vapoter sans tousser

Vous vous êtes récemment initié à la vape ? Vous ressentez des quintes de toux de plus en plus fréquentes ? N’ayez crainte puisque ceux qui débutent la vape peuvent rencontrer ce genre de désagréments. En clair, les débutants qui ne se sont pas renseignés préalablement sur la pratique sont les plus sujets à ce problème. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions efficaces pour réussir à vapoter sans pour autant se mettre à tousser. Découvrez comment faire dans cet article.

Adopter un matériel adapté à la vape

Ceux qui débutent dans le monde de la vape peuvent ne pas le savoir : le type de matériel à choisir. En effet, pour se lancer dans le vapotage, la première étape consiste à choisir la cigarette électronique adaptée à vos besoins. Sachez alors qu’il existe quatre types d’e-cigarettes sur le marché. Nous pouvons citer les cigarettes électroniques jetables qui sont très conseillées pour les débutants. Il en est de même pour le pod qui est tout aussi fait pour les débutants.

Puis, il y a le modèle en tube parfait pour les vapoteurs intermédiaires ainsi que la cigarette électronique box dédiée aux vapoteurs expérimentés. En clair, le choix de votre matériel est crucial en raison du rapport puissance / taux de nicotine. Force est de constater que la norme du moment porte sur l’e-cig avec 20 watts de puissance pour à peu près 6 mg/ml de nicotine. Cela dit, les vapoteurs débutants peuvent miser sur une puissance légèrement en dessous. Histoire de ne pas inhaler trop de vapeur chargée de nicotine et ainsi réduire les risques de tousser.

De la même manière, l’e-liquide que vous allez vapoter doit être sélectionné avec soin. En principe, le mieux est de choisir un produit de qualité supérieure et qui respecte les normes régit dans ce milieu. En orientant votre choix vers un e-liquide de qualité, vous pourrez effectivement réduire vos risques d’exposition aux produits toxiques et éviter de nuire à votre santé. Sans compter qu’un bon e-liquide vous fera moins tousser, notamment dans la mesure où il est constitué en majeur parti de glycérine végétale. À ce sujet, découvrez ici l’e-liquide vapoteuse pas cher américain et français idéal pour vos séances de vape.

faire pour vapoter

Éviter de vapoter comme on le fait en fumant

Le fait de vapoter comme on fumait une cigarette classique est une erreur assez courante chez les vapoteurs débutants. Or, ce sont de très différentes pratiques l’une de l’autre. S’il se trouve que fumer une simple cigarette implique une combustion avec inhalation de la chaleur de la fumée, la vape est un tout autre univers. Dans le milieu du vapotage, l’idée est d’inhaler de la vapeur provenant de votre cigarette électronique. À défaut de laisser passer la fumée du tabac dans votre organisme, vous laissez en effet place à de la vapeur.

Si vous entamez votre premier vapotage comme vous avez fumé votre première cigarette, la réaction sera pour ainsi dire la même. Autrement dit, les quintes de toux se feront régulières à chaque tirage. Pour y remédier, veillez à ne pas vapoter comme vous aviez l’habitude de faire quand vous étiez fumeur. À prendre très au sérieux, tousser en vapotant pousse plusieurs fumeurs en plein sevrage à retourner à ses anciennes habitudes. Dans la mesure du possible, veillez donc à inhaler tout doucement la vapeur de votre cigarette électronique, tout en faisant durer le processus.

Ainsi, vous offrirez à votre système respiratoire la possibilité de s’adapter progressivement à la vapeur. Cela dit, si cette démarche est très difficile pour vous, vous pouvez toujours essayer d’inhaler directement votre vape sans la conserver dans votre bouche. Retenez que cette pratique dépend généralement du vapotage par inhalation directe.

Définir les origines de la toux pour mieux y remédier

En règle générale, l’e-liquide contenu dans une cigarette électronique diffuse de la vapeur souvent dense et épaisse. Cependant, au contact de l’air, la substance vient à se refroidir et augmente le risque d’irritation du système respiratoire du vapoteur. Concrètement, cette explication rationnelle figure dans la liste des nombreuses causes des quintes de toux durant une séance de vapotage. Pour mieux les prévenir, il convient d’identifier chacune des raisons qui justifient pourquoi la personne se met directement à tousser quand il vapote.

En utilisant votre cigarette électronique au quotidien, vous vous apercevrez en outre que le fait de tousser pourrait reposer sur le dosage de nicotine contenu dans l’e-liquide de votre cigarette électronique. Ainsi, si vous remarquez que vous tousser davantage au fur et à mesure que vous augmentez la dose de nicotine dans votre e-cig, il vous suffit juste de la diminuer en attendant que votre corps s’y adapte. Les risques de toux et de désagréments se feront alors moins ressentir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here