horizon bypass gastrique

Parmi les techniques chirurgicales contre l’obésité : le bypass. Sur les 55 000 chirurgies bariatriques pratiquées annuellement en France, 13 000 sont des bypass. De quoi s’agit-il ?

Le bypass gastrique concerne les adultes obèses sévères avec un IMC supérieur à 40 kg/m² ou un IMC compris entre 35 et 40, et au moins une complication que la chirurgie peut améliorer.

Bypass gastrique : qu’est-ce que c’est ?

Réalisé en chirurgie bariatrique, le bypass gastrique est un court-circuit du système digestif. La partie supérieure du ventre est coupée par des agrafes pour former une petite poche. Ce dernier relie un anneau de l’intestin grêle à 1 m ou 1,5 m derrière l’antre pylorique (sortie gastrique).

Le bypass gastrique est un mécanisme restrictif. En effet, tout comme l’anneau gastrique, l’estomac est réduit (petite poche supérieure), mais le reste de l’estomac n’est plus utilisable (ne circule plus). De plus, une partie de l’intestin grêle et l’ensemble du duodénum sont également exclus du circuit alimentaire. C’est pourquoi l’absorption des aliments par le système digestif est limitée. Par conséquent, ce type de chirurgie convient généralement aux patients diabétiques. Selon la longueur de la manille installée et la manille associée, l’absorption est plus ou moins importante. De plus, le passage rapide des aliments entre l’estomac et l’intestin grêle, en particulier les aliments sucrés, peut provoquer une gêne. C’est le syndrome du dumping.

Procédure de bypass gastrique

Le bypass est une technique irréversible qui dure de 1h30 à 3h, durant laquelle le chirurgien divise l’estomac en deux parties : il ne reste qu’une petite poche gastrique d’une contenance de 20-30 ml. Par la suite, il ouvre l’intestin et le relie à la poche gastrique (court-circuit de l’intestin). Recommandée aux personnes ayant un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 45 kg/m², cette technique permet de réduire la prise alimentaire en diminuant la taille de l’estomac. Les aliments ingérés pénètrent directement dans l’intestin grêle et sont absorbés en petites quantités.

Déroulement et durée de l’opération

La durée de l’opération est de 1 h 30 à 3 h et est réalisée sous anesthésie générale, généralement sous laparoscopie. La durée du séjour à l’hôpital varie selon les individus et les institutions, généralement entre 2 et 8 jours. Les personnes sédentaires peuvent généralement reprendre le travail après 2 semaines.

bypass gastrique

Bypass et grossesse

Le bypass n’est jamais réalisé pendant la grossesse. Avant toute intervention chirurgicale éventuelle, une recherche de grossesse doit toujours être effectuée. Or, « le bypass est compatible avec la grossesse. Au contraire, l’obésité n’est pas vraiment compatible. Pour beaucoup de femmes, l’infertilité peut être causée par l’obésité. Une fois obèses, elles ont perdu du poids. Elles accoucheront à nouveau. En cas de grossesse après bypass, des suppléments de fer, d’acide folique, de vitamine B12, de vitamine D et de calcium seront prescrits.

Bypass et perte de poids

En cinq ans, la réduction moyenne attendue du surpoids est d’environ 65 %, ce qui équivaut à une réduction d’environ 35 à 40 kilogrammes. Dès les 3 premiers mois, la perte de poids a été importante et a entrainé une fatigue importante. Le patient va non seulement perdre de la graisse, mais aussi perdre du muscle, il est donc nécessaire de reprendre une activité physique régulière dès que possible. Se faire poser un bypass gastrique est une technique depuis des décennies et s’est avéré efficace pour la perte de poids chez les patients cliniquement sévèrement obèses.

Quel est le régime après le bypass ?

L’alimentation après le bypass est la même que les autres techniques, à savoir : Mangez de la nourriture liquide pendant une semaine, puis introduisez de la nourriture molle et mélangée dans les 15 jours, et réintégrer progressivement le reste de la nourriture, il vous suffit d’éviter boire qui élargira vos poches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here