Le CBD est une molécule de cannabinoïde qui se trouve dans le cannabis. Le CBD est commercialisé en France sous différentes formes : fleurs de CBD, huile de CBD, baumes, infusions et capsules, etc. L’huile de CBD est composée d’extraits de chanvre concentrés en cannabinoïdes avec différentes concentrations de CBD possibles qui sont mélangés à une huile neutre (huile d’olive, huile de coco, huile de sésame, etc.). Sous forme d’huile, elle est utilisée de différentes manières : par voie orale ou en application cutanée sur le corps et les cheveux. Son action varie d’un individu à un autre, d’où l’importance d’opter pour une huile naturelle d’excellente qualité. En effet, cette molécule provoque des effets secondaires qui peuvent être limités ou évités.

Comment est fabriquée l’huile de CBD ?

Il existe plusieurs façons de fabriquer des huiles de CBD, mais chaque fabricant est libre de décider du procédé de fabrication qui lui convient. Le procédé d’extraction du CO2, comme il est possible de le voir sur BE Pacifique est le procédé d’extraction le plus répandu.

Toutefois, seules les plantes de cannabis certifiées sont sélectionnées pour la fabrication de l’huile et de produits CBD. La qualité du sol sur lequel la plante est cultivée est importante, car elle détermine la qualité des produits. Son PH doit être compris entre 6 et 7,5. Les plantes de chanvre arrivent à maturité au bout de 4 mois et sont récoltées pendant cette période pour être traitées.

Le procédé d’extraction du CO2

Le procédé d’extraction du CO2 est le plus utilisé pour fabriquer l’huile de CBD. Pour commencer, toutes les substances de la plante sont dissoutes. La seconde phase consiste en la décarboxylation qui consiste à chauffer à nouveau les substances obtenues. Une catalyse enzymatique peut aussi être effectuée à ce stade pour obtenir de l’acide CBDA qui est transformé en acide CBD actif. Ce procédé permet de conserver tout le spectre de la plante comme le CBD, le CBC ou le CBN. C’est ce qui explique pourquoi les huiles de CBD obtenues avec ce procédé sont qualifiées d’huiles complètes. Elles sont aussi appelées « extrait à spectre complet » pour la même raison.

Extraction Alcoolique

Une autre méthode conventionnelle de fabrication de l’huile de CBD est l’extraction à l’alcool. Le procédé consiste à faire bouillir les feuilles et les fleurs de cannabis dans de l’alcool. Cependant, ce procédé est peu précis, car il est difficile de contrôler la quantité de CBD extraite.

Autres techniques de fabrication

D’autres procédés sont également utilisés pour produire l’huile de CBD. Il s’agit, dans un premier temps, de fabriquer des cristaux de CBD avec un isolant. Le cannabidiol est d’abord isolé et purifié pour donner des cristaux à forte teneur en CBD. Les cristaux sont ensuite dissouts dans une huile végétale.

Huile CBD contre-indications

L’huile de CBD : optez pour un produit le plus naturel possible

L’huile de CBD est obtenue en mélangeant une huile végétale (aux multiples propriétés naturelles) aux extraits de CBD. Elle est utilisée en l’état ou mélangée à d’autres produits cosmétiques pour les soins du corps et des cheveux. Pour le choix de votre huile de CBD, nous vous préconisons d’opter pour une huile naturelle pour de nombreuses raisons. Les matières premières (huiles et CBD) sont cultivées dans le respect des normes de l’agriculture bio. Aucun pesticide ni produit toxique n’a été utilisé pendant la culture des plantes. Cela signifie que tout le processus (de la culture jusqu’à l’extraction) s’est déroulé sans ajout de produits chimiques (engrais ou OGM). Ce qui implique certaines pratiques comme l’apport de fumier organique.

De ce fait, une huile de CBD naturelle provient de plantes et de produits satisfaisant aux exigences relatives à l’utilisation des produits chimiques (engrais synthétique, OGM, pesticides, etc.). Elle est donc moins toxique que les huiles contenant des produits chimiques. Par ailleurs, une huile de CBD naturelle se distingue par ses odeurs naturelles qui sont plus fortes que les autres produits. Cette différence est due aux constituants, car les produits toxiques résistent au procédé d’extraction et se retrouvent dans le produit fini. La composition chimique de l’huile de CBD lui confère ses propriétés et sa valeur. La teneur des principaux constituants peut différer entre une huile de CBD naturelle et celle contenant des produits chimiques. Cela aura pour conséquence, une différence dans les propriétés. En effet, une huile de CBD naturelle a une forte teneur de principes actifs et a une action plus forte que de l’huile peu ou pas naturelle.

L’huile de CBD naturelle peut coûter relativement plus chère que son homologue non naturelle. Cette différence de prix s’explique par le fait que le procédé de fabrication est plus coûteux. La différence de prix varie de 20 à 70 %. Les huiles naturelles sont plus écologiques, car elles protègent mieux la biodiversité à travers leur culture qui répond à une charte stricte.

L’huile de CBD peut être ingérée ou utilisée comme soin corporel. Le choix d’une huile naturelle est pareil à celui d’aliments naturels. Vous ne vous souciez plus de la présence de produits toxiques dans votre huile. Vous ne craignez pas non plus d’inhaler ou d’avaler des pesticides ou d’autres produits dangereux.

Certaines personnes peuvent-elles mal réagir au CBD ?

Le CBD est dérivé d’une plante à fleurs, donc à pollen et peut potentiellement provoquer des allergies. Les allergènes présentes dans le CBD sont les profilines, les LTP (Lipid Transfer Protein), etc. Les LTP sont celles qui provoquent le plus de réactions allergiques. Celles-ci peuvent varier d’une personne à une autre en se manifestant par des dermatites, une rhinite ou des réactions anaphylactiques. La réaction peut varier aussi selon le mode d’utilisation du produit.

Les symptômes de l’allergie surviennent après utilisation ou consommation de l’huile ou de produits contenant du CBD. Cette substance étant extraite d’une plante, les symptômes seront identiques à ceux d’allergies saisonnières : maux de gorge, congestion nasale, irritation des yeux, écoulement nasal, éternuements. Des symptômes topiques peuvent également se manifester comme une sensation de peau sèche, des irritations de la peau, de l’urticaire, des ampoules ou des inflammations.

Les réactions au CBD sont diagnostiquées de deux façons : un test de piqûre cutanée ou un test sanguin. Le test sanguin est plus précis alors que le test cutané est plus rapide. Le test sanguin consiste à prélever un échantillon de sang et à l’examiner afin de détecter la présence d’anticorps au CBD. Si le test signale plus d’anticorps que la normale, cela signifie que vous êtes allergique au CBD.

Généralement, les effets secondaires disparaissent dès lors que vous arrêtez l’utilisation du produit. Toutefois, si vous craignez une allergie, le mieux est d’appliquer l’huile de CBD sur une partie de votre corps et d’attendre pour voir la réaction. En cas de réaction positive, le mieux est de ne pas utiliser le produit ou de faire appel à un médecin. Par ailleurs, si vous utilisez déjà des produits à base de CBD et que vous constatez des réactions à chaque utilisation, nous vous conseillons d’en informer votre médecin.

Sur quelles parties du corps peut-on utiliser l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est utilisée comme soins corporels et capillaires. Elle peut être utilisée de différentes manières et appliquée sur les différentes parties du corps. Associée à des crèmes ou mélangée aux huiles essentielles, elle peut être utilisée sur le corps et le visage ou comme bain d’huile pour les cheveux.

Les crèmes de CBD sont utilisées en application cutanée pour un usage quotidien sur le visage, le cou et le reste du corps. Les personnes qui souffrent d’irritations cutanées ou d’allergies peuvent déposer quelques gouttes d’huile de CBD dans le creux de la main et la mélanger à leur cosmétique habituel pour la passer sur le corps.

Il est également possible de faire un massage du cuir chevelu avec l’huile de CBD. Par contre, cette huile doit être utilisée avec parcimonie, en raison de la forte concentration de la molécule de cannabidiol. Prélevez de faibles quantités du produit pour une application cutanée avec un dosage à moins de 25 % de CBD. Si vous avez une peau hypersensible qui ne supporte pas les huiles végétales, vous pouvez opter pour une huile de CBD topique dont les principes sont suffisamment dilués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here