Le poêle à bois est l’un des meilleurs chauffages sur le marché. Il est performant, respectueux de l’environnement et de la santé humaine. Ce type de poêle a aussi l’avantage d’être économique avec une faible empreinte carbone, car son niveau d’émission de CO2 est absorbable par les arbres pour leur propre développement. De plus, le bois est une ressource renouvelable et disponible à moindre coût. Comment peut-on alors utiliser ce chauffage tout en restant écologique ? La réponse est ici !

La nécessité d’entretenir son poêle à bois : ramonage et débistrage

Pour assurer le bon fonctionnement de votre poêle à bois tout en limitant les risques d’émission de particules nocives dans l’environnement, il est nécessaire de bien l’entretenir. En effet, au fil du temps et après un certain niveau d’utilisation, du bistre commence à s’accumuler dans le conduit de la cheminée. Et pour effectuer le débistrage de poêle à bois, vous pouvez faire appel à structure spécialisée afin de vous assurer un travail bien fait.

Le bistre est un résidu solide qui se forme progressivement lorsque la combustion du bois est incomplète. Il obstrue par la suite les parois et le conduit de votre poêle à bois altérant ainsi son fonctionnement, ce qui augmente les risques d’accident. En outre, l’entretien de votre chauffage bois est important pour allonger sa durée de vie.

Des aides et subventions de l’État sont même disponibles pour vous accompagner dans l’entretien quotidien (vider le bac à cendres, nettoyage des parois internes et externes…) et/ou annuel (ramonage) de votre poêle. Cela vous permettra d’améliorer la qualité de la combustion et le rendement énergétique. En outre, sachez que le poêle à bois est éligible aux travaux d’amélioration énergétique et son entretien vous permettra de limiter les dépenses au cours des rénovations.

Poêle à bois débistrage et ramonage

Les bonnes raisons de choisir un poêle à bois

Opter pour un chauffage bois permet d’adopter un mode de vie écologique. Les combustibles de bois (bûches, granulés, plaquettes forestières…) constituent une forme d’énergie recyclable et surtout renouvelable. De plus, l’émission du CO2 issue de la combustion du bois est assez faible et les arbres en sont les principaux bénéficiaires grâce au phénomène biologique de la photosynthèse.

De plus, ce type de poêle a un bon rapport prix-qualité, car son achat est moins coûteux que les autres types de chauffage. Le bois coûte 2 fois moins cher que le gaz et 4 fois moins cher que l’énergie électrique. Aussi, le poêle à bois offre un spectacle de feu très convivial et chaleureux. D’autre part, les chauffages bois présentent des designs qui peuvent s’adapter aisément à n’importe quel logement.

Les bonnes pratiques pour rester écologique

Pour que votre chauffage bois pollue moins l’environnement, nous vous conseillons d’opter pour un modèle de poêle à bois performant de 6 ou 7 étoiles et fonctionnant aux pellets. Pour son bon fonctionnement, l’idéal est d’utiliser uniquement des essences de bois certifiés NF Biocombustibles solides ou DINplus. Il s’agit des meilleures qualités de bois qui permettent d’obtenir un rendement satisfaisant et de limiter la formation de bistre et de cendres.

Et pour optimiser le confort de votre chauffage (allumage facile, belle flamme…), vous pouvez choisir des combustibles secs, dont le taux d’humidité est inférieur à 20 %. Vous devez bien allumer votre chauffage en disposant les petites bûches en haut et les grandes en bas. Aussi, vous devez éviter de suralimenter votre poêle ni l’utiliser à plein régime en votre absence.

Il est également important d’effectuer régulièrement l’entretien quotidien et le ramonage annuel de votre poêle. Enfin, isolez correctement votre maison afin de réduire les déperditions de chaleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here