muscler périnée

La grossesse et l’accouchement sont des périodes pendant lesquelles le périnée est beaucoup sollicité c’est pour cela qu’il peut être utile de muscler son périnée après cette période de transformation. Outre son rôle habituel qui est celui de maintenir en place certains organes, il permet de maintenir le fœtus durant la grossesse. Au cours de l’accouchement, ce dernier peut subir des dommages qui peuvent non seulement porter atteinte au bien-être psychologique, mais poser également des problèmes physiques chez la femme. Pour faire face à cela, il doit être rééduqué afin de continuer à jouer son rôle.

Qu’est-ce que le périnée et à quoi sert-il ?

Le périnée ou plancher pelvien chez la femme est la zone de la peau qui est située entre l’ouverture du vagin et l’anus. Cette zone mesure entre 2 et 5 centimètres de long.

Bien que l’on en parle très peu, l’homme en dispose également. À la différence de celui de la femme, le périnée de l’homme est moi fragile. Chez l’homme, le périnée aide à bien fermer l’anus et l’urètre. C’est ainsi qu’il améliore la qualité des érections, prévient les troubles de la continence, assure le bon fonctionnement des sphincters.

Chez la femme, le périnée soutient les organes du bassin dont la vessie, l’intestin et l’utérus. Comme chez l’homme, il garantit aussi chez la femme l’étanchéité du sphincter. En d’autres termes, il veille à l’ouverture et à la fermeture de la vessie et du rectum. Assurant ainsi une bonne continence urinaire. De même, il contribue aussi aux sensations lors des rapports sexuels.

Pourquoi est-il important de développer la force de votre périnée ?

Les résultats d’une étude menée sur 77 femmes souffrant de l’incontinence urinaire ont prouvé qu’une perte urinaire faible, mais fréquente, avait un impact sur la vie de ces femmes. En effet, elle interfère sur leur santé physique et mentale.

Cette étude a été menée 90 jours après l’accouchement chez les femmes qui ont vu leur plancher pelvien forcé pendant l’accouchement. Les séquelles constatées sont dues au fait que cela a entraîné une morbidité des voies urinaires et des voies génitales. Ce qui impacte psychologiquement et physiquement les concernés. Alors, pour éviter les problèmes constatés, la femme doit après l’accouchement développer la force de son périnée.

Tout comme chez la femme, l’homme doit aussi développer la force de son périnée pour éviter de faire face à certains problèmes. Généralement, les hommes réalisent l’importance du périnée lorsqu’ils sont opérés de la prostate. Après cette opération, les médecins leur recommandent souvent de pratiquer les exercices de musculation du périnée pour éviter les troubles sexuels et les incontinences urinaires.

Il faut noter que ces exercices peuvent aussi être pratiqués de façon préventive. Ainsi, il vous aidera à augmenter le plaisir sexuel, à éviter les problèmes aux reins et les problèmes liés à la mauvaise posture.

périnée

Comment pouvez-vous développer la force de votre périnée de manière sûre et efficace ?

Avant d’évoquer la démarche à suivre pour développer votre périnée, il est important de savoir les actions qui affaiblissent votre périnée au quotidien.

D’habitude, la vessie et les urines jouent un rôle capital sur le périnée. Ainsi, lorsque l’envie d’uriner survient, se retenir contribuera à l’affaiblissement de ce dernier. En effet, quand la vessie est pleine, elle est distendue, c’est ainsi qu’elle pèse sur le périnée qui dans l’avenir aura du mal à pratiquer ses contractions naturelles.

De même, stopper et reprendre la miction est très mauvaise pour le périnée et a également des effets négatifs sur le sphincter.

Pour la bonne santé de votre périnée, vous devez éviter des actes tels que ceux que nous venons d’énoncer ci-dessus.

Assurer une bonne santé de son périnée passe aussi par son entretien. Ainsi, pour développer la force de votre périnée de manière sûre et efficace, il est recommandé de le contracter tous les jours.

Généralement, cela se fait avec des exercices. Ces exercices peuvent se pratiquer discrètement et partout où vous vous trouvez. Que vous soyez dans les transports en commun, à l’arrêt, au feu rouge, dans votre voiture ou sur votre siège au bureau, vous pouvez les faire en toute discrétion.

Quels sont les meilleurs exercices pour renforcer les muscles du périnée ?

Parmi les exercices pour renforcer le périnée, les plus efficaces sont :

  • La méthode de Kegel ;
  • Le pont ;
  • Le mouvement du chien oiseau ;

La méthode de Kegel

L’objectif de la méthode de Kegel, c’est de renforcer votre périnée en le contractant et en le relâchant. Pour la pratiquer, vous devez :

  • Adopter une position assise ou debout. L’important, c’est de vous assurer d’avoir maintenu la courbe normale vers l’intérieur de votre colonne vertébrale inférieure ;
  • Une fois que la position est adoptée, commencez à muscler votre muscle pelvien avec un mouvement de levage et de compression. Ceci en gardant un rythme de respiration normale ;
  • Faites cet exercice pendant 10 secondes maximum. Ensuite, détendez complètement votre muscle pelvien avant de lancer une autre série ;

Pratiquer au moins une série de 12 chaque fois que vous le faites et faites-le au moins 3 fois en une journée.

Le pont

Généralement, le pont est considéré par un grand nombre de personnes comme un exercice de renforcement du fessier. Pourtant, il contribue aussi à la musculation du périnée. Pour le faire, il faut :

  • Vous allongez sur le sol, avec le dos à plat contre le sol. Sous cette position, pliez vos genoux à un angle de 90°. Maintenez la plante de vos pieds à plat sur le sol et vos bras à côté avec les paumes en bas ;
  • Sous cette position, maintenez la plante de vos pieds au sol et soulevez vos hanches du sol en serrant vos fessiers.
  • Maintenez-vous ainsi quelques secondes avant de revenir à la position de départ ;

Le mouvement du chien oiseau

Le mouvement du chien oiseau met en jeu plusieurs muscles dans votre corps, dont le plancher pelvien compris. Pour le faire, il faut :

  • Vous mettre à quatre pattes. Une fois sur cette position, mettez vos poignets sous vos épaules et vos genoux sous vos hanches. Veillez à ce que votre dos soit aussi droit que possible ;
  • Continuez, en préparant vos muscles abdominaux et ramener vos omoplates vers vos hanches.
  • Tendez votre bras droit et votre jambe gauche en maintenant le reste de votre corps dans une position neutre. Gardez cette position pendant quelques secondes.
  • Continuez l’exercice en changeant de bras et de jambe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here