Vous êtes ici : Bien et Bio » Santé et alimentation » Santé naturelle & médecine douce » Régime hypotoxique du Dr Seignalet : Présentation complète

Régime hypotoxique du Dr Seignalet : Présentation complète

20 commentaires

Le régime hypotoxique, dit aussi régime du Dr Seignalet est un régime alimentaire et dont les bienfaits ont été prouvés par des résultats des plus satisfaisants pour plus de 100 maladies. Ce régime, aussi appelé régime ancestral ou paléolithique suit des règles précises (il est appelé de la sorte car Le Dr Seignalet propose le retour à l’alimentation telle qu’elle était probablement il y a 5 000 ou 10 000 ans). Cet article, visant à établir une présentation générale du régime hypotoxique, fait partie d’une série de 2 articles.

  1. Régime hypotoxique : Présentation complète
  2. Le remplacement des produits dans le régime hypotoxique

Conseils généraux pour suivre le régime hypotoxique

Manger équilibré
Notre premier conseil préliminaire est simple : variez au maximum votre alimentation car consommer de trop grandes quantités d’un même aliment n’est jamais bon. Mais manger varié signifie aussi être à l’écoute de son corps et de ses besoins. Il faut savoir suivre ses envies quand cela est nécessaire… Attention aux fausses envies : Vous avez envie d’oeufs au petit déjeuner ? Allez-y. Vous avez envie de Nutella en rentrant du travail… est ce un vrai besoin ou de la gourmandise ?

Gare aux intolérances
Si des problèmes de digestion sont présents au cour du régime, il se peut qu’un légume, un fruit ou un type de noix ne soit pas supporté. il faut savoir que certains légumes ne sont pas bien tolérés crus mais le seront cuits. Le régime hypotoxique peut vous faire découvrir des intolérances auparavant dissimulées. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à éliminer l’aliment.

Ces intolérances ne déclenchent pas forcement de réaction du système immunitaire. C’est pour cela que leur détection par des tests d’allergie classique n’est pas toujours bonne. Le gluten et les produits laitiers, même s’ils n’ont pas révélé d’intolérance sur votre organisme, doivent être éliminés. Les aliments plus souvent rencontrés dans les cas d’intolérances sont sont certaines noix (pistaches, cacahuètes, noix), les fraises, le kiwi, parfois les bananes, le chocolat, l’avocat, les crustacés, les œufs…

 

Régime hypotoxique , que manger ?

Avant de commencer la présentation détaillée, voici les 3 points clés :

  • Suppression des laits animaux et de leurs dérivés ;
  • Suppression de toutes les céréales en dehors du riz et du sarrasin ;
  • Consommation d’aliments crus et cuisson douce à une température inférieure à 110 C°.

Plat principal dans le régime hypotoxique

Légumes, viandes, œufs ou poissons, voila l’essentiel du régime hypotoxique. Il faut mettre l’accent sur les légumes crus ou peu cuits car ce sont eux qui comportent le plus de vitamines. L’idéal est ainsi de consommer les légumes sous la forme la moins cuite possible. Le Dr Seignalet recommande les cuissons n’excédant pas les 110°C (vapeur douce, cuisson douce a l’étouffer). Le mode de cuisson idéal sera donc la cuisson basse température.

Les viandes dans le régime hypotoxique

Presque toutes les viandes sont autorisées dans le régime hypotoxique, pour autant qu’elles soient modérément cuites. Boeuf, veau, agneau, canard, porc… il faut privilégier les produits issus de la filière biologique.

La seule viande qui n’est pas vraiment conseillée est le poulet en raison principalement de ses conditions d’élevage. les conditions d’élevage du poulet nuisent à la qualité de la viande. Le Dr Seignalet interdit la consommation du poulet car il pense que les céréales consommées par l’animal passent dans la chair.

La viande est autorisée, mais attention encore une fois à surveiller sa consommation. La viande doit être consommée en quantités normales (environ 150gr par personne) surtout concernant les viandes grasses.
Pour les viandes comme pour les poissons, il est aussi conseille d’insister sur le cru notamment avec des carpaccio ou tartares.

Pour les amateurs de charcuterie, les charcuteries crues ou fumées sont autorisées (modérément), mais pas les cuites. Si vous trouvez des charcuteries artisanales vous pouvez en consommer occasionnellement, là encore l’objectif est d’avoir un produit de la manière qualité possible.

Les poissons dans le régime hypotoxique

Tous les poissons sont admis dans le régime à condition qu’il soient frais et peu ou pas cuits. Il faut éviter tous les poissons d’élevage et faire attention à la concentration en métaux lourds de certaines espèces. Le thon, le saumon et les crustacés sont souvent riches en plomb et mercure. Le cas des crustacés est assez intéressant… En effet les crustacés filtrent l’eau de mer et y récupèrent bon nombre de déchets. Par conséquent, la consommation de crustacés devra se faire occasionnellement.

Les poissons à privilégier sont les petits poissons gras comme les sardines et le maquereaux (même en boites) qui présentent l’avantage d’apporter beaucoup d’Omega3.

Féculents, légumineuses et céréales dans le régime hypotoxique du Dr Seignalet

Pomme de terre, riz (complet), quinoa, amarante, millet, pois, fèves, haricots, lentilles sont à consommer environ 3 a 4 fois par semaine. Mais les féculents sont jugés à risques en raison de leur forte teneur en amidon qui peut, au même titre que le gluten, causer des problèmes d’intolérance. Encore une fois, la recommandation qui s’impose est la suivante : faire une consommation raisonnable et être aux aguets pour d’éventuelles intolérances.

Les légumes dans le régime hypotoxique du Dr Seignalet

Tous les légumes sont consommables à volonté. Ce n’est pas une raison pour se jeter sur les salades… Les salades vertes ont en effet une très faible valeur nutritionnelle. Il faut y choisir les feuilles les plus vertes possibles et ne pas en faire un plat unique. 1/3 de ce que vous consommez quotidiennement doit être des crudités (une entrée de crudité à chaque repas est recommandée).

Quel mode de cuisson des légumes ?
La cuisson à la vapeur douce est la meilleure pour respecter les qualités nutritionnelles des aliments. Le fait de bouillir les légumes dissout leurs vitamines et minéraux dans l’eau de cuisson. Une solution pour « récupérer ces vitamines et minéraux est de consommer ce jus de cuisson.

Les desserts dans le régime hypotoxique du Dr Seignalet

Le sucre de canne roux brut est le seul sucre recommandé.
Les oléagineux doivent être consommés nature (ni grillés, ni salés, ni sucrés). Les galettes de riz que vous trouvez dans les magasins bio sont idéales.

Le chocolat noir à 70% de cacao minimum est accepté, mais pas le chocolat au lait.  Scrutez les étiquettes pour choisir un chocolat sans additifs (ou avec le moins d’additifs possibles).

Les boissons dans le régime hypotoxique du Dr Seignalet

Il est conseillé de limiter la caféine et la théine. Il faut aisni privilégier les infusions (sans sucre de préférence, sinon avec du miel ou du sucre de canne naturel). La meilleure boisson pour le quotidien est l’eau, bien sûr…

Il faut boire beaucoup d’eau, au moins 1,5 l par jour car elle est indispensable à l’organisme et permet d’éliminer les toxines. D’autres méthodes pour éliminer les toxines viendront en complément.
L’eau pétillante est autorisée. Vous pouvez vous équiper d’une machine pour gazéifier l’eau et y ajouter du citron, très bon pour nettoyer le corps.

Coté alcool, le vin rouge est autorisé, ainsi que le champagne. Autorisés aussi les vins cuits et occasionnellement le cidre. Là encore, il s’agit de consommations occasionnelles. Dans tous les cas, préférez la qualité biologique.

En revanche, la bière, de par sa teneur en céréales, est interdite.

Régime hypotoxique du Dr Seignalet : comment cuisiner ?

Les Huiles dans le régime hypotoxique

Les carences en Omega3 jouent un rôle dans bon nombre de nos troubles. Le constat qui est souvent mis en avant est que notre alimentation moderne est surchargée en mauvaises graisses (animales, saturées ou hydrogénées) et pauvre en acides gras essentiels (notamment les Omega3). Il faut ainsi accorder une importance particulière aux huiles utilisées dans le régime hypotoxique.

Consommez l’huile d’olive vierge quotidiennement pour ses antioxydants et l’huile de colza ou de noix première pression pour les Omega3. Utilisez ces huiles en assaisonnement seulement, et l’huile d’olive pour la cuisson.

Les farines dans le régime hypotoxique

Toutes les farines à base de céréales mutées (blé, orge, mille, seigle, épeautre..) sont à éviter.

Les farines compatibles avec le régime Seignalet sont néanmoins nombreuses : riz, quinoa, pois chiche, sarrasin (pour cuisiner, faire des cakes…), fécule de pomme de terre, châtaigne et amande…

Les laits dans le régime hypotoxique

Tous les produits laitiers d’origine animal sont à supprimer : le lait, le fromage, le beurre, la crème….

Ils seront remplacés par des laits végétaux (riz, soja, amandes), qui vous feront apprécier de nouvelles saveurs, et un sentiment de légèreté bien agréable.

Sel, épices et aromates dans le régime hypotoxique

Optez pour le sel non raffiné, comme le sel de guérande (non raffiné donc riche en oligoéléments). Le gomasio est également une bonne alternative.
Toutes les épices sont autorisées mais attention aux mélanges tout faits, qui contiennent fréquemment de la farine.

Cuisiner à basse température

La consommation d’aliments crus est à favoriser. C’est une des bases de ce régime, qui prône une alimentation ancestrale, à laquelle notre corps est adaptées.

L’objectif, gardez-le en tête, est de ne pas dépasser les 110°C de cuisson, car c’est à partir de cette température qu’intervient la destruction des nutriments. Les différents mode de cuisson qui sont donc possibles sont la vapeur douce et la cuisson à basse température. La cuisson au wok, qui permet de « décrudire » semble également bien adaptée.

Livres de référence sur le régime hypotoxique du Dr Seignalet :

 


Partagez cet article !

http://www.bien-et-bio.info/regime-hypotoxique-2/

Lisez aussi ces autres articles !

Ecrit par Ann-Charlotte - Dernière mise à jour : le 16 décembre 2008

Thèmes associés :

Les commentaires :
chantal

Je pratique du mieux que je le peut la méthode du Dr Seignalet, je suis fibromyalgique, et ce depuis 2 ans et j’en fait profité les mien à la maison qui ne s’en porte que mieux, je ne peux pas dire que je sois encore guérie mais j’ai eu quasiment immédiatement au début une nette amélioration sur le plan intestinal ce qui était pour moi un renouveau. Je suis une passionnée de cuisine ce qui m’a bien aidée les 8 premiers mois j’étais perdue, puis j’ai compris que toutes les recettes que je faisais avant je pouvais les modifier en remplacant le lait de vache par celui de riz, la crème fraiche par celle de soja ou d’amande, j’utilise de la farine de petit épeautre et fait de délicieux desserts, les crépes petit épeautre:chataignes sont un pur bonheur, les tartares ou carpaccio sont délicieux et même les amis se régalent, par contre panique lorsque nous allons chez eux. Enfin j’arrête là je pourais écrire des heures, pour moi c’est une rédécouverte de la cuisine avec des épices et la farine de petit épeautre est un pur bonheur au niveau du gout, nous faisons également notre pain. Je veux y croire et continuer il ne faut jamais se décourager.

nana

Bonjour,

J’aimerai pouvoir faire mon pain moi-même, avec une machine à pain… Je suis atteinte d’un SPA (HLB 27 positif) mais selon le régime Seignalet comment faire un pain sans aller au delà de 110° ? Sera t-il bon ? Assez cuit ?
Merci pour votre aide,

cathy

Bonjour pour répondre à nana qui demande comment faire son pain sans qu’il cuise à haute température , il existe les pains suédois et allemand (pumpernickel) qui doivent cuire à une basse température .
http://pains-du-monde.blogspot.com/2006/11/pumpernickel-pain-allemand.html
Il suffit de modifier les ingrédients, faire des expériences quoi!!!!

Sophie

Bonjour,

nous cuisons nos pains faits à la main et tous nos gateaux à moins de 110° et sommes habitués à manger selon l’alimentation Seignalet qui a permis de mettre en rémission nos gros problèmes d’allergies.

Cf détails sur le blog d’entraide http://sophieethugues.eklablog.com

Sophie

micheline

Je souffre de colite fonctionnelle, pouvez-vous me donner
le modèle de repas à suivre, pour avoir une alimentation
équilibrée.
Merci d’avance.

sabine

Agée de 47 ans , je souffre d’arthrose de hanches .Je souhaiterais savoir si ce régime pourrait éventuellement m’aider ?Témoignages bienvenue.merci

france

je souffre d’arthrite rhumatoïde et ostéoporose. J’aimerais suivre ce régime mais je ne connais pas les portions et je ne sais pas par où commencer. Une réponse svp

Ann-Charlotte de Bien et Bio

Bonjour,

Ce ne sont pas les portions qui comptent dans ce régime, mais les ingrédient. Vous trouverez toutes les informations pour la mise en pratique du régime hypotoxique ici : https://www.bien-et-bio.com/guide-regime-seignalet-troisieme-medecine.htm et ici : https://www.bien-et-bio.com/alimentation-3eme-medecine.htm.

tiphaine

bonjour je m apelle tiphaine j ai 31 ans on vient de me decouvrir une fibromyalgie depuis peu je comprends maintenant pour j ai des douleurs dans tout le cours on m a conseiller la methode seignalet mais je suis un peu perdue pourriez vous me conseiller sur cette methode et ses resultats cordialement merci d avance

Ann-Charlotte de Bien et Bio

Bonjour Tiphaine. La « méthode Seignalet » offre généralement de bons résultats pour les personnes souffrant de fibomyalgie. Vous en trouverez une explication dans les billets de ce blog. Pour l’appliquer, nous vous conseiller ces ouvrages réalisés par le Dr Seignalet et son équipe : la 3ème médecine, qui vous explique en détail le régime, et donne des exemple de patients l’ayant suivi, le guide de la 3ème médecine qui est un condensé du régime et de son application, et le livre des recettes Seignalet qui vous propose des recettes adaptées.
Bonne découverte !

monique

bonjour, je suis le régime depuis presque 3 mois, la fibromyalgie s’estompe, l’arthrose aussi, croyez-vous que le psoriasis va lui aussi s,en aller. MERCI beaucoup si vous pouvez me répondre sur le sujet .

pat

Vous pouvez foncer sur ce régime
perte de 7 kilos en trop rapidement
plus de cholesterol. LED mis en rémission en quelques mois
associer ce régime avec activité physique régulière ( 1 h par jour) et méthode de relaxation (c cardiaque ou yoga)
Ne pas oublier de prendre les bons aliments anticancer en prévention : ail, curcuma, thé vert et soja, jus de grenade…
et un probiotique (ergephylus plus pour moi)

Charlotte

De nos jours, tous les fruits sont cultivés avec des pecticides. Peut-on espérer des résultats intéressants en mangeant ces fruits non cuits ou à moitié cuits?

Ann-Charlotte de Bien et Bio

Bonjour Charlotte,

l’idéal est bien évidemment de consommer des fruits et légumes bio ;-)

Marie Helene

Est-ce qu’il y a des sites anglais qui expliquent la méthode ? Je demeure aux USA et j’aimerais la référer à des amies avec la fibro, MS et Parkinson.

Ann-Charlotte de Bien et Bio

Bonjour Marie-Hélène,

Vous trouverez en bas de cette page des liens vers des études sur le régime Hypotoxique, en anglais : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=seignalet_regime

Pascale

Voici mon cas, je souffre de rhumatisme psoriasique depuis 10 ans avec metoject 15mg, le régime peut-il améliorer mon psoriasis et mes raideurs matinales qui me fatiguent ?

Ann-Charlotte de Bien et Bio

Bonjour Pascale,
Le régime hypotoxique améliore de nombreuses pathologies, aussi nous ne pouvons que vous conseiller de le tester durant quelques mois pour voir si, vous aussi, vous pouvez être aidée par ce régime. Bien sûr, il ne faut en aucun cas stopper votre traitement médical.

viviane

Cela fait 2 petits mois que j’ai opté cette nouvelle et agréable manière de manger.
Je me sens légère et retrouve une mobilité plus souple et moins douloureuse ! Confort agréable et appréciable, dommage pour ceux qui ne connaissent pas !!
Mais quelle panique quand on est invité !!!!!

marie-josé

Bonjour,
Je suis atteinte d’une spondyliarthrite ankylosante avec une prédisposition à des colites et coliques. Mon rhumatologue me parle de l’alimentation du docteur Seignalet. J’ai du mal à penser de changer ma nourriture ; est-ce qu’une personne atteinte de la même maladie et effectuant cette méthode peut me dire s’il y a des bienfaits concluants ? Merci

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)