comment désherber

Le désherbage chimique est une pratique qui est efficace et au coût très avantageux. Cependant, cette technique est aujourd’hui décriée et interdite dans la plupart des cas pour des raisons de dangerosité pour la santé et l’environnement. Pour la remplacer, il existe des méthodes plus naturelles comme le paillage ou les herbicides bio par exemple, que vous  pourrez utiliser en complément de votre désherbage manuel.

Partons découvrir dans cet article les différentes techniques de désherbage pour votre jardin et votre potager qui respectent l’environnement.

Le paillage

Le paillage est une technique qui consiste à couvrir le sol pour le protéger de la chaleur et empêcher la pousse de mauvaises herbes. Il s’agit d’une pratique qui se répand de plus en plus surtout avec l’essor. Le paillage a plusieurs avantages, comme la limitation du désherbage et l’entretien du sol, car il participe à son enrichissement avec l’apport de matière organique.

Le paillage permet également de lutter contre l’érosion des sols en limitant le ruissellement et la formation d’une croûte superficielle qui empêche le passage de l’eau. Il permet donc d’éviter les inondations et de protéger les cultures des maladies, notamment des attaques de parasites et des mauvaises herbes.

Mais quels paillages choisir ? Car il en existe de différentes types :

  • Le paillis naturel ou biodégradable : c’est un mélange de matières organiques qui se décomposent rapidement comme de la paille de céréales du paillis de coque de cacao. Ce type de paillage est bénéfique pour l’écosystème et il peut être utilisé en agriculture biologique.
  • Le paillis minéral : il est composé essentiellement de pierres, d’argile expansée, de gravier et de sable. Il est généralement utilisé en agriculture biologique.
  • Le paillis plastique ou synthétique : souvent présent sous forme de bâche plastique, il permet de limiter l’évaporation, de protéger le sol contre les intempéries, mais surtout d’empêcher la pousse des mauvaises herbes. Par contre, il peut polluer l’environnement en se dégradant à cause du vent, gel ou soleil.

désherber jardin

Le désherbage thermique

Cette technique de plus en plus populaire permet de détruire les mauvaises herbes par la chaleur. Il est souvent utilisé dans le cadre de l’agriculture biologique, mais plus souvent pour l’entretien des allées et terrasses que du potager, car il peut provoquer des dégâts sur les plantes que l’on souhaite garder.

Le désherbage thermique se compose souvent sur un désherbeur thermique sous la forme d’un pistolet ou d’une lance à chaleur qui fonctionne avec du gaz ou de l’électricité. Il suffit alors d’approcher la source de chaleur ou la flamme de la « mauvaise herbe ».

Le herbicide biologique

Ce type de désherbage est utilisé en agriculture biologique, il consiste en l’utilisation de produits d’origines naturelles qui permettent de lutter contre les plantes considérés comme des mauvaises herbes. Les produits utilisés sont généralement des plantes ou des extraits de plantes, mais il peut également s’agir d’huiles essentielles, de bicarbonate de soude ou encore de marc de café.

Le désherbage mécanique

Ce type de désherbage est de plus en plus utilisé dans le cadre de l’entretien des espaces vert de commune, entreprise ou monument historique. Il utilise des machines comme les bineuses, sarcleuses, brosse de désherbage, etc. Il permet de détruire les mauvaises herbes sans utiliser d’herbicide.

Il existe donc de nombreuses méthodes dont la méthode manuelle, très pratique si vous avez de petit espace. Les autres méthodes sont souvent efficaces, mais par rapport à la méthode chimique, il est souvent nécessaire de désherber plus souvent. Cependant, les gains écologiques sont très importants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here