impacts de la dureté de l'eau

L’eau est la source de la vie sur notre planète. Sans elle, pas de forêts, pas d’océans et bien sûr pas de vie humaine. La qualité de l’eau est donc un paramètre qu’il est essentiel de contrôler. D’autant qu’avec le changement climatique, certains experts ont déjà alerté sur la raréfaction de la ressource au niveau mondial. Voyons ensemble comment s’assurer des propriétés de son eau du robinet et plus précisément comment la dureté de l’eau peut impacter notre quotidien.

La dureté de l’eau, c’est quoi ?

La dureté de l’eau est indexée sur sa concentration en calcium et en magnésium. Elle est extrêmement variable en fonction des territoires, car cette qualité de l’eau est façonnée par la nature géologique des régions traversées par le flux. Sachez que la dureté de l’eau, que l’on exprime en « degrés français », n’a absolument rien à voir avec sa potabilité, c’est pourquoi les autorités sanitaires ne fixent aucune limite maximale en la matière.

Pour calculer la dureté d’une eau, on mesure en fait son titre hydrométrique. Si celui-ci est supérieur à 15°f, on dira que cette eau calcaire ou dure. En dessous, l’eau sera dite douce ou adoucie. La présence d’ions calcium et magnésium dans l’eau est, contrairement à ce que beaucoup pensent, en aucun cas néfaste pour la santé. Au contraire, chaque agence régionale de santé veille à ce que le titre hydrométrique de l’eau distribuée ne descende pas en-dessous d’un certain seuil, car une eau calcaire est un bon apport en minéraux essentiels. Et pour informer le public, il existe des associations comme le Centre d’Information sur l’Eau (C.I.eau).

De l’importance des propriétés de l’eau

dureté de l'eau Ce type d’entité est particulièrement important pour la circulation d’informations multiples sur la qualité de l’eau dans les territoires. En effet, connaître son eau peut permettre d’adapter ses pratiques. Si la dureté de l’eau est peu élevée dans une région, il pourra par exemple être pertinent de compléter son alimentation avec de l’eau minérale pour ne souffrir d’aucune carence. Mais c’est surtout pour éviter les problèmes matériels posés par une eau trop calcaire que ces informations sont indispensables.

En effet, le calcaire dans l’eau pourra engendrer des problèmes d’entartrage dans les canalisations et les appareils ménagers. Néanmoins, en étant bien informé, on peut prendre certaines mesures proactives. Il est par exemple essentiel en territoire fortement calcaire de nettoyer son ballon d’eau chaude une fois par an, de poser des systèmes de filtration anti-calcaire ou bien dévisser régulièrement son robinet pour le nettoyer.

Comment s’informer sur la qualité de son eau ?

Il faut bien comprendre que la dureté de l’eau est un paramètre parmi d’autres qui définissent la qualité globale de l’eau du robinet d’une région. En outre, ce n’est pas le paramètre le plus potentiellement impactant sur la santé des consommateurs, loin s’en faut. Les teneurs en nitrate, généralement associée à la proximité d’espaces de cultures, en plomb, résultant de la dégradation des canalisations anciennes, ou encore en chlore et en aluminium sont bien plus importantes à surveiller. On peut aussi savoir si le réseau de sa commune propose une eau alcaline, une bonne qualité d’assainissement et même connaître le niveau de satisfaction global des habitants !

C’est pourquoi une association comme le CIEAU est aussi importante. En visitant les pages de son site, on peut non seulement en apprendre plus sur les tenants et les aboutissants de l’approvisionnement en eau, comprendre comment limiter sa participation à la pollution ou bien comment optimiser sa consommation, mais aussi et surtout connaître la qualité de l’eau sur sa commune !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here