Vous êtes ici : Bien et Bio » Bien et Bio » Nos produits bio » L’alimentation saine existe t-elle ?

L’alimentation saine existe t-elle ?

10 commentaires

On nous le dit à longueur de temps : il faut manger sainement ! Sauf qu’il est plus facile de le dire que de le faire. Pollution, horaires de travail, manque de temps, mauvaise habitudes : les excuses sont nombreuses pour justifier sa mauvaise alimentation.
On peut même aller beaucoup plus loin : est-il encore possible d’avoir une alimentation saine et équilibrée ?

Qu’est ce qu’une alimentation saine ?

Posons-nous d’abord les bonnes questions. Qu’est qu’une alimentation saine pour le corps humain ? Wikipédia nous donne sa définition d’une alimentation saine et équilibrée :

Pour l’Homme, une alimentation saine consiste à respecter l’équilibre alimentaire, c’est-à-dire à consommer ni trop ni trop peu de nutriments essentiels tels que les vitamines et les oligo-éléments, de protéines, de fruits, de légumes et à tenir ses repas de préférence à des heures régulières.

Autrement dit, une bonne alimentation consiste à manger de tout, en évitant de consommer de trop grandes quantités et en respectant des heures de repas régulières. Il faut donc ne rien négliger dans son mode de consommation alimentaire : viandes, poissons, légumes, fruits, féculents, …

Alimentation saine

Une cuisine saine passe par une alimentation équilibrée

Est-il possible de manger sainement ?

Sauf que cette définition est malheureusement incomplète, puisqu’il manque un principe fondamental de l’alimentation saine : manger au naturel, c’est à dire sans produits chimiques et autres produits nocifs pour le corps et l’organisme. Malheureusement, cela relève du parcours du combattant puisqu’il est presque impossible de manger un aliment sans ingurgiter une partie infime de produits toxiques comme du plomb, du méthane ou encore des pesticides (pour ne citer qu’eux).
La question est alors de savoir comment faire pour avoir une réelle alimentation saine. Voici quelques conseils de base :

  • Achetez vos produits chez les producteurs près de chez vous
  • Évitez les produits en conserve pour favoriser ceux présents dans les étalages (notamment pour les fruits et légumes)
  • Favorisez les produits ayant le label « Agriculture Biologique ».
  • Fuyez à tout prix les plats préparés, car ce sont ceux qui contiennent le plus de produits chimiques et de conservateurs

Pensez aussi à éviter également toute la restauration rapide, dont les produits sont à l’exact opposé des produits naturels… D’ailleurs, il est toujours bon de rappeler que cette nourriture est une des causes d’obésité dans les pays développés. Et pour se rendre compte de l’aspect malsain de cette « malbouffe », il suffit de regarder un test réalisé par Sally Davies qui montre qu’un hamburger de MacDonald peut rester 180 jours à l’air libre sans se décomposer, le tout grâce aux produits chimiques et additifs contenus dedans.

Décomposition hamburgher Mac Donalds

La restauration rapide contient trop de produits chimiques

Le label Bio et l’alimentation saine

Pour trouver des produits naturels, certains labels peuvent vous aider. Attention, les petits logos que vous verrez sur vos articles peuvent à aussi vous induire en erreur. Ce n’est pas parce que l’emballage du produit contient le terme « Bio » ou « Naturel » que celui-ci va forcément vous aider à avoir une alimentation plus saine et équilibrée.
Voici les labels Bio que vous devez retenir :

Le Label AB

Label AB Agriculture BiologiqueCe label Français concerne tous les aliments ainsi que les produits agricoles. Son équivalent en Belgique est le label BioGarantie.
Aussi appelé « Agriculture Biologique », le label AB n’est valable que pour les produits qui proviennent de l’agriculture biologique (ou issus d’ingrédients de celle-ci). Il n’est attribué qu’aux denrées alimentaires qui respectent une charte précise sur :

  • la manière de produire, de préparer ou d’importer les ingrédients
  • l’utilisation des produits pour traiter ou fertiliser les sols
  • la mise en place de pratiques spécifiques à certains types de cultures ou d’élevage
  • l’étiquetage et le suivi des produits

Cela exclut donc l’utilisation de produits chimiques ou celle de produits dont on ne peut garantir l’aspect naturel et biologique.

Le Label Agriculture Biologique Européen

Label Agriculture Biologique Européen

Il existe également un label d’agriculture biologique Européen, moins connu du grand public.

Comme son homologue français, lui aussi impose des règles strictes quand aux aliments et denrées portant cette marque :

  • Aucun OGM
  • Recours à des engrais et pesticides naturels
  • Mise en place de la rotation des cultures
  • 95% des ingrédients doivent provenir de l’agriculture biologique

Les autres labels

Il existe ensuite de nombreux autres labels et appellations données aux différents produits (label rouge, AOC, Ecocert pour les cosmétiques, …). Très vite, on peut les confondre et certains peuvent induire en erreur. Les seuls labels de confiance sont donc les deux labels précédemment cités : ils garantissent une alimentation saine !

Alimentation saine et mode de consommation ?

Une bonne alimentation repose donc sur des produits sains et naturels. Reste ensuite à savoir comment et quand les consommer. Voici quelques règles de base :

  • Mangez à heure fixe, sans grignoter entre les repas.
  • Prenez trois repas complets par jour.
  • Manger des quantités plus importantes de nourriture le matin, un peu moins le midi et mangez légèrement le soir.
  • Évitez quand c’est possible les sauces ou l’ajout de sel, poivre et autre épices.
  • Mangez plutôt votre viande ou votre poisson le midi pour mieux l’assimiler pendant la journée.
  • Variez vos menus autant que possible : légumes, fruits, viandes, poissons, féculents, …

On peut également opter pour des modes de consommations totalement différents. Par exemple, les végétariens et les végétaliens optent pour une alimentation 100% saine, en n’utilisant que des produits courants, mais que l’on n’a pas l’habitude d’utiliser. Par exemple, ils font beaucoup appel aux graines germées ou aux lentilles (préparées grâce à de simples germoirs en verre). D’autre optent pour une alimentation basée principalement sur les légumes que nous connaissons tous (carotte, aubergines, pommes de terre, petits pois, …), sans pour autant éprouver de manque et de carences.

La conservation des aliments

Un autre moyen de mieux manger est d’améliorer la conservation de ses aliments, et cela pour deux raisons :

  • une denrée alimentaire bien conservée ne perdra aucune valeur nutritive (vitamines, nutriments, …)
  • avoir la possibilité de conserver ses aliments permet de varier son alimentation, par exemple en décalant les plats trop riches comme la viande au midi, plutôt que de se forcer à les consommer le soir pour ne pas les perdre.

Le moyen le plus simple et le plus utilisé par les français est le congélateur. Mais en fervent défenseur de l’écologie, nous ne pouvons pas vous préconiser un tel moyen pour conserver vos aliments, étant donné la trop forte consommation électrique induise. De plus, la congélation va avoir tendance à détruire une partie de la valeur nutritive, sans compter que cela dénature le goût (un légume décongelé est moins bon qu’un légume frais tout juste cueilli). Deux moyens simples existent donc :

Le premier est d’opter pour la conservation sous vide, qui va vous permettre de chasser l’air contenu dans le récipient qui va recueillir vos aliments. Cela augmente donc considérablement la durée de vie de vos produits, puisque c’est l’air qui a tendance à accélérer le processus de décomposition.

L’autre moyen est d’utiliser ce que l’on appelle un déshydrateur. Cet appareil permet de conserver tous les produits de son alimentation avec un principe basique : le séchage. En éliminant l’eau contenu dans les denrées alimentaires, on peut conserver pendant des mois certains fruits et légumes. Il suffit ensuite de les consommer tels quel, ou de les réhydrater avec de l’eau pour de nouveau les consommer. Pour ceux que cela intéresse, lisez par exemple notre guide pour faire sécher des fruits avec notre blog sur les différents modèles de déshydrateurs alimentaires.

Nos mauvaises habitudes pour une cuisine saine

Maintenant, poussons la réflexion un peu plus loin : nous avons des aliments sains et variés, et qui sont consommés aux bonnes heures et dans des quantités raisonnables. Mais est-ce suffisant pour parler d’alimentation saine ?
Non, car la cuisson de votre nourriture peut tout changer. Une température trop élevé va détruire doucement mais surement tous les vitamines et les nutriments de vos aliments. Et si vous faites un peu trop cuire, vous allez même créer des éléments cancérigènes. C’est ce qu’on appelle la réaction de Maillard. Pire encore, certains ustensiles de cuisine de mauvaise qualité vont contaminer les produits, notamment avec des métaux lourds.

Aliments sains

Consommer des produits sains ne suffit pas

Alors comment faire pour ne pas ingurgiter de substances néfastes en cuisinant ? Il existe plusieurs solutions :

  • La cuisson basse température, qui va cuire doucement les aliments pour préserver le goût et les vitamines.
  • La cuisson à la vapeur douce (grâce notamment au Vitaliseur de Marion).
  • Avec le bon choix d’ustensiles, une cuisson sans métaux lourds.

Et vous, pensez-vous toujours qu’une alimentation saine est possible ?


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/alimentation-saine/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 3 mars 2011

Thèmes associés :

Les commentaires :
Nico

une alimentation saine de nos jours implique beaucoup de choses. Suivant son lieu d’habitation, les commerces existants ou souvent inexistants, pas facile. Mais c’est vrai qu’il faut surveiller absolument ce que l’on mange, ce qui vient garnir nos assiettes, c’est une question de survie !
Bonne journée, Nico.

Laurent

Comme vous le dites dans votre article, les labels bio sont des valeurs sures pour manger sainement.
Dans le cas des cosmétiques bio, Ecocert est aujourd’hui la référence aux yeux des consommateurs même si de nombreux autres labels existent comme Cosmebio, Soil Association en Angleterre, USDA aux Etats Unis. Le nouveau label COSMOS est censé uniformiser les différents labels au niveau européen. A voir…

On peut seulement regretter que certains labels (Ecocert par exemple) ne soit pas plus exigeant sur le % de produits bio pour obtenir la certification!

Basile

c’est un vrai problème tous les jours je lis des choses terrifiantes sur un tel ou tel aliment surtout pour la santé des enfants, si on ajoute à cela leur mauvaises habitudes alimentaires on n’est pas sorti de l’auberge !

letitu

Je pense qu’il est impossible de manger 100% sainement… si vous pensez le contraire , prouvez le =)

Maxime

Il est malheureusement trop difficile d’avoir une alimentation saine faute de commerces, restaurants (…) ayant une vraie exigence de qualité. Notre alimentation occidentale nous offre pléthore de produits gras et sucrés. Revenant de 2 semaines en Inde du sud, je regrette déjà les poissons, légumes, épices impossibles à trouver ici ou alors à des prix prohibitifs.

Julie

Effectivement, manger sain n’est pas toujours chose facile. Des labels sont là pour nous guider, mais malgré tout manger sain nécessite, à mon avis, une certaine organisation. Il faut notamment prévoir à l’avance ses repas, surtout pour le déjeuner ! Sinon on pourrait être tentés par autre chose (de moins sain…), et en plus nous n’avons pas tous un magasin bio à proximité de notre lieu de travail.

Coralie

Un des problèmes aussi est le manque de lisibilité des étiquettes, les « ingrédients naturels » ou autres mentions de ce genre sont autant d’arguments marketing qui en soit ne veulent rien dire, car pas assez encadrés.
Il possible pour moi de manger sainement, à condition par contre de cultiver son jardin et d’élever ses propres bêtes, vivre en autarcie quoi !

Jasmine

Le chocolat? est ce que c’est bon pour la santé?

Valérie

Tous les aliments (même le chocolat) sont bons pour la santé tant qu’ils sont mangés avec modération, même si c’est très difficile pour le chocolat.

Par contre l’alimentation saine est une histoire d’envie et de temps de cuisiner. Pour vous donner envie vous pouvez notamment regarder les différentes émissions TV telles que Top Chef, Un diner presque parfait, …

Patrick

J’ai tenté de changer mon alimentation en passant par les graines germées et autres expériences afin d’avoir une alimentation saine mais au final, il faut varier les plaisirs et certains aliments de notre enfance sont difficilement abandonnées. J’ai fait un choix simple de diminuer ma consommation de viande de 90% et de la remplacer par du tofu acheté par bloc de 500 grammes en magasin bio (ça revient à 4 euros, soit 0.80 euro pour 100 gr lors d’un repas).
J’ai également supprimé les bonbons car ils sont à base de gélatine animale, à proscrire !
Quelques repas à base d’épeautre ou de quico (mélange de quinoa et lentilles), bio évidemment, vous permettront de remplacer un steak par un bon apport en protéine et un coût de 0.50 euro, bien plus faible que de la viande et bien plus écolo !
Comme quoi, on peut manger sain (et bio ab si possible) en faisant quelques gestes, et en plus, ça fait du bien au porte-monnaie.
Résumons : économique, écologique et sain en quelques actions !

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)