préparer événement sportif

Les événements sportifs de force et d’endurance ne sont plus réservés aux athlètes chevronnés. Les amateurs de fitness sont de plus en plus nombreux à se lancer dans des activités sportives telles que le duathlon, le triathlon, les compétitions de CrossFit et bien d’autres encore.

Certains ont simplement envie de transpirer et de relever un nouveau défi ; d’autres fréquentent assidûment la salle de sport pour mettre leur condition physique à l’épreuve et voir comment ils se situent par rapport à leurs concurrents. Quelles que soient les raisons qui les poussent à s’inscrire, il est essentiel pour ces athlètes amateurs de préparer leur corps et leur esprit à la compétition, qui sera à la fois épuisante et gratifiante.

Qu’il s’agisse de leur premier marathon ou de leur premier match de ligue sportive professionnelle, les athlètes se préparent religieusement des mois, voire des années, avant l’événement lui-même. Cela les aide à atteindre et à maintenir un certain niveau d’acuité mentale et de forme physique pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Quel que soit l’événement sportif auquel vous souhaitez participer, la liste de conseils de remise en forme ci-dessous vous aidera à aborder tous les aspects de la préparation, qu’il s’agisse de choisir le bon régime alimentaire ou de choisir le meilleur équipement de gym ou d’exercice à domicile adapté à vos objectifs.

Développez votre endurance

L’endurance est la résistance qui vous permet de donner le meilleur de vous-même pendant une période prolongée sans vous sentir fatigué ou avoir besoin de vous reposer. Comme les épreuves sportives comme la course à pied et le cyclisme exigent des athlètes qu’ils développent leur endurance cardiovasculaire et musculaire, vous devez intégrer des exercices de musculation dans votre routine hebdomadaire.

Il est évident que courir peut améliorer votre endurance. Cependant, pour suivre précisément vos progrès, il est utile de faire un test de tempo-run contrôlé avec un tapis roulant à la maison ou dans une salle de sport à Montpellier. En outre, l’utilisation d’un tapis de course pendant l’entraînement peut contribuer à minimiser les blessures et le stress, car il est doté d’une surface amortie qui absorbe les chocs. Les vélos stationnaires et les rameurs sont également utiles !

Mesurez votre kilométrage

L’une des erreurs les plus courantes dans l’entraînement pour une épreuve est d’augmenter le kilométrage trop tôt. Lorsque vous soumettez vos muscles, vos articulations et vos ligaments à une trop forte pression trop tôt, cela peut entraîner plusieurs blessures graves.

Pour les débutants qui n’ont jamais fait d’exercice aérobique, vous pouvez évaluer votre kilométrage en commençant par un kilomètre ou moins pendant votre première ou deuxième semaine d’entraînement. Augmentez progressivement votre distance hebdomadaire en courant régulièrement au moins 3 à 5 fois par semaine.

Pour garantir une bonne progression et éviter les blessures, écoutez votre corps et ne dépassez jamais une augmentation de 10 % du kilométrage toutes les trois semaines. Si vous courez un total de 10 miles par semaine, vous ne devriez pas couvrir plus de 11 miles au cours des trois semaines suivantes.

Pour les débutants, il est essentiel de se fixer un objectif – au moins s’entraîner jusqu’à la distance de la course, voire au-delà. Il est bon de parcourir la distance de la course la semaine précédant l’événement pour renforcer votre confiance et vous aider à réussir la course.

événement sportif

Améliorez votre puissance grâce à l’entraînement en résistance

Améliorez votre puissance et votre efficacité tout en vous entraînant pour stabiliser vos articulations. Pour ce faire, intégrez l’entraînement contre résistance dans votre routine. Engagez-vous à faire quelques exercices axés sur la résistance au moins une ou deux fois par semaine pendant votre programme d’entraînement. Les kettlebells, les medecine balls et les haltères sont des équipements qui valent la peine d’être investis pour effectuer efficacement des exercices de résistance et améliorer votre puissance athlétique.

Travaillez votre vitesse

Outre l’amélioration de la puissance, l’entraînement visant à améliorer la vitesse est, bien entendu, nécessaire lors de la préparation d’une course si vous espérez parcourir la distance dans un délai précis. Pour développer votre vitesse, vous devez inclure dans votre programme d’entraînement des exercices visant à renforcer vos jambes et vos chevilles. Il est également essentiel de travailler votre souplesse grâce à un programme d’étirement régulier afin d’améliorer votre forme et de minimiser le risque de blessures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here