doute meilleur qu’un produit qui ne l’a pas, mais cela ne suffit. Si vous voulez vraiment vivre BIO, c’est toute votre manière de vivre qu’il faut changer, à commencer par :

  • acheter des articles qui ont été produits près de chez vous
  • réduire votre consommation de gaz, d’essence, d’électricité
  • préférer tout produit ayant un minimum d’emballage
  • recycler au maximum
  • manger sainement
  • faire du sport

Le BIO est un état d’esprit. Si vous voulez parler d’un produit BIO, utilisez plutôt le terme produit issu de l’Agriculture Biologique, car sinon l’appellation est beaucoup trop vague pour réellement définir de quoi on parle.

Et vous, comment vivez-vous le BIO ?


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/que-signifie-bio/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte Taudière - Dernière mise à jour : le 14 février 2013

Thèmes associés :

Les commentaires :
Sylvie

En Allemagne, où j’habite, le bio n’est pas trendy, il est normal. Beaucoup de grandes chaines de supermarchés privilégient des filières courtes, et vendent fruits, légumes, produits laitiers etc. des producteurs locaux.

A propos du label européen agriculture Bio, il est « marrant » (je dirais plutôt inquiétant) de voir comment chaque pays européen le voit différemment : en France et en Allemagne, il est porteur de valeur, du « vrai » bio, de la production responsable. En Pologne, les gens s’en méfient, ils pensent que c’est une arnaque de l’Europe.
Pour ma part, je suis d’accord avec ce label, mais je pense qu’on devrait renforcer les contrôles, trop légers à mon goût.

Zakia

Merci pour cette explication. Mais, l’origine du terme reste un peu vague. Il faut bien limiter son contexte car il semble que plusieurs définitions se mêlent.

Mihaja

Oui, je suis tout à fait d’accord que le « bio » c’est avant tout un mode de vie. Malheureusement, beaucoup d’entreprises profitent pour booster leurs affaires par le biais des produits bio, ainsi ce n’est plus qu’une sorte de marque comme tous les autres pour bon nombre de personnes.

Rémi

Oui le bio recouvre plusieurs définitions, entre réglementations européennes, internationales et nationales et des définitions qui désignent plus une philosophie de vivre et de penser l’avenir et le quotidien. Les filières courtes comme les AMAP ne font pas du BIO mais pourraient être considéré comme bio, car elles privilégient le bien être du consommateur et du producteur.

Angela

Je sais que je reviens sur cet article que j’ai déjà commenté plus haut, mais je viens de lire un article dans la presse allemande qui explique que selon le baromètre Ökotest, nombre de produits aujourd’hui proposés dans les discounters (et donc à prix pas chers) sont aussi bien, voir mieux, que les produits bio.
Je ne sais pas trop quoi penser de cela.
Une opinion sur le sujet?

Sebastien

La bio est la seule solution, pour agir par notre consommation, pour le bien être de la planète, de la vie et de nous qui faisons aussi partis de la nature.

Afin de protéger cette vie il faut à tout prix faire le nécessaire pour ne plus utiliser du tout de produits phytosanitaires. Les objectifs non avoués de l’utilisation de ces produits et de tuer.

En effet il est tabous en agriculture de parler de pesticides, de fongicides. Pourtant de plus en plus d’agriculteurs commencent à tomber malade, et les font évoluer vers l’agriculture biologique. Encore une fois le malheur rends possible les choses.

Ann-Charlotte Taudière

Bonjour,
Vous pourriez indiquer un lien vers cet article ? Je serais très intéressée de le lire… puis de vous répondre :-)

Caroline

Bonjour,

Je suis personnellement nouvelle dans le monde du Bio (et je n’ai pas encore pu convertir 100% de mon alimentation) mais j’espère que ce type d’agriculture va se développer.
Je connais autour de moi beaucoup de gens qui en ont ras le bol de manger de fruits et légumes insipides et toxiques. Le bio fait vivre de façon équitable les producteurs et c’est un atout énorme. j’espère seulement que l’Europe va aller à l’encontre des méga multinationales comme Mon$anto qui menacent notre avenir et celui de nos enfants.

Continuez comme ça, votre blog est super !!!

:)

Julien

Malheureusement pour beaucoup de producteurs, « bio » veut dire davantage de marge, sans franchement s’intéresser plus que ça à l’impact écologique de leurs pratiques.
Il me semble qu’il est bien plus écologique de privilégier les filières courtes, comme les allemands semblent le faire d’après le commentaire de Sylvie, que d’importer des produits bio en avion depuis l’autre côté du globe…

Chris

Vous parlez de démarche « Bio », et « État d’esprit », ça on n’en doute pas mais l’adoption de cette attitude est encore difficile pour chacun de nous !! Dans tous ce que nous achetons cela va de soi de choisir une nourriture bio, mais dans la manière de vivre reste encore un défi pour chacun de nous afin de préserver la planète comme l’adoption des énergies renouvelables !!

Sylvia

Le mot BIO est purement marketing et sert à faire consommer plus cher au nom du bien être de chacun!!
Commencez par enlever vos propres emballages,comme par exemple la boîte en plus qui ne sert à rien sur vos HE !!
Le « bio » existe depuis la nuit des temps il suffit de revenir un peu à ce que faisait nos anciens !! On a rien inventé de ce coté là,bien au contraire !!
A bas la consommation et ce blabla qui ne servent qu’a vous enrichir et vous faire encore du fri c!!

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)