Vous êtes ici : Bien et Bio » Bien-être » Ethique et engagement solidaire » Vers une société du don ?

Vers une société du don ?

5 commentaires

Bien et Bio est une société qui incarne ses valeurs de bienveillance et de générosité envers les plus démunis. Nous redistribuons 10% de nos résultats pour des projets caritatifs, au travers de notre Fonds de dotation.

Cette générosité, ce soin apporté à l’autre, et notamment au plus fragile, nous la mettons en actions, et nous cherchons à la révéler dans notre monde.

C’est pourquoi nous sommes heureux de voir fleurir de nouvelles attitudes pleines de générosité, que nous tenons à partager avec vous.
Nous vous présentons aujourd’hui, la Givebox et la baguette suspendue.

 La Givebox : sharing is caring

givebox

Depuis 3 ans, en Allemagne, notamment à Berlin, on peut voir « au coin de la rue », des petites cabanes, faites de rien, généralement en bois, appelées Givebox.

Le principe est simple : nos maisons débordent d’objets dont nous ne nous servons plus, de vêtements que nous ne mettons plus, qui encombrent nos espaces, bien souvent intérieurs comme extérieurs.

Certains résolvent cette problématique en participant à des vide-greniers, ce qui est souvent chronophage, et demande une certaine organisation. Plus encore, nous pouvons souhaiter nous débarrasser de ces objets de manière purement généreuse, sans les vendre. Il faut alors les apporter à une association, ce que nous n’avons pas forcément le temps ou les moyens de faire (transport…).

Les Givebox répondent à ces envies et résolvent ces problèmes : chacun peut y déposer ce qui l’encombre, en le posant sur des étagères ou sur des cintres, comme s’il l’offrait en cadeau… et chaque passant est invité à se servir de ce qui lui plaît.

C’est le troc réinventé, de manière naturelle, et dans la proximité.

Il existe actuellement des Giveboxes en Allemagne, Espagne, au Québec… Nous espérons vivement voir bientôt cette belle initiative se développer en France !

Café ou baguette en attente

baguette-suspendue

On connaissait le principe du café suspendu, venu d’Italie. Un client consomme un café dans un bar, et en paie… 2 (ou plus !). Le second est dit « suspendu » : il est offert à une personne dans le besoin qui pourra se réchauffer en profitant de cet élan de générosité.

Aujourd’hui, plus de 200 cafés français proposent des cafés suspendus, souhaitons que ce nombre continue à augmenter.

Mais s’il est besoin primaire plus important que le café, c’est bien la nourriture ! Et la base de la nourriture, en France, c’est le pain, et en premier lieu la baguette.

Aussi un boulanger a-t-il eu l’idée de transformer le concept en « baguette en attente » ou « baguette suspendue ». Le principe est le même : chaque client a la possibilité de payer une baguette en plus de la sienne, qui sera offerte à une personne n’ayant pas les moyens de la payer elle-même.

Plus de 100 boulangeries participent déjà à ce grand mouvement de générosité partagée, en vendant chaque jour en moyenne 15 baguettes suspendues ! 15 baguettes par jour, dans 110 boulangeries… Déjà 1650 baguettes quotidiennes qui viennent nourrir des sans-abris, des familles démunies, des étudiants ou personnes âgées peinant à boucler leur budget…

MERCI pour ces magnifiques initiatives et à tous leurs participants, pour ces belles actions de charité qui contribuent à nous faire tous grandir en humanité !


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/vers-societe-du-don/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 25 juillet 2014

Thèmes associés :

Les commentaires :
Denis

De très belles idées qui espérons le soient pas juste un effet de mode et que cela perdure. Il y a aussi les gratiféria qui se développent un peu partout en France dans le même principe.

Oliver Queen

J’avoue que ça fait un peu chaud au cœur de lire des choses comme ça, mais il faut pas se leurrer, il y a sans doute derrière une envie de faire le buzz et d’obtenir un effet marketing. Certes c’est bien mais je ne pense pas que ce soit totalement désintéressé pour tous les cafés suspendus.
Après je me trompe peut-être.

Pauline

J’adore cette initiative !

Julien

@Olivier Queen : c’est le serpent qui se mord la queue … Une chose est sure c’est que le geste est beau, intéressé ou pas.

Noe

L’idée de la baguette suspendue est très très bien, largement mieux que celle du café ;) Celle du café aura donner des idée c’est vraiment très bien toute cette générosité.
Les commerçant y gagnent mais ce qui est bien c’est que des gens paient pour les autres par pure générosité!
Les give box, c’est une bonne idée;)
Moi de mon côté, quand j’ai des choses qui ne me servent plus ou que je n’aime plus, au lieu de les jeter, je les mets sur le trottoir devant chez moi (normalement c’est interdit..) Vous pouvez même être sur, qu’en moins d’une journée tout est parti. J’ai donné pas plus tard que la semaine dernière un landau et cosy pour bébé, je suis sorti en même temps de chez moi que la personne qui venait le prendre, il était très content.. Et moi aussi donc. Faisons tous pareil, c’est encore mieux que le recyclage ;)

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)