CBD et stress

Alors que la popularité du CBD ne cesse de croître dans le monde entier, la science continue de faire de nouvelles découvertes sur la façon dont ce composé interagit avec le corps humain. Un nombre restreint mais croissant de preuves scientifiques indique que le CBD présente de nombreux avantages potentiels pour la santé et offre un soutien aux personnes souffrant de diverses affections. Mais comment le CBD agit-il pour offrir ces avantages ? Lisez ce qui suit pour le découvrir.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est un composé non intoxicant que l’on trouve en abondance dans la plante de chanvre (Cannabis sativa). C’est le principal ingrédient actif des produits à base de chanvre, notamment des huiles de CBD, baumes, capsules et des e-liquides.

Le CBD est utilisé par les humains depuis des milliers d’années pour ses diverses propriétés thérapeutiques. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), qui est le principal composé intoxicant du cannabis, le CBD ne fait pas planer l’utilisateur et n’entraîne pas de dépendance, il peut donc être consommé en toute sécurité.

Comment fonctionne le CBD ?

Le CBD agit en interagissant avec le système endocannabinoïde (SEC) de l’organisme. Le SEC est un réseau complexe de signalisation cellulaire composé d’endocannabinoïdes, de récepteurs cannabinoïdes et d’enzymes présents dans tout le corps. Il régule de nombreuses fonctions vitales, comme le sommeil, l’humeur, la douleur et l’appétit, et contribue à maintenir un état stable dans l’organisme (également appelé homéostasie).

Explorons plus en détail les principaux composants du SEC :

  1. Les endocannabinoïdes (« cannabinoïdes endogènes ») sont des molécules produites par l’organisme qui régulent de nombreuses fonctions neuronales. Ces messagers chimiques se lient aux récepteurs cannabinoïdes et signalent au SEC qu’il doit agir (par exemple, pour soulager la douleur ou l’inflammation). Les deux principaux endocannabinoïdes sont l’anandamide (AEA), qui agit sur le système de récompense du cerveau, et le 2-arachidonoylglycérol (2-AG), qui aide à réguler le système circulatoire.
  2. Les endocannabinoïdes se fixent aux récepteurs cannabinoïdes afin de moduler diverses fonctions neuronales et comportementales. Les deux principaux récepteurs cannabinoïdes sont connus sous le nom de CB1 et CB2 : les récepteurs CB1 sont principalement situés dans le cerveau et le système nerveux central, tandis que les récepteurs CB2 se trouvent surtout dans le système immunitaire et les organes périphériques.
  3. Des enzymes dégradent les endocannabinoïdes une fois qu’ils ont rempli leur fonction. Les deux principales enzymes impliquées dans ce processus sont la amidohydrolase des acides gras ( FAAH), qui décompose l’AEA, et la MonoAcylGlycerol Lipase, qui décompose le 2-AG.

Alors que les cannabinoïdes tels que le CBN se lient directement aux récepteurs cannabinoïdes afin de réguler les processus corporels, on pense que le CBD se lie faiblement aux récepteurs CB et affecte le corps indirectement. Par exemple, le CBD empêche l’enzyme FAAH de décomposer les endocannabinoïdes comme l’anandamide, ce qui augmente les concentrations d’endocannabinoïdes et leur permet d’avoir un effet plus important sur le corps.

En outre, lorsque le CBD est consommé en même temps que des quantités infimes de THC, le cannabinoïde enivrant, la présence prolongée d’endocannabinoïdes comme l’anandamide peut à son tour empêcher le THC de se lier aux récepteurs CB du cerveau et de produire un « high ». De cette façon, le CBD peut aussi contrecarrer indirectement les effets intoxicants du THC.

Quels sont les effets du CBD ?

Comme mentionné ci-dessus, de nombreuses études ont montré que le CBD offre un large éventail de bénéfices potentiels pour la santé. Examinons quelques-unes de ces preuves :

Stress et anxiété

De nombreuses études suggèrent que le CBD peut soutenir la santé mentale. Par exemple, une étude de 2019 a mesuré les niveaux d’anxiété de 57 hommes avant un événement de prise de parole en public, ayant reçu soit de l’huile de CBD (100mg, 300mg ou 600mg), soit un placebo. Les résultats ont montré que les hommes ayant reçu la dose de 300mg de CBD présentaient moins de symptômes d’anxiété que ceux ayant reçu un placebo ou la dose de 100mg.

Certaines études animales ont également montré que le CBD peut avoir des effets anxiolytiques (soulagement de l’anxiété) substantiels, en raison de la façon dont il interagit avec les récepteurs et les substances chimiques dans le cerveau.

En outre, une étude publiée en 2015 a suggéré que le CBD avait un potentiel important dans le traitement de l’épilepsie, qui est parfois développée en réponse au stress et déclenchée par celui-ci.

travailler sans douleur

Inflammation et douleur

De nombreuses études, impliquant principalement des animaux, ont démontré comment le CBD pourrait aider à soulager les douleurs chroniques et les inflammations en influençant l’activité des récepteurs endocannabinoïdes et en interagissant avec les neurotransmetteurs.

Une étude animale a révélé que l’application d’une crème au CBD sur les articulations de rats avait le potentiel de réduire le gonflement et d’améliorer la posture des membres. Une autre étude a révélé que la douleur pouvait aider les rats atteints d’arthrose, en bloquant la douleur articulaire de manière dose-dépendante et en prévenant toute lésion nerveuse future et la douleur associée dans les articulations arthritiques.

Le sommeil

Des études ont montré que le CBD peut contribuer à favoriser le sommeil. L’une des façons dont il le fait est d’influencer la quantité d’adénosine produite par le corps. L’adénosine est un composé qui régule la sensation de fatigue : des niveaux élevés d’adénosine nous aident à nous endormir, et des niveaux plus faibles nous aident à rester éveillés. Le CBD n’augmente pas les niveaux d’adénosine ; au contraire, il aide à les réguler de manière à ce qu’ils correspondent au rythme circadien de l’organisme, favorisant ainsi des habitudes de sommeil normales.

En outre, les études portant sur le lien entre le CBD et l’amélioration du sommeil mettent en évidence la manière dont le CBD interagit avec les récepteurs GABA et sérotonine dans le cerveau pour favoriser la relaxation et le sommeil. Le GABA est le principal neurotransmetteur inhibiteur de notre corps qui aide à calmer l’activité cérébrale excessive et à favoriser la relaxation. La sérotonine est une substance chimique qui contribue à réduire l’anxiété et à améliorer l’humeur, deux facteurs qui favorisent un meilleur sommeil.

Pourquoi choisir Naturecan ?

Naturecan permet de faire profiter à une clientèle croissante les bienfaits du CBD car la marque propose une gamme étendue et exclusive de produits et de suppléments de CBD de qualité.

Tous les produits de Naturecan sont créés à l’aide d’une technologie de pointe et sont soumis à des pratiques de test rigoureuses avec des tiers afin de garantir la qualité des produits, la sécurité des clients et la transparence de la chaîne d’approvisionnement.

Leur huile de CBD est dérivée exclusivement de plantes de chanvre cultivées aux États-Unis, elles sont composées de CBD naturel et ne contiennent pas d’isolats ou de matières synthétiques créées par l’homme.

Elle est une des huiles la plus pure et la plus sûre disponible à la vente : ses niveaux de THC sont indétectables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here