douleurs sciatiques

La sciatique est l’une des maladies les plus courantes rencontrées. Il s’agit d’une affection qui se concentre au niveau de la colonne vertébrale et qui se compose de nombreuses terminaisons nerveuses. La douleur liée à la sciatique peut parfois altérer le développement des activités quotidiennes. C’est pourquoi, il est nécessaire de la traiter convenablement. Essayons donc de comprendre un peu plus sur cette maladie et comment la prévenir.

L’origine de la sciatique

Avant de comprendre pourquoi la sciatique se produit, vous vous demandez surement qu’est-ce qu’une sciatique. C’est une douleur nerveuse qui parcourt toute la jambe, en partant du bas du dos jusqu’en bas.

La douleur provoquée par la sciatique peut avoir de nombreuses causes :

  • Une arthrose vertébrale ou une vertèbre en rotation
  • Une hernie discale
  • Un problème de pyramidal (notamment chez les athlètes)
  • Une compression au niveau de chaque site par lequel passe le nerf sciatique

Les symptômes de la sciatique

La sciatique peut provoquer de nombreux symptômes, très gênants. Elle peut engendrée une douleur, une lourdeur ou encore un fourmillement à l’arrière du membre inférieur, en commençant par le bas du dos jusqu’au pied. Elle peut aussi se présenter de sorte à limiter la flexion du genou ainsi que la dorsiflexion du pied. Enfin, la sciatique peut provoquer des problèmes de sensibilité au niveau de la zone innervée par le nerf.

sciatique

Le traitement de la sciatique

Le traitement de la sciatique peut se faire via l’utilisation de médicaments analgésiques, de pilules ou encore de pommades anti-inflammatoires. Il est aussi possible d’appliquer des compresses chauffantes et de réaliser certains exercices de physiothérapie spécifiques.

En ce qui concerne les médicaments, il est possible de prendre par exemple du paracétamol, de l’ibuprofène ou bien des médicaments plus puissants, à savoir le tramadol et le diazépam pour la relaxation musculaire.

Il est également possible de soulager la douleur en optant pour des massages avec huiles hydratantes. Cela favorise davantage l’amélioration de la mobilité et la détente des muscles du dos, des jambes et des fesses.

Il est tout aussi important de rester actif en évitant ainsi de trop se reposer ou encore de rester dans une posture bien trop longtemps. Pour cela, il est recommandé de faire quelques exercices légers pouvant renforcer l’abdomen. Cela permet d’ailleurs de mieux protéger la colonne vertébrale.

Des séances de physiothérapie sont également essentielles pour réduire la douleur et l’inflammation. Cela doit être accompagné de quelques étirements de muscles, notamment au niveau de la jambe affectée.

Sur le plan diététique, il est nécessaire de prendre des aliments anti-inflammatoires, à savoir le saumon, l’oignon, l’ail, le chia, les graines de lin ou encore le sésame. Il faudra éviter les viandes transformées, car ces dernières stimulent l’inflammation dans le corps.

Le dernier recours peut être la chirurgie. C’est d’ailleurs le plus conseillé lorsque la sciatique atteint un niveau de gravité assez important. Il s’agit d’une intervention chirurgicale sur la colonne vertébrale. Cette option est la plus utilisée en cas de hernie discale.

La prévention des douleurs sciatiques

Afin de mieux prévenir les maux de dos, voici des conseils à tenir compte :

  • Réaliser des étirements musculaires des jambes et de la colonne vertébrale
  • Adopter un mode de vie sain
  • Pratiquer des activités physiques renforçant les muscles
  • Garder son dos toujours droit, à la bonne posture
  • Surveiller son poids et son alimentation
  • Renforcer l’abdomen pour protéger la colonne vertébrale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here